Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
T'es pas très solide toi [PV Roxane]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 613
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 21:58 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Il commençait à être tard, mais la mère d’Eliott avait tellement insisté pour qu’il aille chercher des pizzas à emporter pour ce soir… C’était rare, mais des fois personne dans la famille n’avait envie de cuisiner, même pas de pâtes. Un vent de fainéantise soudain s’était abattu chez eux, et même si l’heure du dîner était déjà passée, il n’était pas trop tard pour manger.
 
Le soleil brillait toujours dans le ciel malgré l’heure tardive, c’était un des grands avantages de l’été. Cartons fumants à la main, Eliott commença à traverser le parc. Il était désert, la fontaine n’était pas en marche. Une légère brise soufflait pour rafraîchir l’air ambiant. Eliott marchait tranquillement avant d’être interpelé par une voix inconnue :
 
« Hé, mec, tu te balades tout seul ? »
 
L’intéressé se retourna, se demandant qui ça pouvait bien être. Un groupe de quatre garçons, l’un étant plus jeune que lui, l’autre ayant à peu près le même âge et les deux autres étant plus âgés, se tenaient devant lui. Suspectant un traquenard, Eliott fronça les sourcils et commença à reculer.
 
« Où tu vas comme ça ?
-Et t’as quoi là dans les mains ? Ça sent bon dis-moi… Tiens, ça me fait penser que je meurs de faim. Tu ne m’en passerais pas un bout ?
-Ouai, aller, rien qu’une part. Sois sympa mec. »
 
Ils avaient l’air de voyous et parlaient en ricanant. Eliott savait qu’il valait mieux ne pas rester là plus longtemps, et ne surtout pas se montrer trop arrogant. Il garda un visage neutre, même s’il commençait à sentir monter l’anxiété.
 
« Désolé, elles sont déjà toutes réservées. »
 
Il se retourna et s’en alla d’un pas vif, sans pour autant courir pour ne pas les inciter à le poursuivre. Mais ce n’était pas suffisant, car il sentit soudainement une main brutale sur son épaule le retourner d’un geste brusque. Le plus âgé et visiblement le plus caïd d’entre eux lui faisait face, un sourire narquois sur le visage :

« Hé ben alors gamin, on ne veut pas partager ? C’est pas très gentil ça…Tes parents ne t’ont jamais appris ça ?
-Hé, ça va, lâches-moi. »
 
Le caïd fit tomber les pizzas en bousculant Eliott. "P’tain, ça craint…"  Pensa-t-il tandis que l’autre s’approchait de manière intimidante.
 
« J’vais t’apprendre à partager moi. »
 
Sur ces mots, il lui porta un violent coup de poing. Eliott tenta de contrer le deuxième, mais il n’avait pas vraiment de force dans les bras. Les trois autres ricanaient derrière et encourageaient leur copain. Les coups pleuvaient, s’enchainaient, sans qu’Eliott ne puisse s’enfuir. Il tentait d’esquiver, de contre-attaquer, de frapper à son tour mais il ne leur faisait pas grand mal. Très vite il se retrouva au sol, sous une pluie de coups de pieds et coups de poings. Du sang commençait à s’échapper de sa bouche, il toussait, s’étouffait. Dans le meilleur des cas, il finissait à l’hôpital. Dans le pire, il signait son arrêt de mort, pour de malheureuses pizzas…

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 344
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 22:04 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Roxane n'aimait pas les gens arrogants et violent. Cela pouvait paraître étrange étant donné le ait qu'elle s'était plus d'une fois retrouvée dans des bagarres de rues. Mais elle ne se battait jamais pour le plaisir de faire mal à quelqu'un. Elle aimait avoir un bon combat qui l'a faisait réfléchir, qui lui demandait de se dépasser. C'était cet adrénaline qu'elle recherchait.
Adrénaline qu'elle trouvait aussi quand elle conduisait sa moto ou quand elle allait boire joyeusement.

Bref. Roxane n'aimait pas les petits imbéciles qui croyaient faire la loi par les poings. Cela lui rappelait trop celui à qui elle devait sa cicatrice.

Quand elle vit de loin le jeune garçon se faire soudain agresser elle était en train de ramener un pack de bières chez elle. Entendant les insultes et les coups elle dévia tranquillement sa trajectoire et s'avança d'un pas assuré.

"C'est bon les gosses, on a compris vous êtes des durs." elle posa ses boissons sur un banc, alors que le petit groupe se retournait vers elle. "Maintenant, vous le laisser. Ne m'obligez pas à jouer la policière."

"Mais t'es qui toi? De quoi tu te mêle." fit l'un deux. Un autre l'observa des pieds à la tête et murmura quelque chose qui fit rire un des garçons.

Roxane les regarda tour à tour. Je les frappe tout de suite? Ou bien je tente de leur parler? Elle haussa un sourcil lorsqu'une des racailles cracha dans sa direction.

"T'as rien à faire la grognasse!"

Roxane se gratta l'arrière de la tête en regardant l'homme à terre. Il était dans un sale état. Elle vit les pizzas à terre et soupira. Du gâchis de bonne nourriture en plus. Ils en ratent pas une.

"je pensais utiliser la méthode douce..." elle fit craquer ses mains tatouées, faisant reculer les caïds. "Mais j'ai des bières à boire."

Le premier coup fut étonnement rapide. Des années d'entraînement l'ont rendue rapide et précise. Le nez de celui l'ayant appelé 'grognasse' craqua et il recula en criant.
Sans attendre elle lui donna un revers qui le mit à terre avant de se retourner vers un autre. Un avait pris peur et commençait déjà à partir. Ah? La cervelle du groupe? Un gars tenta de lui porter un coup dans le ventre.
Elle attrapa sa main avant qu'il la retire et d'un coup sec chopa ses doigts elle les fit craquer sans ménagement. Le coup ne lui avait rien fait, les muscles ayant fait office de barrage. Elle le lâcha alors qu'il criait et pleurait déjà.

Ce petit tour de force suffit à les faire partir. Ils détalèrent en l'insultant mais cela l’atteignit pas. La mercenaire soupira devant leur lâcheté. Même pas une tête brûlée pour relever le défis qu'elle était. Elle soupira et se tourna vers le jeune au sol.
Il avait essayé de se protéger avec ses mains mais son visage était malgré tout bien entamé. Roxane posa une main, doucement, sur son épaule et murmura:

"C'est finis. Ils sont partis." elle regarda vite fait son état et demanda: "Tu peux marcher? L'hôpital est à quelques rues, je peux te porter jusqu'à là-bas."
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 613
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 19:47 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Une voix forte et féminine interpella ses agresseurs qui cessèrent enfin leur carnage. Eliott suffoqua, profitant de ce répit pour reprendre son souffle. Toussant pour se débarrasser du sang visqueux qui s’était accumulé dans sa bouche, il tenta malgré tout de relevé la tête pour voir ce qu’il se passait. Il voyait flou, mais il vit une imposante silhouette donner une sacrée leçon à ses voyous qui risquaient de se souvenir de cette femme. Elle devait être sacrément forte pour intimider une bande de quatre personnes…
 
Sa sauveuse posa une main sur son épaule et le rassura :
 
« C'est finis. Ils sont partis. Tu peux marcher? L'hôpital est à quelques rues, je peux te porter jusqu'à là-bas. »
 
Eliott voyait désormais plus nettement la jeune femme. Elle avait un visage balafré entouré par de courts cheveux noirs et paraissait assez imposante. Il comprenait que ses agresseurs soient partis en courant, dans d’autres circonstances, lui-même aurait eu tendance à éviter cette femme. Il savait qu’on ne devrait pas juger quelqu’un sur son apparence, mais ce n’était pas si facile d’oublier ses préjugés.
 
Il tenta de se redresser mais n’eut pas le courage de se mettre debout : Ils n’y étaient pas allés de main morte sur ses tibias, mais ce n’était pas tout : Il avait mal de partout, au ventre, aux bras et au visage. Il espérait n’avoir rien de casser, mais dans tous il cas il risquait de garder des bleus pendant un petit bout de temps. Il ne répondit pas tout de suite, le temps de reprendre ses esprits. Quand il eut les idées assez claires, il tenta difficilement d’articuler :
 
« Si j’arrive à me relever… »
 
Il la regarda dans les yeux, reconnaissant.
 
« Merci. J’ai pas suivis tout ce qu’il s’est passé, mais vous avez été impressionnante. »
 
Il lui épargna le ‘vous m’avez sauvé la vie et je vous dois une reconnaissance éternelle’, n’aimant ni être trop redevable ni les longs discours. Il ne pensa pas à se présenter, après tout il n’avait pas encore les idées tout à fait claires, sonné par ces excès de violence.
 
 Il fit plusieurs tentatives pour se relever de lui-même, mais il avait mal de partout et préféra finalement demander l’aide de la jeune femme. Il soupira, n’aimant pas vraiment se retrouver dans une telle situation de faiblesse. D’un geste, il demanda silencieusement la permission de s’appuyer sur l’épaule de son interlocutrice pour mieux se remettre debout. Il savait qu’il y avait de fortes chances pour que ce soit plus elle qui le traine jusqu’à l’hôpital plutôt que ce soit vraiment lui qui marche, mais en même temps son état ne lui laissait pas vraiment le choix.



(Au fait, désolé du temps que je met à répondre au RP Léo/Roxane, j'y travaille mais j'ai du mal à trouver de bonnes idées. Mais ça va finir par me venir ^^. )

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 344
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 20:02 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

"Merci. J'ai pas suivis tout ce qu'il c'est passé, mais vous avez été impressionnante. "

Roxanne haussa les épaules et attendit qu'il finisse d'essayer de se relever. Elle trouvais qu'il y avait pas de quoi être impressionné, c'était les bases du combat qu'elle leur avait donné. La mercenaire regarda le jeune galéré pour se relever et se vit elle même. Elle se souvenait des coups, des insultes, de la lame qui glissa sur son visage, manquant son oeil de peu.

"Bon. Laisse moi t'aider." elle l'attrapa et le souleva comme une mariée. D'un point de vue logique c'était la meilleur façon de le déplacé sans qu'il se fasse encore plus mal.
Elle renifla à a vue des pizzas par terre.

"Bon, on peut plus rien pour ton dîner." elle vit ensuite ses bières sur le banc et claqua la langue, énervée. "Par contre, tu vas me devoir des bières." Et sans aucun autre commentaire elle commença à marcher dans la rue pour l'hôpital.

Roxanne ne faisait pas de manière. Plus d'une fois elle a porté un homme dans ses bras de la même façon qu'avec celui actuellement dans ses bras. Certains étaient reconnaissant de cette attention et d'autres lui disaient de gentiment d'aller se faire voir parce que leur virilité en prenait un coup. Dans le dernier cas, elle les ignorait royalement et continuait de les porter jusqu'à qu'ils soient entre des mains plus médicales.

La nuit se faisait plus présente, et Roxanne espérait qu'ils allaient pas tomber sur un policier. Avec sa chance, on pensera que c'est elle qui a tabassé le jeune adulte. Pire, elle pourrait croiser sa grand mère. Elle se retint de grimacer rien qu'à l'idée de voir la vieille. Elle se tourna vers son rescapé et demanda:

"ça va? Pas trop inconfortable le voyage?"

(Pas de soucis! prends ton temps ce n'en sera que meilleur!^^)
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 613
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 23 Juin - 21:44 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Eliott poussa un cri de surprise et d’indignation quand elle prit l’initiative de le porter. Il n’était pas du tout contre le fait qu’elle l’aide, au contraire, mais quand même il n’en demandait pas tant. Cela aurait été plus pénible de marcher en trainant les pieds au sol tout en s’accrochant à son épaule, mais il aurait préféré ça plutôt que cette situation légèrement humiliante. Il n’était pourtant pas du genre macho, mais bon, quand même…
 
« ça va? Pas trop inconfortable le voyage?
-Heum…Non ça va mais, mais c’est vraiment nécessaire ? Ils m’ont amoché à ce point-là ? » Tenta-t-il de protester afin de garder un minimum de contenance.
 
Il avait l’impression d’être un poids plume pour la jeune femme musclée et n’osait pas vraiment la contrarier : Il avait reçu assez de coup pour aujourd’hui. Il se demanda un instant si elle était sérieuse quant au pack de bières qu’il devrait lui rembourser, mais se dit que ce n’était pas le plus important pour le moment. Il tentait de penser à autre chose qu’à la douleur mais ne pouvait s’empêcher de grogner quand elle se faisait soudainement plus vive par moment.
 
 Eliott se demanda comment il allait expliquer tout ça à sa famille, il ne pouvait pas rentrer chez lui ainsi alors que sa petite sœur était là, il ne voulait pas qu’elle le voit dans un tel état. Il devait absolument prévenir ses parents, ils risquaient de s’inquiéter en voyant qu’il ne rentrait pas. Il espérait que son téléphone serait toujours en état, si toutefois ils n’en avaient pas profité pour le lui dérober. Il porta péniblement son bras à sa poche mais ne rencontra que du vide. "Super, il manquait plus que ça… Je ne vais quand même pas lui demander de me prêter le sien ? Ok, elle m’a un peu sauvé la vie, mais elle a pas non plus l’aire très commode…Ho et puis mince, il faut que je les appelle."
 
« Et tu pourrais… Argh… »
 
"ces enfoirés m’ont défoncé le ventre…"
 
« Tu pourrais me passer ton téléphone s’il te plait ? Il faut que je prévienne ma famille. »
 
Il espérait qu’elle ne serait pas contre lui accorder une faveur de plus. Mais malgré son apparence de brute, c’était très généreux de sa part de l’aider ainsi. Beaucoup d’autres se seraient contentés de passer sans rien dire pour éviter les ennuis, surtout qu’elle devait avoir d’autres choses à faire de son côté plutôt que de s’occuper d’un gamin de 19 ans tenant à peine sur ses deux pieds. Ayant les idées un peu plus claires, Eliott commençait à s’interroger sur la jeune femme.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 344
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Ven 24 Juin - 21:16 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

"Ils m'ont amochés à ce point là?" La jeune femme grimaça en lui jetant un regard.

Elle était pas médecin mais au vu des coups qu'ils avaient donnés sans ménagement, elle préférait être sûre. Et puis, ils étaient plus rapide ainsi. Les grognements de douleur qu'il faisait par moment confirmait ses doutes sur ses crainte.

"Et es-ce que tu pourrais... Argh.." Roxane ralentit le pas devant son inconfort. "Tu pourrais me passer ton téléphone s'il te plaît? Il faut que je prévienne ma famille."

Roxane hocha la tête doucement. "Pas de problème. Je te le passe dés qu'on arrive."

Elle vit l'hôpital et alla dans le couloir principal. Elle allait souvent à l'hôpital pour ses propre blessures et savait quel médecin appeler pour l'aider. Elle s'arrêta à l’accueil, toujours l'adolescent dans ses bras.

"Appelez le médecin Valerian. Dîtes lui que Roxane a besoin d'un coup de pouce." puis alla déposer doucement Eliott sur un siège pour attendre de l'aide.
Elle glissa sa main couverte de couleur dans sa poche et lui tendit l'appareil. Avant qu'il compose le numéro elle s'assit à côté de lui, s'étirant un peu.

"Tu risques d'être coincé pour un moment, si tu veux je peux rester avec toi. Discuter?" elle haussa les épaules. "J'ai du temps devant moi."

Soudain, elle se rendit compte qu'elle ne connaissait même pas le nom du jeune homme qu'elle avait sauvé.

"En passant, moi c'est Roxane." elle laissa un sourire apparaître furtivement sur ses lèvres pour finir sa présentation.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 613
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 26 Juin - 21:58 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Ils arrivèrent finalement à l’hôpital et la jeune femme demanda à appeler le médecin Valérian, Eliott déduit qu’elle devait bien connaître cet endroit. Il rougit, légèrement gêné que tout ce monde le voit dans cet état et fut soulagé quand elle le déposa sur un siège en attendant l’arrivée du médecin. Elle lui tendit son téléphone. Il murmura un rapide remerciement tandis qu’elle s’étirait à côté de lui.
 
« Tu risques d'être coincé pour un moment, si tu veux je peux rester avec toi. Discuter? J'ai du temps devant moi. En passant, moi c'est Roxane. » Dit-elle avec un léger sourire.
 
Il tenta de lui rendre un sourire, bien qu’il fût légèrement distordu. Ainsi sa sauveuse s’appelait Roxane, c’était quand même un drôle de façon de rencontrer quelqu’un. Avec tout ça, c'est vrai qu'il avait complètement oublié les formules de politesses. Il répondit avant de passer son appel :
 
« Enchanté, moi c’est Eliott. T’es sûre de vouloir rester ? C’est vraiment sympa de ta part, mais comme tu l’as dit, je pense qu’il y en a pour un petit moment, je voudrais pas te déranger plus que ça. »
 
Eliott ne voulait pas être un poids pour Roxane, elle l’avait déjà bien assez aidé. Mais d’un autre côté, il espérait qu’elle resterait avec lui : Il n’avait pas forcément envie de se retrouver seul dans cet hôpital en ayant mal de partout. C’était une sale soirée, et il n’était pas contre pouvoir converser un peu avec quelqu’un. S’il avait répondu ça, c’était surtout pour l’usage, mais dans les faits, il n’avait aucune envie de se retrouver seul maintenant.
 
Il finit de composer le numéro de ses parents, préférant les prévenir rapidement. Le combiné collé contre l’oreille, il affichait un air soucieux en attendant que quelqu’un veuille bien décrocher.
 
« Allô ? M’man ? C’est moi, Eliott.
- Tu n’appelles pas avec ton téléphone ? Qu’est-ce que tu fais, on t’attend depuis une demi-heure, ta sœur s’est même à moitié endormie. Tu as une voix étrange ça va ?
- Oui, oui, mais j’ai eu un petit accident en chemin. Rien de bien grave, mais j’y ai perdu les pizzas et mon téléphone. Ne m’attendez pas, je vais pas rentrer tout de suite et…
- Qu’est-ce qu’il se passe ? Quel genre d’accident ? Tu vas bien, tu es où ?
- Je t’ai dit que c’était rien, là je suis à l’hôpital mais je rentre dès demain. »
 
"Enfin j’espère..."
 
« Quoi ?! Attends-nous, on te rejoint tout de suite ! C’est un accident de la route ?
- Non, puisque je te dis que c’est rien ! Ne venez pas, j’ai.. J’ai juste quelques égratignures se sera vite arrangé. Ecoutes, je t’expliquerais en rentrant.
- Ne fais pas ta tête de mûle maintenant, on va pas rester là alors que tu es à l’hôpital !
- M’man, j’ai 19 ans, si je te dis que c’est rien et que ça vaut pas la peine de se déplacer, c’est que c’est vrai. Alors arrête de t’inquiéter, faites-vous des pâtes, et on en reparle plus tard.
- Tu es sûr ?
- M’man… »
 
Ils débattirent ainsi encore quelques instants, jusqu’à ce que sa mère, à moitié rassurée, cède. Après quelques dernières formalités, Eliott raccrocha, soupira, et tendit le téléphone à Roxane en la remerciant, un peu honteux qu’elle ait été témoin de son mensonge. Il avait ses raisons pour ne pas vouloir qu’ils viennent. Il se tenait recroquevillé sur sa chaise, ayant du mal à trouver une position confortable sans qu’il n’appuie là où il avait reçu un coup. Il espérait que Roxane ne le jugerait pas sur le fait qu’il avait un peu menti à sa propre famille. Et puis après tout, c’était ce que faisait la plupart des gamins, même encore à son âge, non ?

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 344
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Juin - 19:04 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Roxane fit mine de regarder les couloirs et les infirmiers qui passaient. La conversation ne la concernait pas. Cependant, devant son mensonge et sa manière d'esquiver les questions, elle laissa un petit rire lui échapper. Devant son regard surpris elle expliqua:

"Je sortais les mêmes excuses que toi à ton âge. Imagine quand j'ai du expliquer ça." fit-elle en pointant sa cicatrice sur le visage. "Je pouvais difficilement dire que c'était une égratignure."

Elle secoua la tête, toujours avec un sourire en repensant à ses parents et sa grand mère qui tricotait en marmonnant "De la mauvaise graine, je l'ai toujours dis..". Elle récupéra son portable et le rangea, glissant ses mains dans les poches de sa veste noire.

"
Sinon, ça me dérange pas de rester. Personne m'attend, je peux bien te tenir compagnie." Elle observa l'état du jeune Eliott et soupira. "T'es pas maigrichon, si tu t'y connaissais un peu tu pourrais tenir tête à ce genre de personne. Un conseil? Utilise ton poignet" elle tapota du doigt son articulation. "L'articulation est une des parties les plus dures du corps humain, crois moi ça te casse un nez facilement." Elle était fière des techniques q



 Valerian était un personnage maigre, des cheveux courts et roux, et des lunettes sur son nez qui lui donnait un air sévère. Il haussa un sourcil en voyant le duo. Il connaissait bien la jeune femme pour le nombre de fois où elle est arrivée en sang demandant qu'il la soigne en toute discrétion. Puis, si lui avait envie d'une brute pour éloigner les ennuis elle répondait présent pour le remercier de son aide sur ses blessures.



« Roxane ! Je suis étonné c'est pas toi la blessée. » il observa le jeune adolescent et fronça les sourcils. « Tes patrons recrutent des gosses maintenant ? Où va le monde ? »


« Il est pas dans le métier, des caïds du coin ont juste eu envie de le cogner. »elle le pointa du doigt. "Tu penses vraiment qu'il survivrait dans le milieu."



Devant le regard interrogateur d'Eliott, Roxane pris le temps de lui expliquer: "Je suis garde du corps. La bagarre ça me connaît."
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 613
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 12 Juil - 18:54 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Roxane eut un petit rire suite à la conversation d’Eliott. Il lui lança un regard interrogateur, trouvant cela plus agaçant qu’amusant.
 
« Je sortais les mêmes excuses que toi à ton âge. Imagine quand j'ai du expliquer ça. Je pouvais difficilement dire que c'était une égratignure.
-Ha oui, j’imagine » Dit-il dans un rire gêné.
 
Il hésitait justement à lui poser la question depuis tout à l’heure mais n’osais pas aborder le sujet. Cela ne semblait pas trop l’attrister d’’en parler, elle avait l’air solide même dans son caractère, alors peut-être qu’il pourrait se permettre de demander ? Cela ne le regardait pas, évidemment, mais d’où lui venait cette balafre ? L’avait-elle eu lors d’un combat, d’un accident ou autre ? La jeune femme commençait sérieusement à l’intriguer.
 
« Sinon, ça me dérange pas de rester. Personne m'attend, je peux bien te tenir compagnie. T'es pas maigrichon, si tu t'y connaissais un peu tu pourrais tenir tête à ce genre de personne. Un conseil? Utilise ton poignet. L'articulation est une des parties les plus dures du corps humain, crois moi ça te casse un nez facilement."  » Rajouta-t-elle alors en le jaugeant du regard.
 
Lui se battre ? Ce n’était pas vraiment son fort… Il avait déjà perdu son sang-froid face à des gamins qui harcelaient sa petite sœur, mais sinon il n’était pas d’une nature très violente. Il n’était pas vraiment musclé et savait qu’il aurait rarement l’avantage lors d’une bagarre. Eliott avait un physique très quelconque et passait facilement inaperçu, ce qui n’était pas vraiment me cas de Roxane.
 
Il allait se lancer pour lui poser la question sur sa cicatrice mais fut interrompu par l’arrivée d’un médecin. Le fameux docteur Valérian à ce qu’il paraissait. Lui et Roxane semblaient bien se connaitre, la jeune femme devait être une habituée de cet endroit. Que faisait-elle dans la vie ? D’après ce qu’Eliott avait compris, elle vivait seule et était amatrice de bagarre.
 
A mesure que leur conversation avançait, Eliott se posait de plus en plus de questions. Ses patrons ? Le métier ?
 
« Tu penses vraiment qu'il survivrait dans le milieu. »
 
Eliott tressaillit quand elle le pointa du doigt en disant cela. Peu importe où elle travaillait, cela concernait la force physique et il n’était évidemment pas un candidat désigné. Mais ce n’était pas la peine de le faire remarquer comme ça… Cependant ce qui avait le plus blessé l’égo du jeune homme, c’était quand Valérian avait eu la délicatesse de le qualifier de ‘gosse’. Entre ses parents qui lui répétaient sans cesse que désormais c’était un adulte qui devait se prendre en main et les autres qui lui disaient que c’était encore qu’un gamin, Eliott se sentait légèrement excédé.
 
« Je suis garde du corps. La bagarre ça me connaît
-Ha, je comprends mieux. » Répondit-il en abandonnant sa moue boudeuse.
 
Ils commencèrent tout trois à se diriger vers une salle d’examen, Eliott étant toujours à moitié avachi sur les épaules de Roxane, encore incapable de marcher correctement. Ils l’allongèrent sur une table d’examen tandis qu’il tentait de contenir ses grognements. Le médecin commença alors à vérifier qu’il n’avait rien de cassé à part son nez et désinfecta ses coudes et ses genoux égratignés. Alors qu’il était occupé, le jeune homme se décida à enfin poser cette question qui lui brûlait les lèvres depuis déjà quelques minutes.
 
« Au fait, Roxane… Comment tu t’es fait ça au visage ? Enfin, ça ne me regarde pas vraiment, mais c’est juste que... Je me posais la question. »
 
Il espérait ne pas avoir poser une question trop gênante. Et puis, il avait envie de converser un peu plutôt que trop se concentrer sur Valérian qui appuyait sur ses bleus pour vérifier son état. Il se rendait compte que ça faisait mal ?!

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 344
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juil - 20:11 (2016)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane] Répondre en citant

Valérian avait ce malin plaisir d'appuyer sur la blessure et de demander avec un air professionnel: Cela vous fait-il mal? Alors qu'il savait parfaitement que c'était douloureux ou désagréable. Bien sûr, il abandonnait cette facette quand les blessures étaient sérieuses mais ça restait une habitude avec lui.

Roxane les observait, complétement étalée sur un siège, mains croisés derrière la tête. Devant les gestes et le léger sourire narquois du médecin elle comprit vite qu'il n'y avait rien de grave dans les blessures du jeune homme et elle se détendit encore plus.

"Au fait Roxane... Comment tu t'es fait ça au visage? Enfin, ça me regarde pas vraiment, mais c'est juste que... je me posais la question."

La brute haussa un sourcil et passa un doigt sur la peau marqué.

"ça? C'est pas très intéressant malheureusement. Juste un petit c...

"Roxane! Language dans ma clinique."

La mercenaire écarta les bras comme pour dire. Mais de quoi je me mêle? C'est toi qui me dis ça? Cependant c'était vrai. Un petit abruti avait voulu faire sa loi sur elle. Grand bien lui en face, elle faisait sa taille et lui avait rendu ses coups.

"Bref. Un caid, un peu dans les genre qui te sont passé dessus, m'a pris pour une personne incapable de riposter. Je vivais dans un quartier mal famé et mes parents étaient pas mal absent. Résultats, tu tombes sur les mauvaises personnes mais je peux te dire..." un rire lui échappa "Qu'il a pris bien plus cher comparé à moi.

"Il avait un couteau et aurait pu crever ton œil." Valérian passa plusieurs pansements sur les blessures de son patient sans relever la tête. "Arrête de chercher plus fort que toi, un jour t'y passera!"

Roxane soupira. "Si seulement. Je me vois mal mourir de vieillesse dans une maison de retraite." elle se tourna vers Eliott. "Voilà l'histoire derrière ma cicatrice. Pas de grand combat dramatique, juste deux gosses des rues qui ont chercher à prouver leur autorité. Un peu pitoyable." elle se gratta le cou songeuse. "Jusqu'à présent, le plus beau combat que j'ai surmonté m'a laissé une marque dans le dos. C'est une brûlure, cet homme avait trouvé le moyen de chauffer sa lame à blanc avant de m'affronter. 1h et 46 minutes le combat à duré!"

Roxane poussa un soupire presque de plaisir à la pensée. "Je ne me suis jamais autant dépassé."

"Et c'est qui qui a du te soigner gratos?


"Bon t'arrêtes de te plaindre? C'est grâce à moi que tous mes collègues te demandent comme médecin." râla Roxane.

Elle se tourna vers Eliott et lui fit un sourire. Elle espérait que ses histoires ne l'avaient pas trop intimidé et qu'il ne prenait pas peur d'elle. beaucoup de personnes en découvrant son passé parsemé de combat penchent plus à s'éloigner d'elle un maximum. Après, elle avait l'habitude et une énième fuite de la part de quelqu'un ne va pas l'attrister.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:10 (2018)    Sujet du message: T'es pas très solide toi [PV Roxane]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky