Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
On a tous des petits problèmes [RP Libre]
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 22:15 (2016)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Il toqua à la porte, se demandant ce que son patron pouvait bien lui vouloir. Terry Mercuri était haut placé dans l’Amphore, il était l’un des quelques bras droits de Fire, Eliott n’avait donc pas tort de s’inquiéter de cette entrevue, ne sachant pas encore pourquoi il avait été convoqué. Il avait simplement reçu une lettre plusieurs jours auparavant, et après avoir failli se perdre dans les couloirs de la grande tour, il se retrouvait là, entrant dans un immense bureau après avoir été autorisé à ouvrir la porte. Terry l’accueillit avec un sourire qui se voulait sympathique mais qui sonnait faux et haussa un sourcil en voyant son œil au beurre noir. Il l’invita à s’assoir face à lui et attendit qu’il soit installé pour prendre la parole.
 
« Bien le bonjour… Eliott, c’est bien ça ?
- Oui. Vous vouliez me parler ? 
- En effet, j’ai des choses importantes à te dire. Je vais être direct… Tu te souviens du jour où tu es allé chercher des fraises dans la forêt ?
- C’était des framboises, mais oui. »
 
Eliott fronça les sourcils. Pourquoi vouloir lui parler de ça ? Il avait bien fait son travail ce jour-là. Mais il ne réfléchit pas longtemps avant de percuter : Serait-ce à propos de Lalwendë ? L’un des gardes l’aurait donc vu converser avec elle et l’aurait dénoncé ?! Eliott sentit la panique monter à l’intérieur de lui. C’était mauvais, très mauvais… Il tenta de ne rien laissé paraître, mais il n’était pas forcément doué pour camoufler ses émotions. Terry avait fait une pause, le fixant pour jauger sa réaction.
 
« Eh bien, j’ai entendu dire que tu avais… fais ‘ami-ami’ avec une créature de la forêt. Cela te dit peut-être quelque chose ?
- Je…heu, oui, enfin, que voulez-vous dire exactement ? »
 
Eliott n’arrivait pas à gérer son stress, et il était un piètre menteur. Terry devait voir qu’il avait quelque chose à se reprocher, et il voulait l’entendre de sa bouche. Le jeune homme tentait de garder les idées claires, de ne pas paniquer et de ne surtout pas s’emmêler les pinceaux. "Reste calme, pas la peine de paniquer. Je n’ai fait que lui parler, c’est pas un crime quand même de parler avec quelqu’un. Je vais devoir gérer si je ne veux pas plus de problème." Terry gardait une expression qui se voulait sympathique, mais Eliott savait qu’il risquait de passer un sale quart d’heure. Son interlocuteur posa ses coudes sur le bureau et appuya sa tête sur ses mains, comme s’il était soucieux.
 
« Dis-moi Eliott, crois-tu en l’existence des hybrides ? »
 
Il y a quelques jours encore, il aurait répondu non en argumentant que ce n’étaient que des mythes, des histoires pour faire peur aux enfants afin qu’ils ne s‘aventurent pas dans la forêt. Mais aujourd’hui…
 
« Hé bien, je sais pas trop, oui sûrement. » bégaya-t-il.
 
Il ne savait pas trop quoi lui répondre : Il ne s’agissait pas de lui dire la vérité, mais de trouver la bonne réponse avec les bons mots. Sauf qu’Eliott n’était pas forcément très doué dans ce domaine, aussi se sentait-il complètement désarmé face à Terry.
 
« Cela m’étonne que tu sois si hésitant. Cette hybride que tu as rencontré, tu n’es pas sûr qu’elle soit réelle ? 
- Hé bien je… Si, bien sûr.
-Tu l’as donc bien rencontré ?
- … Oui. »
 
"Au point où j’en suis, autant répondre franchement…"
 
« Et tu n’as pas jugé utile de prévenir les gardes ?
- Non. Elle n’avait pas l’aire menaçante.
- Ha, elle n’en avait pas l’aire ? »
 
Terry abandonna son expression bienfaisante pour la remplacer par un visage dur, comme s’il le considérait comme un enfant qu’on disputait. Il commençait à en avoir assez de cet interrogatoire…
 
« Tu es donc naïf à ce point-là ? Tu crois vraiment qu’elle était gentille avec toi ? J’espère pour toi que tu ne lui as pas trop parler de l’Amphore. C’est ça qu’ils veulent, des informations afin de connaitre nos forces et nos faiblesses. Ce n’est pas leur faute : Ce sont des animaux je te rappel. Et ils ne sont pas du genre de ceux que l’on peut domestiquer : Ils sont sauvages, et dangereux pour notre société. Tu comprends ce que je veux te dire Eliott ? La prochaine fois que tu croises un hybride, laisse les gardes s’en occuper, ce serait regrettable qu’il t’arrive malheur. »
 
Eliott fronça les sourcils, se demandant s’il y avait un double sens dans sa dernière phrase. Le prévenait-il du danger que représentait soi-disant les hybrides ou bien de ce que l’Amphore pourrait lui faire s’il désobéissait aux lois ? Eliott n’était pas non plus amateur des théories du complot, mais il soupçonnait l’Amphore de ne pas toujours être très nette.
 
« Non, Lalwendë n’était rien de tout ça. En fait, ils nous ressemblent plus que je ne voulais le croire au début. Si vous aviez rencontré un hybride, vous le sauriez. On a pleins d’aprioris sur eux, mais c’est parce qu’on ne les connait pas. Vous savez, j’ai appris pleins de choses, ils ne sont pas comme vous le croyez.
-Ha, alors comme ça tu dis que nous sommes juste ignorant ? Très bien… Dans ce cas, vas-y, apprend-moi ce que sont les hybrides. Dit-il de sa voix mielleuse.
-Hé bien ils sont très soudés entre eux contrairement à ce qu’on croit ! Ils ont une éducation, ils sont plus proches de nous que des animaux et… »
 
Il avait souri. Terry souriait en face de lui tandis qu’il déballait son discours. Eliott stoppa net, se sentant soudainement idiot. Il s’était emporté, et n’avait pas remarqué le piège tout de suite, prit dans sa volonté de lui faire comprendre que les hybrides n’étaient pas un danger pour la ville. Il aurait dû comprendre tout de suite que, dès qu’il avait affirmé avoir appris des choses, Terry avait été désireux d’être au courant. Et en réfléchissant bien, il n’avait certainement pas de bonnes intentions. Eliott devait se taire. Il ne devait rien dire.
 
Quelques secondes plus tôt, Terry lui avait bien dit qu’il valait mieux ne rien dévoiler sur les forces et les faiblesses de l’Amphore, l’inverse était donc aussi vrai. Comment l’Amphore s’y prenait pour mieux connaitre la forêt ? Il doutait fort que des citadins soient envoyés pacifiquement pour faire plus ample connaissance : Lui l’avait fait, et cela l’avait mis dans un sacré pétrin. Il se souvint que Lalwendë lui avait dit que des humains assassinaient des hybrides. C’était donc ça, les méthodes de l’Amphore ? Et dire qu’il travaillait pour eux…
 
« Et ? Alors ? Je t’en prie, continu.
-Et… Et… Enfin voilà quoi, vous avez compris où je veux en venir.
- Ecoutes gamin… Tu sais, à ton âge c’est normal de ne pas être clair dans tes propos, dis-m’en plus s’il te plait. Mon chère Eliott, convainc moi ! C’est vrai, après tout, qui sait, tu as peut-être raison. Peut-être que l’Amphore se trompe depuis le début, que nous sommes des menteurs, que nous parlons sans connaissance de cause…
- Je… C’est pas ce que j’ai voulu dire, j’essayais juste de…
- Ho je vois très bien ce que tu voulais dire. Si je peux te donner un conseil : Reste en dehors des affaires de l’Amphore et contente toi de faire ce qu’on te dit. Je préviendrais tes patrons intermédiaires que tu n’as plus le droit d’aller en forêt. Et ne pense même pas traverser la Grande Route en dehors de tes heures de travail. C’est sérieux gamin, c’est ta responsabilité civile qui est en jeu. Les hybrides sont dangereux pour nous. Ce sont nos ennemis. Et fraterniser avec l’ennemi, ça s’appelle de la trahison. Reste à ta place et tout ira bien. »
 
Il avait abandonné sa voix mielleuse et son visage sympathique. Désormais, il était menaçant, dangereux. Eliott s’était reculé sur son siège, pas très rassuré. Comment il en était arrivé là ? Tout ce qu’il avait fait, c’était parler avec une hybride, juste ça ! Pourquoi cela prenait de telles proportions ?
 
« Tu m’as bien compris ?
- …Oui. »
 
 Ce simple mot lui restait en travers de la gorge. Terry reprit son air sympathique, comme si de rien n’était et l’invita à prendre congé. Tête baissée, il sortit en boitant, ayant toujours un peu mal aux tibias après s’être fait tabassé la dernière fois – sans compter ses bleus toujours visibles, il faisait peur à voir. Il errait dans les couloirs du grand bâtiment, cherchant vaguement la sortie, les mains dans les poches. Il repensait à ce qu’il venait de se passer, confus. Il n’aurait jamais pensé que travailler pour l’Amphore lui attirerait tant de problèmes… S’il avait su, il se serait bien contenter d’un emploi dans un supermarché. Préoccupé, il marchait sans vraiment regarder devant lui.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Déc - 20:40 (2016)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Racolène aimait traîner dans les rues de la ville. Il avait dans sa poche quelques billets qu'il avait sortir d'un portefeuille d'un passant. Il sifflotait joyeusement, comptant les billets dans sa main.
Il pensait sans doute acheter une peluche à son petit frère avant de rentrer et boire un bon vin chaud. Les citadins ne se rendaient pas compte que sous de simples vêtements banals se trouvait ce qu'ils haïssait le plus. Un 'sauvage' de chasseur. Un rire discret s'échappa de ses lèvres à cette pensée.

C'est alors qu'il rangeait joyeusement ses billets qu'il vit un jeune homme sortir d'un des bâtiments de l'Amphore avec une tête de chien battu. Bien battu d'ailleurs avec l'heure au beurre noir qu'il avait. Le chasseur pencha sa tête curieux et dévia son chemin pour emboîter celui du citadin. Celui-ci semblait se balader au hasard sans vraiment faire attention aux autres passants qui le bousculaient.
Le voleur était partagé entre deux envies. La première: de lui faire les poches. Réflexe de criminel. La deuxième d'aller lui redonner le sourire à ce pauvre gars. Il semblait plus jeune que lui est prêt à se jeter du haut d'un pont. En quelques grandes enjambés ils le rejoignit.

"Vous allez sans doute me dire d'aller voir ailleurs mais je ne peux passer à côté de quelqu'un dans un état pareil et ne pas essayer de l'aider!" il offrit un sourire sympathique lorsque le jeune homme releva la tête vers lui. "Mauvais jour? Après on est Lundi donc c'est normal, les lundis sont toujours les pires."

Il haussa les épaules. Le citadin le regardait avec un air perdu. Sans doute qu'il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un vienne lui parler. Racolène vit un banc pas loin et fit signe au jeune de s'assoir avec lui.

"Tu veux en parler? Ou bien tu préfère aller prendre une boisson et penser à autre chose? Je suis quelqu'un d'assez... Divertissant." fit-il avec un sourire narquois.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 21 Fév - 19:09 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Il ne savait pas trop où aller, n’ayant pas spécialement envie de rentrer chez lui directement après cette ‘discussion’ avec son supérieur. Il s’engagea dans une rue piétonne, se disant qu’il ferait mieux d’y réfléchir en marchant. Trop préoccupé, il ne vit pas arriver l’homme qui vint l’aborder. Surpris, il ne sut d’abord pas comment réagir à cette empathie soudaine. Ce n’était pas tout le monde en ville qui s’arrêtait pour s’inquiéter du sort d’autrui, mais Eliott se demandait s’il ne devrait pas plus s’inquiéter du fait que son état soit si visible.
 
L’inconnu l’invita à s’assoir sur un banc, lui laissant à peine le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait. Il ne le connaissait même pas, qu’était-il censé faire ? Eliott n’avait pas l’habitude qu’on vienne à lui de cette manière. C’était pour le moins… inattendu. Il ne savait pas trop s’il devait se sentir reconnaissant de cette empathie ou plutôt irrité d’être pris en pitié. Mais on ne lui laissa guère le temps de réfléchir à cela, l’attitude joviale de l’homme le prenant de court.  
 
« Tu veux en parler? Ou bien tu préfère aller prendre une boisson et penser à autre chose? Je suis quelqu'un d'assez... Divertissant. »
 
Eliott ne sut lâcher qu’un « heu… » hésitant avant de s’assoir avec autant d’hésitations sur le banc. Il regretta de s’être laissé entrainer, mais pensa que ce serait désormais déplacé de partir en râlant pour que l’inconnu le laisse tranquille, surtout que ce n’était pas vraiment dans sa nature d’être intentionnellement désagréable. Maintenant qu’il était assis là, il se demandait quoi répondre.
 
« Ha, heu… Ben en fait, je vous assure ça va… C’est gentil de vous inquiéter comme ça, c’est pas tout le monde qui le ferait, mais vous savez ce que c’est… On a tous nos petits problèmes. » Dit-il alors un peu gêné par la situation.
 
Il ne connaissait même pas son nom, il n’allait tout de même pas lui raconter sa vie ! Eliott avait envie de bien des choses : Dormir, se cloitrer chez lui, s’enterrer au fond d’un trou où personne, humain ou hybride, ne viendrait l’embêter, mais certainement pas de voir un psy. Et puis, cette réflexion ne lui venait que maintenant, mais cet homme était plus âgé que lui. Avec son air narquois, c’était peut-être un pervers. Eliott blêmit à cette idée ( mais ce n’était peut-être pas si visible, son visage étant déjà blanc depuis sa sortie du bureau de Terry), mais il tenta de se reprendre : Il regardait trop de films et de séries.
 
« Mais… Enfin, vous… Je veux dire, c’est si visible que ça ? Si c’est à cause de mon œil au beurre noir, vous savez, on m’a déjà aidé pour ça. » Rajouta-t-il.
 
Ses paroles étaient hésitantes, ne sachant pas vraiment ce qu’il était censé dire. Il avait avancé cette hypothèse car ces derniers temps, on lui lançait souvent des regards en coin à cause de ça, bien que la marque commence à s’atténuer. Il espérait qu’il ne paraissait pas trop idiot avec son attitude hésitante, comparé à l’air sûr de lui qu’arborait son interlocuteur inattendu.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 1 Mai - 13:07 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Racolène comprit que son attitude avait un peu perturbé le jeune homme. Il laissa tomber son air narquois et mis les mains dans ses poches, un air toujours nonchalent sur son visage. Il le regarda de haut en bas et répondit à la question de l'homme si ça se voyait qu'il allait pas bien.



"Disons que tu avançais sans prendre en compte les gens te bousculant et fixait le sol comme s'il avait tué un bébé chat sous tes yeux." il fit un geste vague avant d'enchaîner. "Bref, tu n'avais pas l'ait dans ton assiette. Je dois avoue que ton bleu attire l'oeil," il fit un clin d'oeil pour souligner son jeu de mots débile "Mais ça se voit que ça fait un moment que tu l'as donc c'est pas le problème."


Il s'étira et s'étendit plus confortablement sur le banc de bois. Il se doutait que ce jeunot était méfiant de lui, ce qu'il ne lui reprochait pas. En ville on apprenait à tout le monde de se méfiait du monde. Après avec l'autorité de fer qui les tenait il ne s'attendait pas à autre chose.



"Mais où sont mes manières?" il tendit sa main. "Je me nomme Rémi, et toi? Oui je te demande ton nom que maintenant, c'est un peu bête." il haussa les épaules. "J'ai pas vraiment le sens des priorités."


Il mentit avec aise sur son vrai nom. Il ne voulait pas après tout qu'on puisse remonter jusqu'à lui. Il restait sous cette apparence gentillette un voleur professionel!
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 7 Mai - 12:59 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

 Il fut surpris quant à la description qu'il faisait de lui. Bon, cacher ses émotions, ce n'était vraiment pas son fort... Surtout quand il venait de se faire menacer de la sorte. Il n'avait vraiment pas de chance ses dernier temps, entre se faire tabasser par des voyous et maintenant cette histoire avec son travail... Si ça ne tenait qu'à lui, il démissionnerait sur le champ, mais son père s'était donné du mal pour qu'il se fasse embaucher, et il n'avait certainement pas envie d'expliquer tout ça à sa famille. Et étant donné son talent pour le mensonge, il ferait mieux de s'abstenir de dire quoi que ce soit plutôt que d'inventer une excuse farfelue pour quitter son travail. Et puis les consignes de Terry étaient simples : Ne pas remettre un pied dans la forêt, ça lui sera facile : Lalwendë était très sympathique, mais il avait assez d'ennui comme ça. Il se dit qu'il ferait mieux d'oublier cette histoire et de récupérer sa bonne vieille vision sur le monde : Les hybrides sont vu comme un mythe, ils doivent le rester. L'Amphore l'avait bien dressé...



L'homme à côté de lui s'étira, visiblement très tranquille. Eliott se dit qu'il devait vraiment avoir la belle vie pour être à ce point détendu et même prendre le temps de discuter avec des pauvres gamins faisant des têtes d'enterrement dans la rue. Eliott l'écoutait, quelques peu désemparés par la situation : Il avait discuter et ramasser des fruits avec une hybride, il pouvait bien converser avec un inconnu sans se poser de questions, d'autant qu'il avait l'air plutôt jovial. Et puis, si ça pouvait lui faire oublier ses problèmes, pourquoi ne pas passer du temps sur ce banc à discuter. Il aurait continuer à errer avec son air de dépressif sinon, il se dit qu'il devrait tenter de se détendre, il n'était plus un gamin : C'était finit le temps où on lui disait de se méfier des inconnus.


« Mais où sont mes manières? Je me nomme Rémi, et toi? Oui je te demande ton nom que maintenant, c'est un peu bête. J'ai pas vraiment le sens des priorités. » Fit-il alors en lui tendant la main.


C'est vrai qu'ils ne s'étaient pas présenté, Eliott avait été tellement surpris sur le moment qu'il n'y avait pas pensé non plus.


«  Aucun problème. Enchanté Monsieur Rémi... »


La formule était un peu hésitante, mais son interlocuteur avait au moins 5 ans de plus que lui à vue de nez, et s'il continuait à le vouvoyer, Eliott ne savait pas vraiment s'il devait lui parler comme à quelqu'un de sa tranche d'âge ou plus comme à un 'vrai' adulte. C'était vraiment agaçant de se retrouver entre les deux comme ça... Vivement qu'il prenne de l'âge. Mais il n'étendit cependant pas trop ses pensées là-dessus, davantage occupé à répondre à Rémi, d'un ton peut-être un peu plus détendu et naturel, quoique toujours timidement hésitant :


« Je m'appelle Eliott. C'est vrai que j'ai quelques soucis, gros problèmes, avec mon travail, et l'Amphore, mais rien de bien grave. Enfin... C'est juste une petite erreur professionnelle, mais ça peut arriver à tout le monde, surtout que je débute, haha ! »


Le fait était que... Il n'était pas convainquant du tout. Il était vraiment très mauvais menteur... Mais il ne pouvait pas se permettre de raconter tout ça à quelqu'un qu'il connaissait à peine ! A moins que... Si ça se trouve, c'était un espion de l'Amphore ! Ils l'auraient envoyer pour le questionner et le surveiller, afin de s'assurer qu'il ne faisait rien de suspect et... Non. Il regardait vraiment beaucoup trop de films et de séries. C'était un peu surréaliste pour être vrai, si ce n'est complètement idiot. 

D'autant plus que si on pouvait reprocher à l'Amphore de s'en prendre aux hybrides, elle ne faisait que protéger ses citoyens, même si elle s'y prenait un peu mal. C'était du moins comme ça qu'Eliott voyait les choses, tout de même bien aidé par l'endoctrinement de la ville. Il suffisait de leur expliquer que les hybrides n'étaient pas dangereux, enfin plutôt de leur prouver, puisque la simple explication s'était révélée très inefficace avec Terry. Enfin, en ce qui concernait cet homme, Eliott pensait qu'il était mauvais et qu'il n'avait rien à faire parmi les hauts placés, mais restait persuadé que tous n'étaient pas comme ça. Tout du moins, il l'espérait.  
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Mai - 20:48 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Pendant que Eliott se présentait, Racolène jetait un oeil discret aux possessions que le jeune homme avait. Reflexe de voleurs, sa mère ricanerait si elle voyait à quel point elle avait influencé son fils.  Après, elle aurait roulé des yeux en voyant l'envie du voleur de réconforter le plus jeune. Elle était très égoïste vis-à-vis des autres. A part pour son mari et ses enfants et encore! Par moment, l'aîné de la famille devait lui rappeller sa place.

"Tutoie moi Eliott, ce sera plus simple"

Le jeune fit juste allusion a une mauvaise passe au travail. La curiosité du chasseur s'éveilla à cela. C'était de la pure envie de glaner des ragots même si cela allait être d'aucune utilité mais Racolène tendit l'oreille.

"Ah le travail. C'est vraiment un poids par moment!" il fit une mine compréhensive.

Son père avait plus d'une fois tenté de le mettre aux champs pour qu'il prenne le métier d'agriculteur mais le travail long et physique ne lui plaisait pas. Il a bien dû s'y plier jusqu'à ce qu'il arrive à se trouver une petite maison à lui seul pour pouvoir faire ses larcins en toute tranquilité. Bien sûr, il restait la plupart du temps à la maison de ses parents. Esteban lui manquait trop et son petit frère avait bien besoin de lui en ce moment.

"Je réitère ma question, mais pourquoi ne pas se rincer le gosier à un bar?" rien de tel que de l'alcool pour délier les langues. "C'est toujours plus agréable. A moins que tu ne sois pas majeur... ?"

Flûte, j'oublis toujours ces fichus lois de la ville. Eliott avait l'air bien jeune et il a pris le choix de le vouvoyer donc forcément il était plus jeune.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 8 Juin - 21:50 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Eliott prit en compte sa requête : Cela mettait toujours plus à l’aise quand on tutoyait son interlocuteur. A aucun moment le jeune citadin ne remarqua l’œil vif et discret de Rémi sur ses poches contenant clés, nouveau portable et portefeuille, plus occupé à pousser un soupir approuvant ses dires : Le travail ça faisait un poids, effectivement, surtout quand en plus on devait jongler entre un mi-temps et les derniers examens du lycée parce qu’on avait redoublé. Le plus drôle dans tout ça, c’est que malgré le fait qu’il ait un niveau très moyen, il avait quand même pu trouver un travail au sein de l’Amphore. Merci le papa. Eliott se demanda alors ce que Rémi pouvait bien faire comme métier, mais il fut devancé dans sa question :
 
« Je réitère ma question, mais pourquoi ne pas se rincer le gosier à un bar? C'est toujours plus agréable. A moins que tu ne sois pas majeur... ?
- Non, ne t’inquiètes pas, j’ai bien l’âge pour ça. »
 
Il faisait vraiment si jeune que ça ? D’accord, il n’avait pas vraiment l’allure d’un adulte accompli mais il espérait qu’on voyait au moins qu’il était majeur… Enfin, comme certains de ses amis lui avaient déjà dit, s’il paraissait plus jeune aujourd’hui, c’en sera de même dans 20 ans, et là il ne s’en plaindra plus. Peut-être y aurait-il moins de confusion s’il abandonnait le style t-shirt, jean, baskets, mais après tout il n’avait encore que 19 ans. C’était un gamin. Un gamin adulte mais un gamin quand même. Bien qu’il ne fallût pas oublier que c’était un adulte. Ces réflexions étaient démonstratives d’un brin de mauvaise foi, mais bon.
 
Mais cette question d’âge n’était pas si importante, Eliott songea surtout qu’un verre ou deux ne lui feraient pas de mal, bien qu’il n’y ait pas pensé plus tôt car peu habitué à consommer régulièrement de l’alcool. Il lui arrivait de prendre quelques bières par-ci par-là avec des amis, mais préférait éviter : Il tenait plutôt mal en général. Mais vu la situation dans laquelle il se trouvait, cela ne pouvait vraiment pas lui faire de mal, tant qu’il ne se laissait pas trop aller non plus. Il décida donc d’accepter la proposition de Rémi, de bon cœur malgré l’air dépité qu’il semblait avoir (apparemment assez hagard pour avoir convaincu Rémi de s’arrêter pour lui remonter le moral).
 
« Va pour un verre alors, ça me détendra. »
 
Ils se levèrent donc du banc. Après une courte hésitation, espérant vraiment que Rémi n’était plein que de bonnes intentions, Eliott marcha lui aussi avec entrain jusqu’au bar le plus proche. Ils en trouvèrent un assez sympathique, avec une terrasse et un comptoir. La plupart des clients profitaient du soleil extérieur, mais les deux hommes choisissèrent le confort intérieur, s’installant au comptoir. Ils commandèrent, et Eliott ne put retenir un soupir après qu’ils furent servis, pensant encore à ses soucis, avant de finalement porter son verre pour trinquer.
 
« A la tienne Rémi ! Et… à nos employeurs. Enfin, à moins que tu ne sois patron d’entreprise. » Plaisanta-t-il.
 
Là, il espérait juste qu’il ne soit pas en fait au chômage. Avec la chance qu’il avait, à tous les coups il risquait encore une gaffe. C’était sa spécialité ça, les gaffes.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 19 Juin - 09:36 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Le bar était bien sympathique et le chasseur déguisé rajousta sa veste, prenant soin d'observer la salle avec un oeil attentif. Après sa dernière escapade aux plages de cristals, ils n'allaient pas prendre le risque de se faire reconnaître ou repérer. Après avoir scanné l'endroit il s'assit et repris son attitude confiante.

"A la tienne Eliott!" Racolène fit avec un sourire. Il émit un petit rire aux 'employeurs'. "Je n'ai pas de patron, ni n'en suis un. Je travaille à mon propre compte on va dire."

Il descendit sa bière avec un soupir satisfait. Il se lécha les lèvres, prenant soin d'enlever la mousse qui aurait pu avoir sur ses lèvres avant de s'assoir plus confortablement.

"Je n'ai jamais aimé être au service de quelqu'un. Ils ont tendances à oublier qu'on est aussi des humains et se croient alors supérieur aux autres."

Pas que Racolène se voyait au même niveau des chasseurs! Il se voyait bien plus malin et fourbe que ses voisins mais il reconnaissait que c'était son ego qui parlait dans ses moments là. Le jeune citadin but aussi, serelaxant au fur et à mesure qu'il s'habituait à la présence de 'Rémi.' Franchement se surnom est moche... Mais passe partout donc je devrais pas me plaindre.

"Et toi alors? C'est pareil? Tes patrons te mènent la vie dure sans raison?"
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 25 Juin - 18:58 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Ils trinquèrent, et Eliott entama sa bière assez rapidement, l’alcool lui montant désormais au cerveau. Il se dit qu’il devrait tout de même faire attention, qu’il ne se laisse pas aller au point de raconter sa dernière petite escapade en forêt, Rémi pourrait le penser dingue ou dérangé. Il préférait conserver une réputation de personne saine d’esprit, si possible. Le jeune homme déclara alors travailler à son compte : Ce ne devait pas être facile d’en vivre pensa-t-il, à moins qu’il ne se soit fait une affaire qui marche. Quelle que soit son expérience professionnelle, il avait l’air de savoir ce qu’il disait, et Eliott ne pouvait qu’approuver : Les patrons leur menaient la vie dure… Mais d’un autre côté, quand on a besoin d’argent, on fait avec ce qu’on a.
 
« Et toi alors? C'est pareil? Tes patrons te mènent la vie dure sans raison?
- Oui, on peut dire ça. Mais d’un autre côté, c’est un peu ma faute aussi, j’ai fait une grosse bourde. Erreur professionnelle comme on dit. J’ai même de la chance de ne pas avoir été viré, les emplois à l’Amphore sont loin d’être laxistes, surtout que ce n’est qu’un mi-temps. »  
 
Enfin, était-ce vraiment de sa faute ? Il continuait à penser que la ville devrait être au courant de la vérité sur les hybrides, mais était persuadé d’avoir tout de même sa part de responsabilité. Terry était parvenu à le rendre coupable avec son discours, ayant sans doute profité de sa crédulité enrichie par le bourrage de crâne de la ville. Il se massa les tempes, comme chaque fois qu’il était préoccuper, et comme il le faisait depuis tout à l’heure.
 
Eliott n’avait plus peur de se confier, après tout, d’un point de vue extérieur, ce n’était que des broutilles de la vie quotidienne, le genre de choses qui arrivait souvent. Tant qu’il ne parlait pas d’hybride, il ne voyait pas le mal à discuter avec Rémi de tout ça, même s’il ne le connaissait pas vraiment. C’était quand même légèrement embarrassant de boire un verre avec un inconnu plus âgé, mais il s’était déjà retrouvé en caleçon devant Roxane l’autre fois (même s’il était trop sonné pour vraiment s’en rendre compte), chez le médecin, alors il n’était plus à ça près. Il prit une autre gorgée de sa boisson et se tenta à rajouter :
 
« Mais franchement, je trouve que ça reste exagéré… T’imagines un peu te faire remettre à ta place par un patron de l’Amphore ? C’est pas une partie de plaisir, crois-moi, je bosse juste en tant que livreur polyvalent et il a failli me faire avoir un arrêt cardiaque. » Fit-il dans un petit rire résigné.

Il était vrai qu'il aurait pu trouver autre chose s'il avait été moins feignant, plutôt que d'être aiguillonné par son père : Il n'avait même pas envie de faire carrière dans l'Amphore, même si informaticien pour l'état rapportait beaucoup plus qu'être un informaticien indépendant. Quoique, avait-il vraiment envie de bosser dans l'informatique ? Eliott était encore indécis quant à son avenir, et il devrait songer à s'en inquiéter davantage. Mais pour l'instant, il se concentrait davantage sur le goût de sa boisson.


""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 14:00 (2017)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre] Répondre en citant

Racolène prit la peine d'écouter et donner une petite tape compatissante sur l'épaule du jeune avant de finir son verre d'une traite.

"On en fait tous des erreurs! T'en fais pas, vut que t'es jeune ils ne t'en voudront pas pour trop longtemps."

Il fit signe au barman de le resservir, c'est pas un alcool comme ça qui allait lui faire perdre ses moyens et il trouvait Eliott amusant avec sa mine vexée. Quand il entendit par contre que c'était un patron de l'Amphore qui l'avait remis à sa place il eut un moment de surprise, ses yeux s'écarquillant. 'Attends. Il travaille pour l'Amphore. Ok, tout le monde dans la ville bosse pour l'Amphore mais... ça veut dire qu'il est déjà entré dans le bâtiment.

D'un coup, son instinct de voleur s'imposa à lui et le sourire qu'il offrit était plus narquois et professionel. Il vit le verre vide du jeune garçon et proposa de lui payer une autre boisson, un peu de détente ne pouvait faire de mal surtout après une remontrance d'un patron.

"Un patron de l'Amphore? ça devait pas être une partie de plaisir. Lequel si je puis me permettre? Je suppose qu'il y a certains plus sympatique que d'autres."

Tout ce qu'il devait faire, c'est poser les bonnes questions. Pas trop de détails, juste assez pour avoir une idée. Et puis, s'il y avait des portes où il faut des badges pour passé. Quel métier il fait et quelle entrée de service Elliott doit utiliser.

Peut être que les bureaux plein de richesses de l'Amphore sont plus proches que Racolène l'espérait.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:27 (2018)    Sujet du message: On a tous des petits problèmes [RP Libre]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky