Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
[pv merry] là, la vie dans tes yeux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> La forêt -> La rivière
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 385
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mar 3 Fév - 18:09 (2015)    Sujet du message: [pv merry] là, la vie dans tes yeux Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
L'air sur mon visage, le vent dans mes cheveux, mes pied nue effleurant l'herbe verte de la forêt, une journée radieuse car le soleil brillait de mil feu, c'est tout ce qui me suffisait pour être heureuse. Courir dans la forêt jusqu’à en tomber. J'aime avoir 14 ans mais me comporter comme si personne ne me voyait comme lorsque j’étaie enfant. je m'était encore sauver et me promenais dans la forêt, je ne le regrettait absolument pas. vivre dans la forêt voila pour quoi je suis faite. je voudrais pouvoir a chaque instant connaitre le meilleur, toucher avec mes orteils la terre mouiller ou sèche. Mais voila je suis née dans l'amphore et je n'en sortirait pas. j'étais asse courageuse pour bravé les interdis mais aussi pas asse pour abandonner le monde ou je suis née pour toujours et m’enfuir seul. tient en marchant j'étais arriver près de la rivière! vais- je encore faire une rencontre? je n'en sait trop rien. je ne suis même plus sur de mes convictions. je sais juste que la vie me réserve des surprise, encore et encore. je passa les quelque branchages qui me séparait du lac. Je le vis ruisseler et courir le long de la berge. telle un voyageur courageux il avançait sur sa route si des obstacle le gênait il les enveloppait de sa douce chaleur gelée. moi, je courrais avec lui, je me laissait porter par son doux bruit et je fermait les yeux pour y voire même en rêve cette rivière, pour toujours. je sais que rien n'est figée mais si la rivière pouvait continuer a couler alors je la regarderais tant que mon cœur ne sera pas souiller. je voudrais rester aussi pur que cette rivière. Tant qu'elle ne sera pas souiller alors je continuerais a exister. J'ai le sentiment que mon existence était lié a cette rivière. Sûrement encore une de mes inventions. Je m’allongea alors dans l'herbe et regarda les nuages passés. J'allais m'endormir quand j'entendis un bruit. Comme un craquement, une branche qui se cassait. Dans cette partie de la forêt ou tout était si pur, le craquement faisait tache. Les oiseau c'était tue, le vent avait arrêter de soufflé, plus un bruit. les seuls son présent, mon souffle celui de l'inconnu et un léger sifflement strident.   Moi ? Je regardais toujours les nuages allongé au sol, attendant.. quoi.. je ne sais pas. la vie peut être le soir le vent mes rêve tant de chose a attendre et qui n'arriveront peut-être jamais. Au fond on attendre c'est un peu la vie et pourtant tout va si vite. Je regardais toujours les nuages,allongé au sol, attendant quand une ombre masqua le soleil.
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Louna
Chasseur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 162
Localisation: au restaurant en train de manger des maki
Surnom: Mini
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 31 Juil - 09:33 (2017)    Sujet du message: [pv merry] là, la vie dans tes yeux Répondre en citant

Je me baladais, en cette belle journée. Non, je ne volais pas. C vrai ce qui était assez rare. Mais, aujourd'hui je voulais tout simplement profiter de la sensation du sol par mes pieds. Oui en même temps je n'allais pas me déplacer sur les mains. Surtout que je n'étais pas douer. 
Tout en chantonnant, je me dirigeais vers les chant quand tout à coup je vis une citadine de l'autre côté de la route. Que faisait-elle là. Savait-elle le risque qu'elle prenait ? Pfff... Je parle comme une adulte. Le discours que je devrais tenir était plutôt : pourquoi y'avait-il toute ces règles ? Si certains citadins voulais allez dans la forêt ils devaient pouvoir y aller sans aucun problème, et inversement pour nous. 


Je l'observait de loin. Elle traversa la route et puis les champs avant de se diriger vers moi. Pour éviter qu'elle me vois je m'envola et me mis sur une branche d'arbre. Pendant un bout de tout je l'observait. Ça m'amusais de faire ma curieuse comme ça. Grâce à mes ailes je pu la suivre sans faire de bruits, ou du moins très peu. 


C'était vraiment une sublime journée et je faisait quoi pour m'occuper ? Je suivais une inconnue ! Ça faisait pas un peu bizarre. Ça fait psychopathe ? Non ? Peut-être ! Mais qu'elles sont mes intentions ? Je sais pas à par faire ma curieuse. Ce qui, il faut dire, assez marrant. Je m'amusais vraiment pour rien ! Oh ! Un papillon ! Et un oiseaux. Vite ! Suivons le ! Je me mit a volé dans les aire très haut. Si haut que de la où j'étais je pouvais voir la ville, les champs et la forêt. Comme le paysage était beau. Je restais, là, à admirer le paysage. Tout ça m'émerveillais. Pendant plusieurs minutes je regardais ce que la nature m'offrait. Puis je fit un piquet et fonça vers les arbres de la forêt. Je me redressa à la dernière minute, et je frôla les feuilles des arbres de mes doigts. Je ralenti un peu et rentra dans la forêt. Tout en slalonant à travers les arbres, je pris de la vitesse. Puis j'arrivais vers la rivière. Je vis que la fille de tout a l'heure y était. Alors je fis un pique vers le haut et plongea dans un arbre au dessus elle. Mais avec la vitesse avec laquel j'était rentrer dans l'arbre, des bruits de branche qui cassaient retentis, et la ou j'avais atterri cachais la lumière qui éclairai la jeune fille. Puis mal placé, je fis un mauvais mouvement et posa ma main au mauvais endroits et fis une chute. N'ayant pas eu le temps de déployer mes ailes je tomba sur la jeune fille. 
""_____________________
la terre n’appartient a aucun homme c'est l'homme qui appartient a la terre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 385
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 18:21 (2018)    Sujet du message: [pv merry] là, la vie dans tes yeux Répondre en citant

D'accord... Je devais être en train de rêver. Quelqu'un venait de me tomber dessus, me coupant la respiration. En étouffant un juron, je me pliais automatiquement en deux, tentant de reprendre mon souffle. Un peu sonner, la première chose qui me vint à l'esprit fut que ce qui venait d'arriver n'était qu'un rêve. Ce genre de chose n'arrivait que dans les films. Enfin dans les films « fantastique » car les gouvernement, avec sa propagande totale, refusait d'admettre que les hybrides existaient. Et pourtant, c'en était bien une qui venait de manquer de m’assommer ; je le voyais maintenant que mon esprit recommençait à fonctionner normalement. Une jeune femme venait bel et bien de me tomber dessus mais ce n'était ni une citadine ni même une chasseuse mais bien une hybride. Parvenir à cette conclusion n'avait pas vraiment mobilisé toute mes capacités intellectuelle. En effet, la jeune femme qui me faisait face, et qui devait avoir quelques années de plus que moi, avait dans son dos, parfaitement visible bien que replié, de magnifiques ailes brune tacheté. Ses ailes étaient celles d'un faucon. Ces animaux avaient la particularité, outre le fait qu'ils avaient une vue extrêmement perçante, d'être extrêmement reconnaissable pour quiconque s’intéressait un minimum à eux. C’était mon cas. En effet, mon programme de classe étant d'un ennuie mortelle - combien de temps une vingtaine d'élèves pouvaient ils mettre pour apprendre le simple théorème de Thalès ? - et je lisais donc tout les livres que je trouvais chez moi. Je n'étais pas friande des romans de fictions, même réalistes, mais les encyclopédies et les biographies me passionnaient. Ainsi, j'avais pratiquement appris par cœur la vie du prédécesseur de notre « cher » président Fire et de ses acolytes ou encore les différentes fleurs et leurs significations.. Néanmoins, je sais que j'aurai pus apprendre plus de chose mais, que voulez-vous, entre connaître le nom Latin des champignons et passer des heures à la piscine ou sur un tapis de gym, je préférais cette dernière option. Je bougeais bien mieux que je ne réfléchissais et la seul chose qui me poussait à lire plutôt qu'a aller courir était que je n'avais pas les droit de faire du sport en cours, mis à part celui d'EPS, bien évidemment. Je m'occupait donc comme je le pouvais. 


Cette occupation, qui me permettait seulement de ne pas m'endormir en classe, avait enfin trouver son utilité. Cette utilité était quand même toute relative. Certes, je savais que j'étais face à une hybride faucon mais je n'avais pas la moindre idée de la façon de me comporter avec elle. Si elle avait été un seul seulement faucon. Ça aurai été bien plus facile. Il aurai suffis de la nourrir avec de la viandes crues mais le problème était que cette hybride était surtout humaine. J'aurai, et de loin, préférer me retrouver avec un oiseau sauvage qu'avec une humaine, même à moitié, dans les bras. 


« Sur les bras » serai en-fait plus juste. En effet, je ne pouvais que difficilement respiré, pas que la fille soit particulièrement lourde mais elle se tenait de telle manière que respirer même soit compliquer, alors quant à me dégager, je n'étais même pas sur d'y arriver. 


Toutefois, afin de ne pas rester allongé par terre sans bouger, ce n'était pas mon genre, je me tortilla de façon à dégager un de mes bras avant de rouler doucement sur le sol afin de me dégager entièrement. Me retrouvant ainsi libéré du poids de la jeune hybride je me releva d'un bond avant d' hésité quelques secondes. Devrais-je laisser tomber l'hybride et l'oublier dès que je serai partie du lieu ? Ce serai le plus raisonnable, je le savais, pourtant, je ne l'avais jamais fait et jamais je ne le ferai. Les hybrides m'intéressaient bien plus que les citadins et partir, même si elle avait faillit m’assommer, serai contre mon éthique personnelle, ce serai fuir. Et je ne fuyais pas, jamais. Je pourrai aussi l'invectiver bien sur, me moquer de sa maladresse. Si je le voulais, je pourrai facilement la faire vaciller, la mettre mentalement à terre. Je l'avais déjà fait, réduire en un tas de cendre la suffisance de certains de mes camarades. Pourtant, aujourd'hui, j'étais sereine, un peu mélancolique peut-être mais pas d'humeur à mettre à terre, mentalement bien sûr – physiquement, elle était encore allonger par terre- qui que ce soit et surtout pas une hybride. 


Paisible et esquissant un petit sourire malicieux, je n'étais pas de celle qui riait à gorge déployé pour un rien ni de celles qui souriait à pleine dent pour une broutille, je tendis alors le bras à la jeune hybride afin de l'aider à se relever tout en me présentant :


- Salut, moi c'est Tara et j'ai appris à marcher, et donc à ne pas tomber sur n'importe qui, lorsque j'avais un ans et demi.

""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:47 (2018)    Sujet du message: [pv merry] là, la vie dans tes yeux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> La forêt -> La rivière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky