Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Survivre parmis les siens. [RP Libre]
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 531
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 13:04 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lalwendë ne chassait pas souvent. Il faut l'avouer: un renard n'est pas un grand prédateur. De plus, personne ne lui avait vraiment appris, sa mère est morte trop tôt pour ça. c'est un miracle qu'elle ait pu grandir sans mourir de faim ou de maladie. Elle doit sa survie par l'aumône de certains hybrides et à sa sournoiserie.
Cependant, elle avait moins recours à ces méthode de nos jours.

Elle enfonça son bâton-lame dans la gorge du chevreuil pour l'achever rapidement. Elle salivait déjà à l'idée de le cuisiner et d'avoir à manger pour plusieurs jours. Après trois jours à faire des pièges et pister cette bête je vais enfin pouvoir être récompensé. Elle traîna un peu l'animal dans un coin dégagé et s'agenouilla ravie. Neil va être bouche-bé ce soir!

Un grognement se fit entendre et elle se redressa, ses oreilles pivotant pour déterminer la source du bruit. Avant qu'elle est pu réagir un hybride coyote se jeta contre elle et la repoussa de sa proie. Elle poussa un glapissement terrifié devant le regard menaçant de son congénère.
Son arme glissa des mains et elle dut se résoudre à grogner et montrer des dents.

"Comment ose tu?!" elle se positionna entre son repas et l'hybride. "Je l'ai chassé, ce n'est pas à toi. Dégage!" d'habitude elle aurait parler avec plus de calme et de sarcasme mais la faim et la fatigue avait pris le dessus.

"J'obéis pas à une renarde." grogna son ennemi qui avait de plus longues griffes qu'elle. Elle se retint de déglutir mais le balancement de sa queue prouvait sa nervosité. Elle grogna un peu plus fort lorsqu'il s'approcha.

Et moi je n'ai que peu de respect pour les imbéciles dans ton genre.
grogna-t-elle dans sa tête. Elle sortit une dague coincé dans sa ceinture et inspira fortement. Ma fille. Se battre ne résout rien. Le coyote eut un sourire mauvais et fit un pas en avant, souriant encore plus lorsque Lalwendë eut un mouvement de recul.

"Tu veux le chevreuil?" elle trancha une patte avec aisance et la brandit comme une arme. "Viens le chercher."

Apparemment, frapper quelqu'un avec un pied de cadavre était efficace. Le coyote s'attendait à ce qu'elle use ses lames pour l'attaquer mais, au nom de sa position pacifique, elle avait opté pour un objet moins létal. Alors qu'il battait enfin en retraite la queue entre les jambes, la renarde se laissa tomber essoufflée. Elle avait un œil au beurre noir et des bleus sur le torse et les bras mais un immense sourire victorieux. Elle ricana:

"Tu aurais dû obéir à la renarde." elle grimaça en frottant le bras. "Mais c'est qu'il m'a fait mal cet imbécile! M'en fous! J'ai ma bouffe!" sur ce, elle se retourna pour choper l'animal et le traîner jusqu'à chez elle. pas question d'avoir d'autre hybride voulant lui voler son repas.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 20:58 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

Eliott avançait lentement et craintivement. Les arbres lui paraissaient menaçants, et il sursautait au moindre bruit. Jamais il ne s’était aventuré si profondément dans la forêt. Mais c’était le seul endroit où on trouvait les plants qu’on lui avait demandé pour une entreprise. Vivement qu’il trouve un autre boulot, ce n’était pas de tout repos de travailler pour l’Amphore.
 
Heureusement il était accompagné de professionnels, ce n’était comme si on l’abandonnait tout seul, livré à lui-même dans un lieu aussi hostile que la forêt. Mais tout de même, risquer sa vie pour un salaire aussi misérable, à son âge en plus… Eliott pesta contre branches qui s’accrochaient à sa veste tandis que les deux gardes qui l’accompagnaient restaient de marbre, probablement habitués à ce lieu lugubre. D’une certaine façon, Eliott était rassuré qu’ils soient là, même s’ils n’étaient pas vraiment commodes.
 
Après quelques minutes de marche, toujours aucun signe du produit tant convoité, et pour ne rien arranger, Eliott commençait à avoir un besoin pressant d’aller aux toilettes. C’était bien le moment pour ça… Il soupira et demanda aux gardes de s’arrêter.
 
« Ok mais grouille toi, on n’a pas que ça à faire.
-Merci, vous êtes très aimable. »
 
Ils lui lancèrent un regard noir. Ce n’était peut-être pas non plus le moment de faire des sarcasmes… Il s’éloigna de quelques mètres, se soulagea contre un arbre et s’apprêtait à faire demi-tour. Mais il remarqua un arbre très étrange un peu plus loin : Il était immense, son tronc très épais s’enroulait sur lui-même. Eliott s’approcha, intrigué. Il tendit sa main vers l’écorce mais la retira aussitôt en entendant un bruit derrière lui.
 
Il se retourna vivement et écarquilla les yeux. Une personne à l’apparence humaine tirait un chevreuil mort sur le sol. Elle avait des oreilles et une queue d’animal, et semblait dans un sale état avec son œil au beurre noir. C’était… Une hybride ?
 
"Non, attend, les hybrides ça n’existe pas ! Enfin, c’est pas possible… Et puis elle fait vraiment peur, c’est une vraie sauvage ! Elle a tué cet animal énorme seule ?! Alors c’est vrai tout ce qu’on raconte ! Je suis fini. Je vais crever dans cette forêt, à 19 ans bordel."
 
Ses pensées se bousculaient dans sa tête. Il recula de quelques pas, et tomba en arrière sur le sol, le visage décomposé par la frayeur.
 
« Hé, je... Je suis pas, enfin, je suis que de passage. Et puis, tu as déjà ton repas, hein, et puis je vais m’en aller de toute façon. D’accord ? Tu comprends quand je parle ? Moi m’en aller, et toi, pas manger moi. D’a… D’accord ? »
 
Bégaya-t-il d’une voix tremblante en essayant de se faire comprendre par les gestes. Il ne savait même pas si elle comprenait quand il parlait. Les hybrides savaient-ils parler ? Comment pourrait-il le savoir ! Il reculait en tremblant sur le sol, jusqu’à heurter le tronc d’arbre.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 531
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 21:16 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

"Hé, je... Je suis pas, enfin, je suis que de passage."

Lalwendë releva la tête et vit un jeune homme affalé sur le sol. Elle écarquilla les yeux. Mais qu'es ce qu'un humain fichait dans la forêt? Et en plus il avait l'air terrifié. Elle posa sa proie pour se tourner vers lui, prête à lui demander s'il avait besoin d'aide.

"Et puis, tu as déjà ton repas, hein, et puis je vais m'en aller de toute façon. D'accord? Tu comprends quand je parle?"

Elle beuga et ses yeux s’agrandirent encore plus. Il venait de dire quoi là?

"Moi m'en aller, et toi, pas manger moi. D'a... d'accord?"

Elle en était bouché bé. Elle avait déjà croisé des humains, beaucoup l'avait traité comme un monstre mais là! Qu'il s'adresse à elle comme une demeuré juste parce que c'était une hybride! L'ego de la renarde en pris un coup. Elle croisa les bras légèrement offensée et claqua sa langue en haussant un sourcil.

"Non mais je rêve? Tu m'as pris pour quoi? Est-ce que j'ai l'air d'une sauvageonne?" elle vit ses bleus sur les bras et marmonna. "Oui je sais, tu me vois pas sous mon plus bel angle mais c'est pas une raison pour assumer le fait que je sois attardée! Aussi, je tiens à dire que j'ai sans doute plus de vocabulaire que toi sale gosse. Alors maintenant, tu te relève, tu me salue comme un être civilisé et tu m'explique qu'es ce que tu fiches aussi loin dans la forêt."

Elle commença à taper tu pied et lui fit signe avec sa main de se redresser. Ses yeux vairons jetaient des éclairs. D'abord le coyote, puis cet humain paumé et tremblant. La journée allait se finir comment après? Sans doute avec Neil et Bly se moquant de sa malchance...

"Allez, je vais me présenter d'abord puisque apparemment je suis la plus polie des deux. Je me nomme Lalwendë. Et toi?"

Elle repoussa une de ses boucles de ses yeux pour mieux l'observer. Ses oreilles de renardes s'agitèrent aussi, elle entendit des bruits humains mais ils étaient assez loin. Elle allait pouvoir lui parler tranquillement pendant un moment.  Notamment savoir pourquoi un humain irait volontairement dans la forêt....
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 18:24 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

L’hybride semblait étonnée de son comportement excessivement craintif, mais surtout assez irritée qu’il lui porte si peu de considération.
 
« Non mais je rêve? Tu m'as pris pour quoi? Est-ce que j'ai l'air d'une sauvageonne? » commença-t-elle les bras croisés.
 
Eliott n’eut pas l’audace de fuir son regard accusateur, trop abasourdi pour faire ne serait-ce qu’un geste. Elle était en train de lui faire la leçon sur son civisme ? En tant que citadin, il se considérait comme mieux placé pour dire ça, lui ne trainait pas des cadavres d’animaux aux yeux de tous ! Cependant, même si elle n’avait pas l’air commode au premier abord avec sa tirade, Eliott se rendit compte, à son plus grand étonnement, qu’elle ne paraissait pas être une cannibale sauvage et sans pitié. Il s’était toujours imaginé les hybrides ainsi, alors même qu’il croyait à peine à leur existence.
 
"J’le crois pas… Cette hybride est en train de me faire la leçon, et en plus elle me traite de sale gosse. Elle pourrait me laisser le temps de digérer le fait qu’ils existent, elle se rend pas compte ! Comment je pouvais savoir moi que les hybrides parlaient et étaient polis ? En tout cas, polis ou pas, elle a pas l’air commode, plus tôt je me tire d’ici, mieux c’est."
 
Eliott se perdait toujours dans ses pensées, mais réagit immédiatement au ton autoritaire de l’hybride : elle tapait du pied, visiblement très mécontente. Lentement et avec précaution, ne pouvant oublier si rapidement ses préjugés, le jeune homme se releva en s’appuyant sur le tronc du gros arbre. On pouvait percevoir son anxiété et sa confusion, étant donné qu’il ne savait pas comment réagir face à une rencontre si inattendue.
 
Il songea un instant à appeler les gardes à l’aide, mais qui sait ce que l’hybride pourrait faire le temps qu’ils arrivent à son secours, le mieux était de faire profil bas et de ne pas énervé davantage la jeune femme. Elle se présenta, l’accusant encore de son impolitesse et il ferait mieux de répondre rapidement s’il ne voulait pas d’ennuis :
 
« Ha, heu… Moi c’est Eliott, enchanté. Et c’est pas la peine de t’énerver comme ça, je viens de la ville je te signale, c’est la première fois que je croise quelqu’un comme toi. Je ne savais même pas que vous existiez pour de vrai, je pouvais pas savoir que… Enfin, je ne savais pas que vous pouviez ressembler autant aux humains, on raconte tellement de choses à votre sujet en ville. » Se défendit-il.
 
Il se mordit les lèvres, de peur d’avoir été trop direct. Ce n’était pas le moment de faire du mauvais esprit, râler après quelqu’un que l’on considérait comme potentiellement dangereux n’était pas forcément une bonne idée.
 
« Je suis juste là pour récupérer des fruits et des plantes rares pour un client, je bosse pour l’Amphore.  Je cherche pas d’embrouille, tu peux être sûr que je serais parti dès que j’aurais trouvé ce que je cherchais. »
 
Il espérait que ces explications lui conviendraient, n’ayant pas spécialement envie d’attirer encore ses foudres sur lui. Elle s’appelait donc Lalwendê… Eliott se demanda avec quel animal elle était croisée. Pensant d’abord à un chat avec ses grandes oreilles, il pencha davantage pour un renard en voyant sa queue touffue. Ce n’était pas tous les jours qu’on rencontrait une légende urbaine telle qu’un hybride, il avait le droit d’être un peu curieux.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 531
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 19:43 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

"L'amphore? Attends, tu viens de la ville?" les yeux de la renarde s'illuminèrent.

Elle tapa dans ses mains avec excitation. C'était une chance inespéré pour lui poser des questions. Néanmoins, un humain serait peut enclin à parler de ce genre d'information avec elle, une hybride. La mauvaise humeur s'envola cependant, et c'est avec agilité qu'elle se déplaça face à lui.

"Cela explique pourquoi tu étais si impoli! Désolée, je sais que les humains nous prennent pour des monstres tu ne fais qu'écouter les légendes." elle haussa les épaules. "Cependant, ne nous traite pas comme des animaux, nous restons principalement d'origines humaines."

Elle montra sa main: "Regarde. Pas de griffes, pas de pattes poilues. Ma main est quasi-identique à la tienne. Bon d'accord," elle joua avec une de ses boucles d'oreilles "Je dois admettre que certains de nos attributs sont peut être bizarre mais de notre côté, vous êtes incapable de sentir ou d'entendre très loin. Et ça, on trouve ça assez louche."

Elle l'observa de haut en bas. Eliott semblait plus qu'inquiet et la renarde tenta de lui offrir un sourire rassurant. "Tu disais être là pour des fruits? Je veux bien t'aider. Je connais des endroits, je peux te servir de guide. Attends!"

Elle plongea sa main dans son sac et ressortit son carnet de notes. "Je me doute qu'on aura pas le même nom pour les plants. Je les ai dessiné, dis moi juste lesquels tu cherches et je t'y emmène en échange!"

Elle leva un doigt, souriant de toutes ses dents. "Tu me racontes la vie de la ville. J'ai appris à connaître les chasseurs, mais je pense que les humains de la ville vivent différemment qu'eux non?"

Elle s'arrêta pour reprendre son souffle, les yeux brillants d'excitation et d'espoir. Il y eut un moment de flottement et la renarde se rendit compte qu'avec son flot de parole elle l'avait peut être un peu perdue. Cela la fit légèrement rougir de gêne. Bravo. Premier citadin et paf! Tu le noie sous ton flot incessant de parole.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 22:05 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

« L'amphore? Attends, tu viens de la ville? »
 
Ses yeux semblèrent s’illuminer à cette nouvelle, faisant ainsi disparaître toute animosité. Il ne comprit d’abord pas ce qu’il y avait de si extraordinaire à ça, mais se rendit vite compte de la logique de la chose : Si lui n’avait pas l’habitude des hybrides, elle ne devait pas être habituée à croiser des humains. Quelque part il était soulagé qu’elle se montre plus sympathique, mais il avait un peu du mal à la suivre : Le citadin avait plusieurs temps de retard, il commençait à peine à assimiler le fait que les hybrides n’étaient au final pas que des légendes.
 
« Cela explique pourquoi tu étais si impoli! Désolée, je sais que les humains nous prennent pour des monstres tu ne fais qu'écouter les légendes. Cependant, ne nous traite pas comme des animaux, nous restons principalement d'origines humaines »
 
Eliott fut surpris par ses paroles : Il avait toujours imaginé que les hybrides étaient plus proche des animaux que des humains. Il tenta de l’examiner discrètement du regard, ne voulant pas non plus passer pour un voyeur : Elle avait de beaux et longs cheveux bruns, des traits fins, et serait même très belle sans ses attributs hybrides, à en rendre jalouses les autres filles. Ses yeux vairons pouvaient surprendre, après tout c’était une caractéristique physique plutôt rare, mais cela lui donnait un certain charme. C’était même une très belle femme en fait, mais Eliott avait du mal à la considérée comme n’importe quel être humain : On lui avait toujours dit que les hybrides n’étaient pas humains, c’était difficile d’effacer cette façon de penser de son esprit.
 
Lalwendë lui fit un sourire rassurant en voyant qu’il n’était malgré tout pas très rassuré. Il se releva, tout de même plus confiant que lorsqu’il pensait qu’elle voulait le manger tout cru. La frayeur laissa place à la surprise quand elle lui proposa son aide. Pourquoi lui ferait-elle cette faveur, alors qu’il était humain ? Lalwendë avait simplement moins de préjugés que lui, mais Eliott avait du mal à ne pas marquer leur différence. Il lança un regard surpris au carnet de note, et avança une main hésitante pour le saisir. Elle devait le trouver idiot à force de se montrer anxieux rien qu’en l’approchant, mais c’était plus fort que lui.
 
« Tu me racontes la vie de la ville. J'ai appris à connaître les chasseurs, mais je pense que les humains de la ville vivent différemment qu'eux non ? »  Rajouta-t-elle avant qu’il ait le temps de feuilleter le carnet de dessins.
 
Il fut assez surpris par sa question, ne sachant pas vraiment quoi répondre. La vie en ville n’avait rien de bien extraordinaire, que pourrait-il lui raconter ? Elle rougit légèrement, s’étant peut-être rendu compte qu’elle parlait beaucoup et qu’Eliott avait un peu de mal à suivre, ne se remettant toujours pas du fait qu’il était en train de converser avec une hybride. Ce n’était pas le genre de chose qui arrivait tous les jours, sans compter que l’animal mort derrière eux le mettait légèrement mal à l’aise.
 
« Oui, c’est pas du tout pareil... Nous, on a des lois, des dirigeants, des devoirs… Quand on est gamin on va à l’école, et quand on est adulte on doit se trouver un boulot si on veut s’en sortir, le truc banal quoi. Les chasseurs eux ils sont… enfin, ils ne vivent pas pareil, ils sont un peu plus… rustiques. »
 
Eliott tentait de choisir ses mots avec soin : Elle risquait de ne pas très bien réagir s’il disait que, en ville, les chasseurs étaient vu comme des sauvages, même si c’était grâce à eux que la ville pouvait s’approvisionner en viande ou autre produit. Il devait trouver les bons mots pour lui expliquer que, pour les gens de la ville, un chasseur était vu comme une brute et un non-civilisé.
 
Eliott était assez gêné, c’était à son tour de rougir. Il n’était pas vraiment fier de tout le mépris dont faisait preuve les citadins, que ce soit envers les chasseurs, ou même envers les hybrides. Lui-même était plein de préjugés, même si au final, il n’avait aucune raison de se montrer antipathique avec la renarde.
 
« Enfin, voilà, je ne sais pas vraiment quoi te dire de plus sur la ville, à moins que tu ne veuille savoir des trucs précis… Parce que c’est comment la vie dans la forêt ? »
 
Rajouta-t-il alors, piqué de curiosité. Il ne se sentait plus menacé, et à bien y réfléchir, cette hybride semblait bien plus sympathique que les deux gardes qui l’accompagnait. D’ailleurs, ces deux-là devaient s’impatienter. Si sa petite discussion avec Lalwendë devait s’éterniser, il n’aurait qu’à dire qu’il s’était perdu. Il passerait encore pour un idiot, mais il n’était plus à ça près…
 
« Ha, et pour les plants, il me faudrait des framboises, tu sais les petits fruits rouges. Je sais même pas si ça pousse sur des arbres ou des buissons ces trucs, c’est un produit de luxe. »
 
Rajouta-t-il, n’ayant pas oublié qu’il était là avant tout pour son travail.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 531
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 23:08 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

Oui, c’est pas du tout pareil... Nous, on a des lois, des dirigeants, des devoirs… Quand on est gamin on va à l’école, et quand on est adulte on doit se trouver un boulot si on veut s’en sortir, le truc banal quoi. Les chasseurs eux ils sont… enfin, ils ne vivent pas pareil, ils sont un peu plus… rustiques."

Lalwendë hocha la tête toute souriante. Alors les humains aussi avaient une hiérarchie et des règles qui leur étaient soumises. Cependant, c'était l'école et le boulot qui l'interrogeait un peu. Sa curiosité s'agrandissait et elle ne voulait pas l'assommer avec trop de questions qui pour lui était sans doute banale et idiote.

"Enfin, voilà, je ne sais pas vraiment quoi te dire de plus sur la ville, à moins que tu ne veuille savoir des trucs précis… Parce que c’est comment la vie dans la forêt ?"

La renarde pencha la tête sur le côté à cette question et réfléchis un instant. Comment expliquer simplement la forêt? Il y avait tant de chose à dire.

"Mmmmh... Comme vous on a des sorte de chefs. On les appelles les anciens, ils font des conseils entre eux et nous donne des conseils principalement. Ils sont un peu les gardiens de notre société au sein de la forêt. Après, les hybrides vivent soit en groupe soit en solitaire. Tu as pu constater que moi, "elle laissa échapper un petit rire, pas aussi joyeux qu'elle aurait aimé le faire croire "Je suis une solitaire. Au niveau nourriture on chasse, on tend des pièges pour attraper de quoi manger." elle pointa sa prise derrière elle. "Trois jours de mise ne place de piège pour cette bête! Je peux te dire que c'est galère!"

Wendë avait profiter du fait qu'il l'écoutait pour mieux l'observer. Il avait pas l'air menaçant, surtout très inquiet par rapport à son égard. Il tentait par moment de lire son carnet et ses dessins mais n'osait faire aucun mouvement, intimidé. Elle se mordit les lèvres, elle n'avait pas l'habitude qu'on la craigne, et continua: "Si je devais t'expliquer toutes nos habitudes ça prendrait plusieurs heures. Nos habitudes varient selon notre passé ou l'animal auquel on appartient."

Elle pensa à Malcom l'hybride lièvre lui faisant des misères et le fait qu'elle le lui rendait. L'animal en eux influençait grandement mais ça le citadin n'avait pas à le savoir. Cela ne ferait que souligner les clichés sur son peuple. Eliott lui demanda alors pour les framboises et elle eut un grand sourire fier.

"Tu es tombé sur la meilleure personne pour ça! Je connais un endroit idéal, non loin de celui où je récupère mes fraises. Un produit de luxe? Je peux t'assurer que la foret est rempli de zone où ce genre de fruits poussent joyeusement. Je peux te guider à l'un deux. Mais avant..." ses oreilles s'agitèrent et elle se tourna en direction des arbres. Après un moment, elle ôta sa cape et la lui tendit. "Si on se balade en forêt et que tu portes ça, les autres hybrides te laisseront tranquille. Ils sentiront pas ton odeur d'humain."

Le regard de la renarde se porta de nouveau sur sa proie. Et elle marmonna: "va falloir que je cache ça discrétement pour pas qu'on me le vole."

""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 16:28 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

Eliott l’écoutait attentivement, et même s’il refuserait de l’admettre, il éprouvait une certaine fascination. Tout ce qu’elle lui racontait lui semblait incroyable, jamais il n’aurait pensé que les hybrides avaient une quelconque hiérarchie ! Il s’était toujours imaginé que, si toutefois ils existaient, ce serait dans une anarchie totale où régnait la loi du plus fort. A la place de ça, il découvrait une jeune femme qui avait peut-être même plus de manières que lui, surtout si on prenait en compte son côté parfois un peu bordélique.
 
Le jeune homme commençait à se sentir de plus en plus à l’aise. Il n’était pas non plus détendu, après tout cette conversation l’étonnait encore, mais il était bien loin de la panique dont il avait d’abord fait preuve face à la renarde. En fait il était plutôt perdu : Il était partagé entre l’éducation qu’il avait eu pendant tant d’année et la réalité à laquelle il était confronté maintenant, c’était un peu comme devoir désapprendre tout ce qu’il avait appris.
 
Il regardait un instant le carnet de dessin de Lalwendë : C’était extrêmement bien fait, lui-même devait avoir les même capacités qu’un enfant au primaire en ce qui concernait le dessin. Cela lui permit d’ailleurs de mieux visualiser ce qu’il cherchait : Au moins, il savait désormais que les framboises poussaient sur des buissons. Cette information devait probablement paraître plus qu’évidente pour Lalwendë, mais Eliott n’était pas très intéressé par la botanique, alors connaitre par cœur tous les fruits qui pouvaient pousser dans cette forêt…
 
Eliott réfléchissait à ça quand elle lui tendit sa cape. Etonné, il ne réagit pas tout de suite, restant immobile. Il lança d’abord un regard surpris vers la cape puis leva les yeux vers ceux de Lalwendë avant de se ressaisir. Il avait décidément du mal à s’habituer au fait qu’il était face à une hybride, une vraie, en chair et en os. Il saisit l’objet et remercia Lalwnedë. Cette dernière se retourna alors, visiblement inquiète pour sa proie.
 
« Discrètement ? Mais c’est énorme, ça doit peser une tonne ! s’exclama-t-il impressionné par la taille de la bête, Tu… heu, tu voudrais de l’aide peut-être ? » Proposa-t-il, peu sûr de lui.
 
L’idée de porter un animal entier, pas cuit, et mort le dégoutait un peu, mais Wendë allait l’aider pour trouver des framboises, il pouvait bien lui rendre la pareille en l’aidant à camoufler ce chevreuil. D’ailleurs, il se demandait comment elle comptait s’y prendre. Mais à vrai dire, ce n’était pas ce qui l’inquiétait le plus pour l’instant : Il mit la cape sur ses épaules, repensant à ce que la jeune femme lui avait dit pour justifier qu’il la porte.
 
« Au fait, merci de me prêter ça. Mais tu veux dire qu’ils peuvent me sentir ? »
 
Eliott était étonné par cette information, mais il se souvint aussi que, selon Lalwendë, il paraissait étrange pour les hybrides de voir que les humains comme lui avaient un odorat plutôt médiocre. Eliott se demandait ce qu’ils pouvaient bien sentir : Son shampoing ? Son gel douche ? Son parfum ? Son déodorant ? Ou même ce qu’il avait mangé ce matin ? Cela lui paraissait tellement inhabituel ! Mais ce n’était pas ce qui l’inquiétait le plus dans les paroles de la renarde :
 
« Et pourquoi c’est nécessaire que je cache le fait que je suis un humain ? »
 
Il avait un ton inquiet : Peut-être était-il particulièrement bien tombé en rencontrant Lalwendë, mais ce n’était pas parce qu’elle semblait amicale que c’était le cas des autres hybrides ! En ville, un hybride serait chassé voire abattu sur le champ pour soi-disant "protéger la population". Peut-être qu’en forêt, les humains étaient vus de la même manière. Si c’était le cas, il préférait que Lalwendê le tienne au courant.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 531
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 21:58 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

Lalwendë le remercia d'un sourire mais secoua la tête. "Ma tanière est trop loin pour qu'on l'y dépose. Je vais tenter de le cacher dans un tronc d'arbre et croire en ma bonne étoile." Elle vit le regard confus d'Eliott et elle haussa un sourcil. "Oui. Ma tanière. On a pas des maisons comme vous mais ça en reste pas moins confortable."

Elle glissa sa proie dans une cachette improvisé et cala des branches et des feuillages. Sa boucle d'oreille taillé dans du bois se balançait doucement à chacun de ses mouvement, comme pour ses cheveux chocolat. Elle les repoussa de ses yeux pour mieux observer l'humain qui s'interrogeait sur la nécessité de la cape.

"A propos de ma cape, oui. Moi par exemple, j'ai senti des deux autres compagnon humain qui sont assez loin à présent. Mais là encore ça dépend de l'animal. Un hybride hibou aurait une vue incroyable mais alors l'odeur..." elle rit "Ils sont incapable de faire la différence entre les roses et la lavande."

Elle se retourna et le vit entouré dans sa cape et elle eut un petit sourire. Il va sentir l'hybride pendant un moment avec ça. Elle fit un petit bond pour le rejoindre et lui mit sa capuche avec un air joueur.

"Les hybrides ont peur des humains. Certains fuiraient en ta présence mais les plus forts peuvent de chasser pour te jeter hors de leur territoire. Je suis bien une des seules qui osent sortir de la forêt pour interagir avec l'extérieur. Après, ils ont leur raisons: beaucoup de nos proches se sont fait tuer par des humains."

Un éclair de tristesse passa dans ses yeux et elle recula, forçant un sourire sur ses lèvres. Elle ne devait pas penser à ses parents, ça allait lui parasiter l'esprit si elle s'y attardait trop.

"Bon! Suis moi, c'est pas trop loin." sur ce, avec un balancement de la queue, elle se retourna et pris un petit chemin de terre, Elle écartait pour lui les ronces et branches basses, parfait guide dans cet univers familier pour elle.

Elle inspira joyeusement l'air frais. Alors qu'ils avançaient elle se retourna; "Dis moi... En ville vous avez quoi comme fruits accessible? Et cette idée d"école", c'est quoi exactement? J'ai entendu que les humains dressaient leur enfants mais je trouve ça étrange... Vous les laissez pas développer leur instinct? Vous le leur imposez?"
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 21:20 (2016)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre] Répondre en citant

Cela ne devrait plus le surprendre, pourtant Eliott ne pouvait s’empêcher d’être encore étonné par ses propos : Elle sentait les gardes d’ici ? Décidément, les hybrides étaient un véritable mystère. Et puis, dans quel genre de tanière vivait-elle ? Le jeune homme s’imaginait un terrier creuser à la force des bras, une sorte de trou avec des feuilles mortes au fond. C’était absurde, mais lui ne pouvait pas le savoir.
 
Il tentait de réajuster la cape sur son dos. Sa corpulence allait plus ou moins bien avec le tissu, faisant à peu près la même taille que Lalwendë. D’un air joueur, elle lui mit la capuche sur la tête : Ce geste fit sursauté le citadin, étonné et faillit protester. Il n’arrivait toujours pas à s’habituer au fait que c’était une hybride, ça le déstabilisait un peu. Il tentait de ne pas trop montrer son malaise, ne voulant pas contrarié la renarde qui lui semblait malgré tout très sympathique, peut-être même bien plus que beaucoup de citadins. Il devait faire des efforts pour dépasser ses préjugés sur les hybrides.
 
« Les hybrides ont peur des humains. Certains fuiraient en ta présence mais les plus forts peuvent de chasser pour te jeter hors de leur territoire. Je suis bien une des seules qui osent sortir de la forêt pour interagir avec l'extérieur. Après, ils ont leur raisons: beaucoup de nos proches se sont fait tuer par des humains. »
 
Elle eut un sourire triste, ayant peut-être sûrement connu ce genre de situation. Eliott détourna le regard, n’ayant pas le courage de la regarder dans les yeux, honteux. Tués par des humains… Certes, lui n’avait jamais rencontré ne serait-ce qu’un seul hybride, enfin jusqu’à aujourd’hui et n’avait donc pas eu l’occasion de leur faire du mal. Mais il faisait partie des humains, et savoir qu’il appartenait à une communauté de tueurs ne l’enchantait pas vraiment. Ce n’était peut-être que des hybrides, mais quand même…
 
"Que des hybrides ? Mais à quoi je pense, j’ai sous mes yeux la preuve vivante qu’ils peuvent être presque aussi humains que nous… Est-ce que c’est mal si des gens tuent des hybrides ? Oui sûrement… Mais d’un autre côté… Si j’avais eu le temps de monter en grade dans l’Amphore avant de rencontrer Lalwendë, et si on m’avait demandé de...de faire du mal à des hybrides ? Est-ce que j’aurais accepté ?"
 
Eliott senti la honte le ronger encore plus à ses pensées. Il en aurait probablement été capable, si c’était pour le boulot, même s’il n’y aurait pris aucun plaisir : Mais le boulot, c’était le boulot. Il allait bien dans la forêt quand on lui demandait… Il frissonna à l’idée qu’il était si facilement influençable. Un instant, il se demanda quelles étaient les expériences passées de la renarde avec les humains. Avaient-ils tué des êtres qui lui étaient cher ?
 
Ils marchaient à travers la forêt tandis qu’il ruminait ses sombres pensées. Il avait une démarche maladroite et mal assurée, alors que Lalwendë se déplaçait aisément entre les arbres. Il tentait de penser à autre chose, ne voulant pas entraver la bonne humeur de la renarde à cause d’une culpabilité irrationnelle. Sur le chemin, elle se retourna pour lui demander :

« Dis moi... En ville vous avez quoi comme fruits accessible? Et cette idée d"école", c'est quoi exactement? J'ai entendu que les humains dressaient leur enfants mais je trouve ça étrange... Vous les laissez pas développer leur instinct? Vous le leur imposez? »
 
Il bloqua sur certains de ses mots, oubliant presque instantanément tout ce qui le préoccupait quelques secondes plus tôt. Dressés ? Il étouffa un ricanement. Il commençait à trembler, mais pas de peur ni de colère : Il le sentait monter, il tentait de se retenir mais c’était trop dur. En quelques secondes, il explosa de rire. Il riait aux éclats, se tenant le ventre, ne pouvant plus s’arrêter. Il en avait les larmes aux yeux. Il tentait de stopper son fou rire, ayant peur qu’elle se sente vexée, mais il avait du mal à s’arrêter. Il ne se contrôlait pas, tant il avait été interloqué par l’expression qu’elle avait employée. L’école, un centre de dressage pour petits humains ? Oui, ça le faisait beaucoup rire.
 
A force d’insister, il réussit enfin à reprendre plus ou moins son sérieux.
 
« Excuses-moi… Ce n’est pas très sympa de ma part, mais je n’ai pas pu me retenir… Nous ne sommes pas ‘dressés’, mais éduqués. On nous apprend des choses, comme lire, écrire, compter, et l’histoire aussi. Et je ne suis pas certain que les humains aient un instinct naturel très développé, on agit pas selon notre instinct, mais selon la société. »
 
"Je rigole, mais dans le fond, elle n’a peut-être pas tort… Il y a beaucoup de bourrage de crâne quand on est gosse. M’enfin… sans ça, ce serait l’anarchie, enfin je pense. "
 
« Quant aux fruits, on en a quelques-uns, par exemple les pommes ou les poires, mais ce n’est pas simple de cultiver quand on a pas de sol fertile, c’est pour ça qu’on fait beaucoup d’échanges avec les chasseurs, ou que des gens comme moi sont envoyés en forêt pour récupérer les produits les plus chères. La plupart sont abordables, mais les fruits rouges sont considérés comme rare alors…  Ho, et encore désolé de m’être mis à rire comme ça, je ne devrais pas me moquer de nos décalages culturels. »
 
Il s’arrêta en apercevant des fruits quelques pas plus loin. Les framboises qu’il cherchait !
 
« Waw, c’est incroyable, tu connais la forêt par cœur ? » Questionna-t-il, impressionné qu'ils aient trouvé si facilement.
 
Pour lui, tous ces vieux arbres se ressemblaient et étaient les mêmes, il serait incapable de se repérer ou même de retrouver son chemin. D’ailleurs, il avait pris un certain risque en la suivant : Désormais trop éloigné des gardes pour qu’ils l’entendent, sa survie dépendait entièrement de la renarde et de son fameux instinct.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:47 (2018)    Sujet du message: Survivre parmis les siens. [RP Libre]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky