Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre]
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 22:35 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
La nuit était bien avancé quand la silhouette noire sauta entre les pierres de la plage. Le ciel était vierge de tout nuage et seules les étoiles procuraient de la lumière sur l'endroit. Les pierres brillaient, miroitaient alors que l'ombre passait au dessus, ne s'arrêtant que pour farfouiller une seconde avant de repartir aussi vite.

Racolène jura alors sa main se coupa sur les bords tranchant d'une pierre. Lâchant sa prise sur le coup. Il devrait sortir sa lampe torche pour mieux voir, le problème c'est qu'en sortant son outil il se ferait sans doute repérer. Il soupira et reprit le minerai pour le glisser dans son sac. Avec ça, il pourrait passer ses prises à sa mère qui en fera des babioles pour leur maison et en vendra certaines au marché des champs. Il recevra une part des recettes et ira sans doute s'acheter des sucreries qu'il partagera avec Esteban. Argh, il faudrait que je rachète une selle correcte pour Lacrimosa. Rien que pour venir ici, il a voyager à crue et ce n'était pas le plus pratique s'il voulait fuir les gens de la ville.

Le chasseur se redressa et regarda sa 'récolte'. Son père ne cessait de dire qu'il devrait avoir honte de piller ce qui ne lui appartenait pas, mais bon. Il avait ça dans le sang, et ce n'est pas comme si la ville remarquait qu'une poignée de cailloux manquait. Il releva la tête, et son regard glissa sur l'horizon et l'océan. Il ne savait pas nager, n'a jamais eu besoin, mais il devait avouer que cette immensité l'attirait par moment. Il secoua la tête, se reprenant. Retourner vers Lacri. Rentrer par la fenêtre, ne pas réveiller les vieux.

Pas la peine d'être discret pour son frère, ses sens hybrides sont bien éveillés malgré son jeune âge. Il entendrait les vibrations de Rac' alors que celui ci serait encore à dos de cheval. Cette pensée fit grincer des dents le chasseur. Esteban commence à susciter de l'inquiétude dans la famille. Si seulement ses sens étaient le seul problème. Ses yeux fendus, les écailles dans son dos... Pour le moment avec des vêtements cela pouvait se cacher mais bon... Pour combien de temps encore?

Un bruit lui fit relever sa tête. Sa main alla automatiquement à son poignard à sa ceinture. Il plissa les yeux, maudissant sa vue inutile dans la nuit. Un autre le fit se retourner complétement.

Lacrimosa se tenait à quelques mètres de lui. L'étalon souffla lourdement à travers ses naseaux et donna un coup de sabot au sol.

"Lacri!" Racolène murmura et se sentit pâlir. "Foutu canasson! Dégage! De... Comment as tu réussis à te détacher!"

Il déglutit et regarda autour de lui. Si avec cette bestiasse personne l'avait repéré cela tenait du miracle. Voyant que son propriétaire ne lui accordait pas d'attention, le cheval noir se détourna et commença à se diriger vers l'océan, curieux.

"Je te hais." fit Rac' en voyant son cheval faire un boucan qui, à ses oreilles, résonnaient jusqu'aux fondation de la ville. "La prochaine fois je fais le voyage à pied!"
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 17:42 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

Tu poussas la vieille porte taguée et traversas le couloir qui t’étais devenu familier. C’était un lieu discret, et surtout interdit. C’était là que tu venais, depuis quelques années, pour échanger des pierres volées contre du liquide, en toute impunité. Tu préférais te rendre dans ce genre d'endroit plutôt que marchander dans les champs. Tu connaissais bien Sasha, un délinquant qui gagnait sa vie en faisant des échanges avec des gens comme toi. Ce n’était pas quelqu’un d’honnête, mais il était doué : Jusque-là, l’Amphore ne lui avait jamais mis la main dessus, c’était pour cette raison que tu lui accordais un minimum de ta confiance.
 
Tu le saluas à peine, te contentant de poser négligemment une pierre brillante et grise sur le comptoir. Contrairement à toi, il aimait bien parler. Tu faisais à peine attention à son blabla inutile, attendant patiemment qu’il pose son prix. C’était pour ça que tu étais venu, pas pour discuter avec un imbécile dont les sujets de conversation ne t’intéressaient même pas. Mais tu avais l’habitude, donc tu ne disais rien, tu savais que ça n’allait pas durer trop longtemps, Sasha aussi avait d’autres choses à faire après tout.
 
Tu ressortais avec moins que tu ne l’espérais, tu n’avais presque plus rien. Cela faisait un moment que tu n’étais plus aller aux plages de cristal, il serait temps que tu y retournes. La nuit était déjà bien entamée, c’était l’heure idéale pour partir chaparder quelques pierres. Tes yeux ambrés brillants dans l’obscurité, tu te dirigeas vers les plages silencieusement, dans les zones les moins surveillées. L’Amphore savait qu’il y avait des vols, et elle ne lésinait pas sur les gardes, même la nuit, tu devais te montrer vigilent.
 
Tu avais troqué ta chemise blanche et mal repassée habituelle par un t-shirt de couleur sombre, afin de passer plus inaperçu. Tu ne pouvais évidemment pas aller vers les pierres les plus précieuses, elles étaient trop surveillées. Mais en restant discret, tu avais accès à des pierres qui te permettraient de bien manger pendant quelques semaines, et même de t’acheter quelques vêtements. Tu commençais à remplir ton sac à dos, toujours dans la plus grande discrétion. Tes aptitudes d’hybride faisaient que tu n’avais aucun mal à te déplacer silencieusement.
 
Mais tu faillis laisser tomber une pierre quand une odeur forte te sauta au nez. Ça sentait l’animal, et c’était tout proche. L’odeur très reconnaissable d’un équidé te fit penser que les troupes cavalières de l’Amphore n’étaient pas loin. Qu’est-ce qu’ils fichaient là ? Les plages de cristal étaient considérées trop abruptes pour les chevaux qui pourraient se blesser, il n’y avait que des gardes au sol par ici. C’était inhabituel. Tu posas la pierre que tu avais en main et te retournas vivement, regardant autour de toi. Un bruit attira ton attention et malgré l’obscurité, tes yeux de hyène te permirent de percevoir une ombre au loin. Il y avait bien un cheval, et son cavalier était au sol.
 
Tu comptais t’éclipser discrètement pour ne pas te faire repérer, mais tu stoppas ton mouvement en entendant ces paroles :
 
« La prochaine fois je fais le voyage à pied »
 
Le voyage à pied ? Etais-ce vraiment un membre de l’Amphore ? Méfiant, tu t’approchas lentement, refermant ton sac et te préparant à saisir ton couteau coincé dans ta ceinture, au cas où. Tu t’approchas assez pour te faire remarquer, mais pas trop pour pouvoir t’enfuir en vitesse afin d’éviter de te faire prendre. Ce serait étonnant qu’il s’agisse d’un garde, mais ce serait encore plus étonnant qu’il s’agisse d’autre chose. Serait-ce un prisonnier qui tenterait une évasion ? Un voleur comme toi peut-être ? Ce qui t’interrogeait le plus c’était la présence du canasson, il n’avait rien à faire là. Tu fronças les sourcils, intrigués.
 
« T’es qui toi ? »
 
Si c’était un garde, tu partiras en courant. Sinon, tu aviseras.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 20:12 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

"T'es qui toi?"

Rapide, le chasseur se retourna, dague en main et en position offensive. La silhouette non loin de lui le fit jurer mentalement. Il ne semblait pas être un garde mais cela ne rendait pas la situation moins problématique pour autant. Racolene plissa les yeux pour mieux identifier l'intrus mais dut se résoudre qu'il ne parviendrait pas à identifier son visage.

"Seul un imbécile répondrait à cette question." répliqua-t-il, pas agressivement, mais de façon posé qui contrastait avec son attitude.

Il se redressa et fit quelques pas de côté. Tentant de voir l'inconnu sous un meilleur angle. Il put apercevoir un éclat ambre dans le regard de l'homme face à lui. Lui aussi était sur ses gardes et cela n'étonnerait pas le chasseur s'il était armé. Rac' eut un froncement du nez à cette pensée. Se battre sur une plage de cristal... ça glisse, et malgré son entrainement, son sens de l'équilibre pourrait être meilleur. Lacrimosa voyant les deux hommes face à face souffla de  façon forte et tapa du pied, éclaboussant autour de lui. Dans un autre moment il aurait apprécié que son étalon soit menaçant envers ses ennemis mais là, il grinça juste des dents. Il baissa légèrement son arme.

"Mais au vu de ton attitude tu ne dois pas être un garde de la ville." il s'approcha légèrement. "Ils sont du genre à attaquer leur propre compagnon s'ils les reconnaît pas."

Un nuage révéla la lune et la douce lumière put éclairé la plage. Permettant à Racolene de distinguer les traits de l'homme. Il était plus jeune que lui, mais ne semblait pas moins apte à lui mettre des bâtons dans les roues s'il avait envie de se battre. Ce qui l’impressionna ce fut les yeux ambre qu'il possédait. Il eut un petit sourire mais garda son arme en main, au cas où.

"Cependant, garde ou pas, tu m’interromps en plein business. Alors va de ton chemin, je n'ai pas de temps à perdre avec toi."

Un petit hennissement commença et Racolene se retourna vivement.

"Mais la ferme bestiasse!"
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 23 Oct - 22:27 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

L’homme se retourna, arme en main et sur la défensive. Il sembla tenter de jauger ton visage, mais sans grand succès dans l’obscurité. C’était dans des situations comme celles-ci que tu n’étais pas mécontent d’avoir une vue supérieure à la moyenne. Tu préférais ne pas sortir ton arme, la réservant pour une certaine hybride, mais laissait tout de même ta main pas trop loin du manche dans ton dos, au cas où.
 
« Seul un imbécile répondrait à cette question »
 
Ce misérable cherchait à te provoquer ma parole ? Il parlait de façon calme et posée, en contraste avec son attitude bagarreuse. Il baissa tout de même légèrement son arme, se rendant sûrement compte que tu n’étais pas un garde. D’ailleurs, tu étais désormais certain qu’il n’en était pas un non plus. C’était tout ce que tu voulais savoir, tu pouvais retourner à ta collecte : Tu en avais besoin pour toi mais tu avais aussi la femme que tu avais rencontré au bar à rembourser.
 
Cependant il s’approcha légèrement de toi, tout en disant à voix haute ce que tu avais deviné cinq secondes plus tôt : Non, tu n’étais définitivement pas un garde. Les rayons de la lune finirent alors par se libérer du nuage qui les entravait, pour venir se réfléchir sur les pierres brillantes, et par la même occasion révéler ton visage à l’inconnu. Bien sûr, il en profita pour mieux se rendre compte à qui il avait à faire, et rajouta dans un petit sourire :
 
« Cependant, garde ou pas, tu m’interromps en plein business. Alors va de ton chemin, je n'ai pas de temps à perdre avec toi. »
 
Tu allais approuver sans dire un mot de plus, ne voulant pas perdre plus de temps avec lui, mais fronça finalement les sourcils au hennissement du cheval. S’il continuait à brailler, vous alliez finir par vous faire repérer… Tu te moquais bien de savoir si lui allait se faire prendre ou pas, ce qui te dérangeais par contre, c’était que tu risquais aussi de te faire voir par un garde éventuel. Il emmène un animal ici en pleine nuit, et c’est toi l’imbécile… Ben voyons.
 
« Je me fiche pas mal de savoir ce que t’es venu foutre ici, et je n’ai pas non plus de temps à perdre avec des futilités. Ce qui me dérange c’est le canasson : J’aime être discret, et je n’ai pas envie de me faire attraper à cause d’une bestiole trop bruyante. »
 
Tu ne te sentais pas vraiment inquiété par le fait qu’il avait une arme en main, n’ayant pas envie de perdre du temps et de l’énergie à te battre. Surtout que ça n’aurait aucun sens. En revanche, tu tuerais bien le bestiau s’il ne se faisait pas plus silencieux au plus vite. Le simple bruit de ses sabots sur les roches faisait trop de bruit à ton goût. Ton agacement était visible, ne cherchant pas à le cacher.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 24 Oct - 20:31 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

Racolène sourit et haussa les épaules. Il se doutait que ce n'était pas la meilleur action de la soirée mais bon. Pour s'enfuir et rejoindre les champs c'était très utiles. Cependant le chasseur-voleur n'aima pas la façon dont l'homme regardait son équidé. D'ailleurs celui-ci était plus nerveux et fit quelques pas en avant. Rac' leva la main et fit un pas en arrière, le cheval reconnaissant l'ordre s'arrêta docilement. Il se retint de faire un "Yes!" de victoire: déjà parce que ça briserait l'allure classe qu'il avait et parce que ce n'était pas discret. C'était juste tellement rare que l'étalon lui obéisse dans des moments critiques.

"Mea culpa." fit le jeune adulte "Effectivement j'ai mal calculé mon coup avec cette bête. Que veux-tu j'ai un faible pour tout ce qui est incontrôlable." il se retourna et jaugea l'homme sous un autre angle d'ailleurs.

C'est qu'il est pas mal quand même. Le chasseur rangea son arme. Il n'y avait rien à craindre d'un autre voleur comme lui après tout. Racolène se plaça néanmoins entre l'inconnu et son cheval, au vu de comment il regardait sa monture, il ne lui voulait pas du bien et Lacrimosa était important pour le voleur.
Important... Utile, il est utile, ne donnant pas trop d'importance sentimentale à ce canasson. .... Par contre fais un seul pas pour le menacer et je te disloque la mâchoire mon gars.

"
Si tu veux, pour m'excuser du désagrément que ma monture te fait subir, je te propose de te guider à un spot assez rempli de cristaux! Sauf si tu aimes pas te mouiller les pattes."

Sur ces mots il se retourna pour flatter l'encolure de Lacrimosa qui demeura silencieux devant l'attitude confidente de son propriétaire. Le voleur rangea ses prises dans les sacs de la selle et jeta un regard vers le jeune homme. Celui-ci semblait pas être une personne qui s'ennuie avec les formalités et regardait Rac' de façon méfiante. Lorsque leur regards se croisèrent, celui-ci ne pouvant se retenir lui fit un clin d'oeil et se retient d'éclater de rire devant le regard surpris que lui rendit son interlocuteur.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 14:53 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

Un faible pour ce qui est incontrôlable ? Ça tombait mal, car tu détestais ne pas avoir le contrôle sur tout. Tu aimais avoir la situation en main et avoir une longueur d'avance sur les autres : Jauger, anticiper, calculer, contrôler. C'était ainsi que tu aimais mener ta vie, et c'était à vrai dire la seule chose qui occupait tes journées. Tu gardais un œil méfiant sur le voleur, mais te concentrais un instant sur le cheval qui se tenait tranquille pour l'instant. Il avait intérêt que ça dure. Tu ne fis pas vraiment attention au fait que l'inconnu te jaugeait du regard, remarquant plutôt qu'il avait rangé son arme. Toujours aussi méfiant, tu ne baissais pas ta vigilance pour autant.


« Si tu veux, pour m'excuser du désagrément que ma monture te fait subir, je te propose de te guider à un spot assez rempli de cristaux! Sauf si tu aimes pas te mouiller les pattes. »


Tu haussas un sourcil à cette proposition, te demandant où était le piège. Pourquoi voudrait-il te tendre un piège ? Tu y voyais des dizaines de raisons différentes : Si c'était près de l'eau, il pourrait te pousser dans l'eau glaciale et récupérer ton butin, il pourrait être un malade mental, il pourrait te mener à une embuscade avec des gardes, il pourrait... C'était peut-être limite paranoïaque toute cette méfiance, mais tu avais du mal à réfléchir autrement, ou penser que des gens pouvaient agir avec gentillesse et simplicité. D'un autre côté, tu avais besoin d'argent, si ce n'est pour payer ta dette envers la jeune femme rencontrée au bar, au moins pour te payer tes repas du mois et t'acheter un nouveau sac à dos, l'actuel étant dans un piteux état à force d'usure.


Tu ne répondis pas tout de suite, réfléchissant un instant à la question pendant qu'il mettait son butin dans les sacs portés par l'équidé. Tes yeux d'ambre montraient toujours ta méfiance apparente alors que tu fixais ton interlocuteur pour juger si oui ou non tu pouvais te permettre de le suivre. Pour ne pas se faire prendre par un garde, tu n'avais accès qu'aux pierres ayant le moins de valeur. Là il te promettait un coin avec des pierres plus précieuses encore, que Sasha serait sûrement ravi de t'échanger pour les revendre dix fois plus cher. La promesse était alléchante, certes, mais tu hésitais à prendre le risque.


Tandis que tu le fixais pour te décider sur sa fiabilité, vos regards se croisèrent et il te fit... Un clin d'oeil ? C'était quoi ça ? Surpris, tu tentas tant bien que mal de garder un visage neutre, ne comprenant pas où il voulait en venir avec ce geste. S'il croyait que tu étais du genre à accorder ta confiance au premier joli garçon qui te faisait les beaux yeux, alors là, il se trompait totalement. Un peu plus et il éclaterait de rire, enfin c'est ce que tu déduisais de son expression amusée. Ton étonnement était passé pour laisser place à un soupir exaspéré devant tant de puérilité.


« Bon... D'accord, montre moi ce fameux trésor à cristaux. Mais je te préviens : Pas de traquenard. » Dis-tu en renforçant la poigne que tu avais sur la bretelle de ton sac à dos.


Tu ignoras son clin d'oeil, préférant te concentrer davantage sur la raison première de ta présence ici. S'il pouvait te permettre de gagner plus d'argent que d'habitude, tu voulais bien le suivre, mais il était hors de question de baisser un seul instant ta vigilance : Tu ne le quitteras pas de yeux jusqu'à ce que tu aies récupéré ce qu'il te fallait. Jetant un dernier regard suspicieux à son cheval qui risquait à tout moment de trahir votre présence, tu attendis qu'il te montre le chemin , préférant ne pas passer devant afin de garder un contact visuel sur ton 'collègue'.  
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 12:23 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

"Bon... D'accord, montre moi ce fameux trésor à cristaux. mais je te préviens: Pas de traquenard."

Racolène leva les yeux au ciel devant l'attitude défensive. Certes, il avait tout les droits d'être méfiant, c'était même la chose la plus logique à faire! Néanmoins, le voleur avait rangé son arme et lui avait même tourné le dos. N'était-ce pas une preuve suffisante qu'il n'était pas hostile? Après, les gens de la ville était souvent bien plus paranoïaque que les chasseurs.

Sans plus une parole, le voleur lui fit signe de le suivre, longeant la berge. Il sortit sa lampe torche pour plus tard. Il fit marcher Lacrimosa dans l'eau, atténuant le claquement de ses sabots. Il se tenait parallèle à l'inconnu pour garder un œil sur lui et n’hésitait pas à l'observer sans se cacher. Il ne faisait pas toujours dans la dentelle et il devait admettre qu'il tombait rarement sur d'autres voleurs sur ses plages.

Après un moment il s'arrêta, souriant et se dirigea vers une pile de rochers.

"C'est là." il s'agenouilla et enleva délicatement certaines roches. "J'ai repéré deux gardes, des nouveaux à mon avis, qui tentent d'arrondir leur fin de mois." il retira un gros cristaux. "Comme ils ont accès facilement aux grandes zones ils s'en remplissent les poches. Et le mieux c'est qu'ils ne peuvent pas reporter le vols. Ce serait admettre qu'ils volent aussi."

il posa la pierre dans les mains de son 'collègue' et lui offrit un grand sourire. A présent qu'ils étaient face à face il remarqua la carrure de l'inconnu qui lui rappela sa taille plutôt... Moyenne. Il renifla pas très heureux de ce rappel. Il croisa les bras et attendit de voir comment il allait prendre l'aide qu'il venait d'offrir. Il le faisait pas à n'importe quel inconnu mais il s'était rempli les poches de son côté donc il pouvait aider un autre.

D'ailleurs il saisit un autre cristaux qu'il alla mettre dans son sac.

"Alors? Pas mal non? Je te conseille de te dépêcher par contre. Et tu as vu?" Il écarta les bras. "Pas de traquenard!"
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Ven 11 Nov - 00:31 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

Vous marchiez en silence, et tu ne manquais pas de remarquer qu’il t’observait, gardant toi-même un œil sur lui pour réagir au moindre geste suspect qu’il pourrait faire. Le canasson restait plutôt calme et marchait dans l’eau pour se faire plus discret, il évitait de trop s’approcher de toi : Il sentait probablement ta nature de hyène. Tu étais satisfait que le voyage se fasse en silence, c’était plus que nécessaire au vu de l’endroit où vous vous trouviez.
 
Il finit par s’arrêter et se dirigea tout sourire derrière un amas de rocher. Tu soupiras tandis que tu le rejoignais : les gens qui souriaient trop avaient tendance à t’agacer, à moins que ce ne soit le bonheur des autres qui te dérange, puisqu’il s’agissait d’une notion que tu avais du mal à appréhender et qui te paraissait terriblement secondaire. Tu ne comprenais pas les gens qui y accordaient tant d’importance, et qui semblaient constamment en quête de cette notion trop floue pour être réelle. Tu avais bien d’autres choses à te soucier, et tu ne voyais pas d’intérêt à sourire bêtement juste pour faire joli sur le visage.
 
Cependant tu passas outre ce détail, t’intéressant davantage aux pierres brillantes qui s’offraient à toi. Le jeune homme ne t’avait pas menti, il y avait des beaux morceaux. Ça ne valait peut-être pas les pierres que l’on pouvait trouver plus profondément encore dans les plages, mais pour des voleurs tels que vous c’était déjà un très bon butin. Ton camarade de fortune s’agenouilla et souleva délicatement les pierres, toujours en veillant à ne pas faire trop de bruit.
 
« J'ai repéré deux gardes, des nouveaux à mon avis, qui tentent d'arrondir leur fin de mois. Comme ils ont accès facilement aux grandes zones ils s'en remplissent les poches. Et le mieux c'est qu'ils ne peuvent pas reporter le vols. Ce serait admettre qu'ils volent aussi » T’expliqua-t-il alors.
 
Il déposa ce qu’il avait récupéré dans ta main, ce qui valut un froncement de sourcils de ta part : Tu n’étais pas habitué à ce genre d’aide, encore moins quand cela venait de quelqu’un que tu connaissais à peine. Après une brève hésitation, tu empochas le joyau et le rangeas dans ton sac à dos. Tu avais songé un instant à le jeter par terre mais cela aurait fait trop de bruit et n’aurait pas servi à grand-chose si ce n’est provoqué l’autre : Tu en avais besoin de ces pierres de toute façon, inutile de faire le difficile juste parce que tu n’étais pas capable d’accepter un cadeau normalement, avec même pas un merci en retour.
 
Vous vous retrouviez face à face, et tu remarquas alors un détail auquel tu n’avais pas fait attention plus tôt : Ses habits. Ils ne semblaient pas venir de la ville. Tu fronças de nouveau les sourcils, te demandant si tu avais un chasseur en face de toi. Si c’était le cas, la situation devenait beaucoup moins plaisante : Tu n’aimais pas les chasseurs. Certes tu n’aimais personne de façon générale, mais les citadins étaient juste stupide, leur présence n’était pas si dérangeante. Alors qu’un chasseur…
 
Tu avais perdu toute estime pour eux depuis qu’ils t’avaient poursuivis sans vergogne en t’accusant du seul meurtre que tu n’avais pas commis, et qui était pourtant en partie la cause de tous les autres. C’est dans les champs que tu as passé la partie la plus insouciante et agréable de ta vie, mais ce sont trois années que tu as tenté d’effacer, et te tenir éloigné des chasseurs est le meilleur moyen de ne plus y repenser. C’est dommage que tu tiennes tant à oublier ce qu’il y a eu de meilleur en toi… Dommage pour toi.
 
« Alors? Pas mal non? Je te conseille de te dépêcher par contre. Et tu as vu? Pas de traquenard! » Reprit alors le jeune homme, te tirant de tes réflexions.
- Ce sera vite-fait. Et oui, ça n’en a pas l’air, ça en serait presque étonnant venant d’un chasseur. »
 
Tu avais adopté le ton de la plaisanterie, même si en vérité c’était juste une feinte pour être sûr, bien que ses habits laissent peu de doutes sur ses origines. Tu ignorais s’il était ouvert sur les blagues idiotes des préjugés sur les chasseurs, mais même si cela l’avait vexé (tu espérais que ce ne serait pas le cas, mieux valait ne pas s’encombrer d’une embrouille inutile) ce ne serait pas dans son intérêt de faire du grabuge maintenant.
 
Tu t’empressas de remplir ton sac, qui fut rempli assez rapidement : Vu le poids que cela faisait, ce n’était pas étonnant qu’il s’use aussi vite. Tu n’avais cependant pas trop de mal à le porter : Ton 1m82 n’était pas de trop pour supporter le poids de ton butin, et c’est avec un effort minime quoique visible que tu remis le sac en place sur tes épaules. Cependant tu pris tout de même le temps de combler le vide de tes poches avec encore quelques petites pierres, ce ne sera pas de trop.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 23:33 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

Le voleur remarqua le regard qui descendit sur ses vêtements. Certes leur tenue montrait respectivement leur appartenance mais il ne voyait pas où était le problème. Il fit un petit mouvement pour ajuster sa chemise en agittant ses sourcils.de façon semi-séductrice et devant le regard peu convaincu du jeune homme fit une moue faussement vexé avant de s'éloigner.


"Ca en serait presque étonnant venant d'un chasseur."

Racolène cligna des yeux et pencha la tête sur le côté avec un sourire narquois. Les blagues sur les chasseurs le faisaient sourires et il était le premier à en faire aux autres même si son père l'avait réprimandé plusieurs fois à ce sujet. Le voleur laissa échapper un rire amusé par la réplique. Le jeune homme en face de lui devait être méfiant de ses origines. Honnêtement, ils étaient moins à craindre que les hybrides. Si les chasseurs avaient leur défauts eux au moins n'avaient pas grandis dans l'anarchie de la forêt.

"Chasseur est un nom de naissance mais je préfère être vu comme un voleur." il croisa les bras et se tenait de façon confidente. Si le citadin ne l'aimait pas tant pis pour lui. Mais vu son allure, il ferait un bon partenaire de crime... "Mais ils font le meilleur vin chaud du monde! Je sais pas comment vous faites pour descendre celui venant de vos marchands."


Il laissa son 'collègue' remplir son sac et commença aussi à se préparer à partir. Lacrimosa était nerveux et il sentait qu'il allait devoir rentrer vite s'il ne voulait pas un étalon trop bruyant. Alors qu'il réglait les étriers, tout en gardant un oeil sur l'autre humain il continua de parler:


''Je tiens à dire que vous aussi citadins vous avez de jolis traquenard!'' il haussa un sourcil moqueur. ''Et vos prisons sont plus ardues pour s'échapper.''


Bon, vantez le fait qu'on s'était déjà retrouvé derrière des barreaux n'était pas très glamour mais, avec du recul c'était comique. Encore plus du fait que c'était sa mère qui est venue le libérer après avoir aussi crocheter les serrures de toutes les cellules.
Sa mère se moquait encore de l'événement quand ils étaient seuls. Si son père apprenait l'évènement il l'empêcherait de continuer ses activités noctures.


A la pensée il laissa un nouveau rire lui échapper, plus joyeux. Il vit le regard confus et se reprit vite. ''Pardon! Je repensais à mon séjour là-bas! Mon dieu que c'était débile... '' Il se mordit la lèvre pour s'arrêter de rire se rappelant de l'endroit où ils étaient.

Les nuages revenaient et grâce à sa peau tannée, Racolène se fondait presque dans les ombres. Mais même alors qu'il reprenait confiance en leur discrétion il ne pouvait s'empêcher de scanner les environs. Soucieux des gardes qui pouvaient arriver à tout moment.

""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 18:10 (2016)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre] Répondre en citant

Le jeune homme en face de toi continuait de sourire d’un air charmeur et semblait plutôt amusé par ta remarque. Il ne paraissait pas trop susceptible, tant mieux. Il restait cependant un peu agaçant et tu avais repris un air plus méfiant, n’appréciant pas le fait que ce soit un chasseur. Mais comme il venait de le faire remarquer, il s’apparentait juste à un voleur. Il rajouta d’un air plaisantin auquel tu devrais finir par t’habituer :

« Mais ils font le meilleur vin chaud du monde! Je sais pas comment vous faites pour descendre celui venant de vos marchands.
- Je n’aime pas le vin. » Répondis-tu de façon neutre et lasse.

En réalité, tu ne faisais pas vraiment attention au goût des choses, il n’y avait que le chocolat qui était un aliment que tu aimais vraiment (Qui sait si ce n’était d’ailleurs pas la seule chose en ce monde que tu aimais). S’il y avait du vin sur la table, tu en prendrais, mais de manière générale, tu n’appréciais pas ce que tu mangeais. C’était nécessaire à ta survie, comme pour tout le monde, mais cela restait de l’ordre de l’utilité. Un sandwich ou un repas de luxe, ça restait de la nourriture, tu ne prenais pas plus de plaisir à manger l’un ou l’autre, chose que peu de gens comprenaient.

Le chasseur réordonnait les étriers de sa monture, avant de commenter les prisons de l’Amphore. Ardues à s’échapper ? Toi, tu n’avais jamais essayé : Tu t’étais déjà retrouver derrière les barreaux et aux plages pour vols, troubles à l'ordre public ou pour coups et blessures aussi. Mais c’était toujours pour quelques semaines, tout au plus, de manière générale tu n'y allais pas souvent, te débrouillant toujours pour ne pas trop te faire remarquer. Et puis, en tant que citadin, ce ne pouvait être qu'une mauvaise idée de vouloir s'échapper : Cela ne pouvait qu'empirer son cas. Mais en ce qui concernait les chasseurs, tu ignorais comment cela se passait, étant donné qu'ils ne vivaient pas sous les mêmes lois. Ils avaient beaucoup moins de paperasse que la ville, c'était au moins un avantage.

Le chasseur émit ensuite en rire, probablement dû à un souvenir auquel tu n'avais pas envie de t’intéresser, voulant juste qu'il se fasse plus discret que ça. Tu haussas un sourcil avec un regard noir pour lui rappeler de rester silencieux.

« Pardon! Je repensais à mon séjour là-bas! Mon dieu que c'était débile... s'expliqua-t-il en se pinçant les lèvres pour étouffer son rire.
- Ce qui serait débile, c'est d'alerter les gardes en braillant plus fort que le cheval. » Chuchotas-tu d'un ton accusateur.

 Tu n'avais plus rien à faire avec lui maintenant que tu avais trouvé ce que tu voulais, et tu t'apprêtais donc à partir plutôt que risquer de te faire prendre. Tu devrais te dépêcher, le canasson devenait bruyant et tu n'aimais pas ça. Il ne fallait jamais prolonger ce genre d'escapade, toujours faire au plus vite. Tu pris la peine de le saluer pour la forme, ayant pris l'habitude de ces politesses superflues après toutes ces années passées en ville et te retournas pour partir de ton côté. Mais alors que tu venais de te détourner, un souffle de vent t'apporta une odeur toute proche : Il y avait des gens qui approchaient. Ce ne pouvait être que des gardes, c'était trop rare de rencontrer d'autres voleurs pour en voir deux eu une nuit. Tu devais déguerpir, et vite.

« ...Et merde. »

Il n'y avait encore personne en vue, donc aucune raison de s'inquiéter pour un humain lambda, mais toi tu avais un odorat supérieur. Le chasseur devait se questionner sur ta soudaine agitation, en voyant que tu t'étais si soudainement et brusquement retourné.  Mais c'est sans le prévenir que tu te mis à courir à toute vitesse pour t'enfuir : Qu'importe ce qu'il arriverait au chasseur, c'était ta peau en premier. Tu étais plutôt bon coureur, tu devrais t'en sortir facilement, même ralentit par ton sac à dos.

« Où tu vas comme ça ? »

Tu ne te retournas même pas pour voir qui avait posé cette question d'un air moqueur, continuant ta course effrénée avant de t'effondrer sur le sol : Les gardes étaient armés évidement, et un coup de jus, en plus de bien immobiliser, faisait toujours mal.

« Hé, je t'ai eu gamin. On va avoir une p'tite conversation sur ce que t'as dans ton sac. » Reprit ton agresseur avec un air supérieur.

Tu lui lanças un flot d'insultes, ne ménageant pas ton vocabulaire tandis qu'il t’attrapait par les bras, te ramenant vers ses collègues. Apparemment, il s'agissait d'une patrouille de trois ou quatre employés. Ton premier réflexe fut de te débattre, mais tu repris vite ton calme, ayant déjà vécu cette situation : Ce n'était pas la première fois que tu te faisais arrêter.


« J'ai eu le gamin, vous en êtes où avec l'autre ? On va les emmener à la tour. »

Tu ne devrais pas rester sans rien dire. Je sais que tu n'aimais pas qu'il te tienne ainsi les bras : Non seulement tes gestes se retrouvaient limités, mais en plus tu n'appréciais pas le contact avec les autres. Si tu n'avais pas suivi ce maudit chasseur, tu n'en serais sûrement pas là. Cet imbécile ne pouvait pas te lâcher ?! Évidemment que non. Mais cela me mettait tellement hors de moi que tu te ne devrais pas faire attention à la logique, tu n'aimais pas le contact avec les autres, voilà tout.

« Enlève tes sales pattes de là espèce d'enflure, tu vas me le payer chère toi et ta bande d'abrutis !
- Holà, tu vas te calmer mon grand, j'te conseille de rester calme si tu veux pas plus de problème que t’en as déjà ! »

Tu étais dans un état second, dans l'un de ces moments où ta conscience perdait le dessus et où tu n'avais plus le contrôle.

''Ce serait plus intelligent de rester calme. Je ne veux pas me prendre deux mois de plus que ce que je risque déjà.
- Oublis ça et rappelle-toi un peu du couteau que tu as dans ton jean.
- C'est encore plus idiot.
- Fais-le, c'est tout.''

Tu tentas donc de saisir ton couteau, mais le garde te remarqua et le fit tomber d'un geste expert, avant de l'envoyer d'un coup de pied vers l'un de ses collègues qui le ramassa. Après ce dernier espoir perdu, tu finis par te calmer au bout de quelques secondes, revenant à ton état normal aussi vite que tu l'avais quitté. Ayant retrouvé tes esprits, tu regardas un peu autour de toi pour voir ce qu'il en était du chasseur et de sa bestiole. Tu l'avais un peu abandonné tout à l'heure, mais tu ne lui devais rien, c'était pour toi plus que naturel de vouloir se sauver soi-même plutôt que les autres. Tu ne voyais pas cela comme de l'égoïsme, mais de la logique pure et simple.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:14 (2018)    Sujet du message: Tout prendre, ne rien laisser [RP Libre]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky