Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Miroir et Reflets [Libre]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 517
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Juil - 15:49 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lalwendë était pacifiste. Elle était rieuse et malgré toute les difficutltés qu'une hybride orpheline pouvait traversée elle était restée fidèle à ses principes.

'Elle avait entendu les cris de l'humaine, elle avait couru. Voulait l'aider. Puis il y avait tout ce sang. Tellement de sang. Lalwendë était allé chercher Bly, larmes aux yeux. L'odeur du sang et une autre... Celle qu'elle connaissait que trop bien.

La renarde plongea ses mains dans l'eau froide et se rinça le visage. Elle tremblait. De rage, de peur, d'appréhension, d'adrénaline. Elle avait aimé jouer avec le feu. Elle n'a pas peur de brûler si elle la seule a être prise entre les flammes. La rivière coulait et avant, juste l'eau claire l'aurait bercée et calmée de nouveau.

'Bly sentit l'odeur d'hybride et écouta la jeune femme. Un hybride dangereux, un rénégat. Qui tuait aussi bien les siens que les humains. Il faut faire attention, que les familles restent ensemble. Elle montra le dessin, le visage mais supplia à son tuteur de ne pas le placarder partout dans la forêt. Si il se rendait compte de quelque chose, elle serait la première à être touché. Bly accepta en échange d'une promesse.

''Sort Rumeï de son fourreau.''


Wendë sentit la nausée lui monter à la gorge. Elle, qui se vantait de n'avoir jamais utilisé de lame, qui avait toujours survécu de part ses belles paroles et sa malice. Elle avait son bâton-lame à coté d'elle. Elle allait devoir enlever le fourreau cachant l'arme. Bly ne voulait pas qu'elle meurre, ils étaient une famille ensemble. Ce serait cruel de mourir et le laisser seul. Le prédateur n'allait pas l'épargner. S'il pouvait la tuer, il le ferait.

Elle allait devoir se battre.

Tout ça pour un nom. Leo. Son exact opposé. Si ils se regardaient dans un miroir chacun verrait l'autre comme un fantôme hantant le vivant. Mais des deux qui était le fantôme? La pacifiste, le meurtrier. Une jeune femme rieuse, un homme empli de haine. Tout deux, des être fiers comme des lions. Tout deux suivant leur principes, leur désirs sans se laisser ralentir par les autres.
Si le monde était fait de miroir, ils partageraient le même reflet déformé.

Les yeux vides de l'humaine la hantaient. Non pas qu'elle n'avait jamais vu de cadavre. Elle avait serré dans ses propres bras le corps sans âme de son amant. Mais ils étaient accusateur. Si elle avait agis, aurait-elle pu épargner la vie de cette enfant?

La renarde tressa sa longue chevelure, se mettant à chanter une berceuse. Sa voix se promena dans la forêt, portant loin alors que ses mains encore humide repassait et tressait ses boucles, toujours tremblante. Sa queue balayait le sol et ses pieds se reposait dans la rivière, éclaboussant ses chevilles. Par moment un rire la secouait parce que ça la chatouillait. De loin, elle semblait heureuse et insouciante. Peut être qu'une part d'elle l'était, sa devise était ceuille le jour après tout. Ses yeux bicolor s'ouvrirent doucement.

Elle demandait pardon au sang qui coulerait si elle faiblissait. Elle romprait la promesse faite à sa mère si cela voulait dire pouvoir continuer à chanter. Sa voix pris en puisance et la berceuse commença à résonner entre les arbres avec détermination.

''Are you, are you coming to the tree?
Where I told you to run, so we'd both be free
Strange things happen here, stranger would it be,
If we meet a midnight in the Hanging tree.
''


(Oui, je me sentais d'humeur poétique. Ne me jugez pas.)
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 706
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 21:52 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

La brise me fit frissonner, alors que je sentais le museau réconfortant de Moonlight se frotter contre ma main. Il sentait mes inquiétudes et mon anxiété, malgré tous les efforts que je faisais pour ne pas l’embêter avec mes soucis. C’était un chef de meute, il avait autre chose à faire que de s’occuper des ruminations d’une humaine à moitié louve. Mais il était aussi mon ami, je me confiais donc sur ce qu’il se passait en forêt ces derniers temps. J’avais l’impression de ne plus être en sécurité, de ne pas être à l’abri, même chez moi, sous ces arbres que j’avais pourtant côtoyé toute ma vie.
 
La raison de tout ceci, c’était dû aux humains. Je n’avais rien contre eux, bien sûr, mais maintenant que j’avais commencé à reprendre contact avec mes congénères, j’entendais des histoires : Des rumeurs sur une hybride chat disparue, avec du sang retrouvé près du lac, sans compter les disparitions près de l’orée, souvent dues à des chasseurs qui nous vendraient à la ville d’après ce qu’on racontait, et tant d’autres histoires macabres…
 
Les légendes étaient nombreuses et variées, et le problème des rumeurs, c’était que je ne pouvais pas savoir ce qui était vrai et ce qui était juste issu de simple contes d’hybrides. Un peu comme toutes ces choses que l’on racontait sur la barrière de ronces, la forêt regorgeait de légendes en tout genre. Mais ce qui m’inquiétais le plus, c’était cette histoire de renégat, j’avais peur pour Lalwendë. Et là, je savais que ce n’était pas de simples racontars. Je savais que je ne devrais pas trop remuer toute ces idées noires, mais l’arrivée de Moonlight tout à l’heure avait ébranlée ma soirée.
 
Il était venu avec de mauvaises nouvelles : Il s’était passé quelque chose de grave dans les champs, à proximité de l’orée. Ne pouvant pas me l’expliquer clairement dans son langage, il me mena jusqu’aux limites de la forêt, où je pouvais sentir la présence d’autres hybrides cachés dans les fourrés. Il se passait définitivement quelque chose. J’avais tout de suite compris en voyant au loin l’amas d’humains agités et l’odeur âcre du sang qui m’était ensuite parvenu aux narines. Quelqu’un était mort. Horrifiée, je m’étais alors posé des milliers de questions : Qui ? Pourquoi ? Que c’était-il passé ? Le renégat ? Quelqu’un d’autre ? J’avais pris la fuite en voyant que des chasseurs avaient commencé à s’approcher des arbres, peut-être pour voir s’ils ne trouvaient pas des traces. Je n’avais pas voulu prendre le risque d’être vue.
 
Je soupirais, me dirigeant d’un pas lourd vers la rivière. Je n’aimais pas approcher des points d’eau, mais parfois, je n’avais pas le choix : Il fallait bien se désaltérer, et au vu de la situation, cela ne pourrait que me faire du bien. Moonlight me suivait en silence, désolé, lorsqu’une mélodie me parvient aux oreilles : C’était une chanson sonnant comme une berceuse et entonnée par une voix douce. Une très belle voix, empreinte d’une certaine douleur, avec cette triste mais doucereuse mélodie se répandant à travers les arbres. C’était magnifique. Intriguée, je me dirigeais vers la source du chant, longeant un peu la rivière. Je fis quelques pas, attirée par les paroles, avant d’apercevoir au loin la silhouette de Lalwendë.
 
Je m’immobilisai, ne pouvant m’empêcher de l’admirer : Elle était magnifique, se mouvant avec grâce et chantant avec passion, tandis que sa longue tresse tombait avec élégance. C’était un spectacle qui me laissait sans voix, et, j’en rougirais de l’avouer, je restais un moment cachée derrière un arbre à l’observer, comme hypnotisée. Je restais ainsi immobile, aussi longtemps qu’elle continuât à chanter, éprise de la beauté du moment. Ce n’est qu’après la dernière note que je m’approchais davantage, Moonlight sur mes talons, croisant enfin le regard de Lalwendë. Je sentais qu’elle n’allait pas bien. Elle devait sentir que je n’étais pas bien non plus. Etait-elle au courant pour l’incident en bordure de la forêt ?
 
« Wendë, commençais-je dans un soupire soulagé, heureuse de la voire, c’était magnifique. Vraiment magnifique. Tu… Tu vas bien ? Il s’est passé quelque chose de terrible chez les chasseurs. »




J'ai tellement hésité à faire une réponse à ce rp tellement il était bien écrit *___*. J'espère que ça ira ^^'.


""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 517
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Aoû - 21:15 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

Lalwendë sursauta lorsque son regard croisa celle de Billie. Se rendant compte qu'elle s'était un peu laissé emporté elle rougit doucement et se leva en se forçant à sourire. La gorge toujours serré par la décision qu'elle avait prise mais son inquiétude changea lorsqu'elle se rendit compte que son amie aussi était nerveuse. ça, elle ne pouvait le laisser passer!

La renarde sourit au compliment qu'elle lui fit, cela faisait toukours plaisir d'avoir un compliment aussi sincère. Cependant elle se figea lorsqu'elle demanda si elle était au courant de l'événement chez les chasseurs.

Les yeux vides de la jeune fille lui revinrent en mémoire. Cette fille... Lalwendë releva les yeux, une pensée horrible sur l'esprit. Elle aurait pu être n'importe qui. Cela aurait pu être Billie. C'est son cou que le prédateur aurait pu tranché, et tout ça pour satisfaire la curiosité de Fox.

"Oui. Je suis au courant, c'est moi qui avais prévenu Bly." elle lui tourna le dos, pour ne pas qu'elle voit son visage qui reflétait la peur. "Une humaine."

Elle reprit un masque d'assurance avant de se retourner pour mettre une main rassurante sur l'épaule de son amie. Il ne fallait pas que son amie voit la peur sur son visage. La renarde savait que si elles étaient deux à paniquer cela ne servirait à rien. Wendë regarda les traits inquiets de l'hybride loup. Billie était sans doute une des personnes la plus honnêtes et la plus gentille qu'elle avait rencontrée. Comment avait-t-elle pu l'entraîner dans cette misère?

"Billie... Tu me pardonnerai si je faisais une erreur?" Si je tuais quelqu'un, si je devais avoir du sang sur les mains, me regarderai-tu de la même manière? "Si je faisais quelque chose d'irréparable, alors que je pensais le faire pour le bien de tous... Est-ce que je mérite quand même le pardon?"

Sa question causait de la confusion chez son amie, elle le voyait bien. Alors elle prit ses deux mains et la fixa de ses yeux vairons. Dés l'instant où elle irait à la recherche de Leo pour le confronter elle ne pourra plus revenir en arrière. Bon sang, comme elle aimerait revenir aux années passées où sa seule inquiétude s'était de sortir de l'orée de la forêt et trouver de quoi passer l'hiver. Elle avait tellement changée depuis: elle savait se battre, elle était plus sournoise et malicieuse, plus courageuse? Et plus joueuse avec ses propres démons.

"J'ai pris une décision terrible qui ne peux aboutir à trois solution: un miracle, ma mort ou celle d'un autre. Dans tous les cas, est ce que tu me pardonnerai?"

(Pas de soucis! J'adore tes réponses et je suis contente que ça t'as plus! ça faisait longtemps que je voulais écrire une comparaison entre les deux personnages!)
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 706
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 7 Aoû - 21:10 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

Malgré son geste réconfortant quand elle posa sa main sur mon épaule, j’affichais un air inquiet, la mort de cette humaine, quelle qu’en soit la cause, ne présageant certainement rien de bon. Mais je fus ensuite surprise par ses paroles : Si elle faisait une erreur ? Je ne pensais même pas être capable de lui en vouloir pour quoi que ce soit, je n’avais jamais songé à la possibilité qu’elle puisse faire des mauvais choix : Quand je la voyais, j’avais l’impression qu’elle était capable de tout, de faire face à n’importe quoi. Elle était ouverte au monde, ne semblait avoir peur de rien, et avait l’air de toujours savoir quoi faire, même menacée par un dangereux meurtrier.  
 
Mais surtout, je lui faisais confiance. Je ne la pensais pas capable de faire quelque chose de mal, même si ces mots m’inquiétaient de plus en plus. A quoi pensait-elle ? Qu’entendait-elle par ‘chose irréparable’ ? Confuse et déstabilisée, je la laissais saisir mes mains, ne comprenant pas ce qu’elle essayait de me dire. Cela avait-il un rapport avec la tragédie des champs ? Elle devait en savoir plus que moi si elle avait eu l’occasion de s’approcher de plus près. Que s’était-il passé exactement ? Qu’avait-elle en tête ?
 
Ne m’attendant pas aux interrogations de mon amie, je baissais les oreilles, désormais très inquiète, cette ‘décision terrible’ me faisant penser qu’elle s’apprêtait à prendre des risques. Ses paroles peu rassurantes ne me faisaient pas vraiment peur sur ce qu’elle avait en tête de faire, quoi que ce soit, mais sur ce qui pourrait lui arriver de mal si elle le faisait. Je serais incapable de supporter qu’il lui arrive malheur. Elle avait l’air inquiète, et je crus un instant discerner un éclat de peur dans ses yeux. Mais enfin, que se passait-il ? Cela avait-il un rapport avec l’humaine ? Le renégat ? Les deux ? Il me vient soudain à l’idée que, comme je l’avais furtivement supposé tout à l’heure, l’hybride hyène était responsable du crime commis. Cela expliquerait l’état inquiétant de Lalwendë. Je croyais pourtant qu’il n’avait de la haine qu’envers nous… Mais ce n’était là que des suppositions faites dans la panique.
 
« J'ai pris une décision terrible qui ne peux aboutir à trois solution: un miracle, ma mort ou celle d'un autre. Dans tous les cas, est ce que tu me pardonnerai? »
 
Mes pupilles se rétrécirent davantage en entendant ces terribles mots, la simple évocation de la possible mort de Lalwendë me faisant tressaillir. Elle avait l’air tellement sérieuse, il se passait vraiment quelque chose. J’avais les oreilles plaquées contre le crâne, ne pouvant empêcher l’inquiétude de monter. Mais je tentais de me montrer au moins un peu plus forte que je ne l’étais, souhaitant la rassurer, et serrait ses mains à mon tour dans un geste de réconfort.
 
« Je sais que tu ne feras jamais rien qui ne mérite pas d’être pardonné. Quand bien même, moi je le ferais. Je ne sais pas ce qu’il se passe, ce que tu as en tête, mais s’il te plait : Ne me parle jamais de mourir. Plus jamais. Fis-je d’un ton presque suppliant, J’ignore pourquoi tu me dis tout ça… Et ça me fait un peu peur, je ne veux pas qu’il t’arrive malheur. Mais tu as dit que tu pensais agir pour le bien de tous ? Alors pourquoi ne te pardonnerais-je pas ? Lalwendë, dis-moi ce qu’il se passe ! »

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 517
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mer 16 Aoû - 10:49 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

La Renarde sentit la peur émanant de son amie. Ses oreilles plaquées en arrière en était aussi la preuve irréfutable. L'hybride ne put s'empêcher de grimacer : la réponse ne l'aidait pas dans son tumulte intérieur et en plus elle n'avait fait qu'inquiéter son amie encore plus.
Bravo ! Toi qui voulait être rassurante, heureusement que Neil est pas là ! Il aurait hurlé à la mort s'il t'avait entendu.


Billie exprima son inquiétude et la renarde se sentit mal. Elle ne savait pas quoi lui dire ! Certes elle était au courant pour le renégat et la prévenir ne serait pas contre-productif mais elle voulait tellement la protéger de cet homme. Elle baissa la tête, honteuse, dès le départ elle n'aurait pas du prendre le risque de joueur avec un meurtrier. Pourtant elle avait toujours tellement de question.
Notamment sur ces deux tombes. Côte à côte et dont une fut détruite juste après que la renarde soit passée.


Dis moi Sweet... Qu'est ce qui 'est passé ce jour là ? Leo t'as-t-il tué sans remords ? Ou bien une pièce du puzzle me manque... S'il était le meurtrier pourquoi une tombe sans corps ? Bon sang, c'était frustrant d'être si prêt du but et de voir tout son plan s’effondrer à cause d'un imprévu (imprévu avec des conséquences désastreuses )


Dans un élan d'émotion, elle attira Billie contre elle et la serra dans ses bras. Elle sentit son cœur se serrer. La gentillesse de son amie, son inquiétude... Elle ne serait pas la seule à souffrir si Wendë venait à disparaître. Bly serait tout aussi blessé, et ses amis chasseurs aussi. Mais elle ne pouvait pas reculer, elle n'allait pas prendre le risque qu'ils subissent les conséquences de ses actions. Elle soupira :


« L'humaine a été tuée par le rénégat. J'ai mis Bly au courant de la situation mais... Te rends tu comptes ? » elle s'écarta pour être face à son amie de nouveau. « J'ai cru à ces paroles ! En voulant enquêter sur lui j'ai permis ce meurtre! »


La renarde se détourna pour saisir son bâton qui était toujours prêt de la rivière. Elle ouvrit le manche et retira le bois cachant la lame scellée à l'intérieur. Anna mi Heru lui avait offert dans un désir de la savoir armée et pas sans défense. Ça et la dague de Bly à la ceinture, elle fit tournoyer agilement l'arme(après avoir passé des semaines à la faire tomber et manquer de se blesser. Elle avait toujours un bleu au ventre et au mollet.) avant de recouvrir l'épée.


« Je ne peux plus laisser passer ça. C'est moi qui est laissé ce prédateur dans la forêt, c'est à moi de mettre fin à ça. »


Bien, on commence à aller quelque part. Fit une petite voix dans sa tête. Après tout, nous autres, renards, sommes moins létaux mais tout aussi dangereux.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 706
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 10 Sep - 19:26 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

Sans que je m’y attende, elle me prit dans ses bras. Je lui rendis son étreinte, pensant alors qu’elle avait peut-être plus besoin que moi d’être rassurée. Pour une fois, je devais tenter de me montrer forte et ne pas paniquer : Ce n’était certainement pas ainsi que j’allais pouvoir l’aider. J’aimerais que plus rien ne soit là pour nous menacer, nous faire peur, nous faire mal, nous chasser, que plus rien n’amène les trois peuples à s’en prendre les uns aux autres. J’étais désolé d’être incapable de me rendre plus utile, puisque ce n’était certainement pas en tremblant que l’on rassurait quelqu’un, je ne sus que resserrer un peu notre étreinte quand elle m’affirma que Léo était bel et bien l’assassin.
 
Le renégat était vraiment impliqué. Je ne l’avais jamais vu autrement qu’en dessin, et pourtant, cette nouvelle me fit froid dans le dos, j’avais l’impression qu’il planait telle une ombre menaçante sur la forêt. Ne l’avoir jamais vu de mes yeux le rendait encore plus effrayant : Moins on en sait sur un monstre, plus il inspire de la crainte. Lalwendë s’écarta alors, saisissant son bâton pour en sortir une grande lame. C’était la première fois que je voyais une telle arme, n’ayant jamais eu rien d’autre qu’un petit poignard que j’utilisais pour découper des proies ou des racines, mais je ne pus pas vraiment admirer la façon dont avait été forgé cette lame. J’étais malheureusement bien plus préoccupée par les problèmes de mon amie, et n’en revenait pas qu’elle remette ainsi la faute sur elle. Elle ne pouvait pas savoir qu’il agirait ainsi, ce n’était pas sa faute !
 
Je me rendais compte qu’il était grand temps que je me secoue un peu, que je n’étais pas la seule à avoir peur de la suite des évènements. Ce n’était pas une petite hybride louve qui avait peur de son ombre qui allait pouvoir l’aider… Je relevais donc un peu les oreilles et commençait à parler, dans un débit un peu rapide, sans trop réfléchir, car je savais que c’était quand je me posais trop de questions que je me mettais à ne pas oser m’exprimer de peur de mal faire. Je voulais à tout prix venir en aide à Lalwendë, éviter que le renégat s’en prenne à elle, même si je ne me croyais pas capable de grand-chose.
 
« Tu n’es pas responsable Wendë, voulais-je la rassurer, tu as déjà fait tant d’efforts pour essayer de l’arrêter ! Tout le monde n’aurait pas eu le courage que tu as eus. Je ne l’aurais jamais eu. Je… Toute cette histoire me dépasse, j’arrive à peine à me représenter ce qui est en train de se passer, et avec ce… ce meurtre, je ne sais pas quoi penser et j’aimerais vraiment pouvoir me montrer plus utile que ça mais, je… je ne sais pas comment faire… »
 
Je me rendais compte que je parlais d’une manière peut-être un peu trop paniquée. C’est que j’avais du mal à être détendue en sachant qu’un assassinat venait d’avoir lieu, encore plus quand je connaissais plus ou moins l’identité du responsable. Je repris mon souffle, et repris finalement, plus calmement :
 
« Comment comptes-tu l’arrêter ? »
 
Je revis alors l’image de Lalwendë sortant la grande lame de son fourreau. Ce sabre me paraissait vraiment impressionnant, moi qui n’avait pas l’habitude des armes de ce genre. Etais-ce donc un duel à mort qui s’était engagé entre elle et le renégat ? N’y avait-il aucun moyen pour le faire cesser ces meurtres ?

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 517
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Ven 15 Sep - 15:01 (2017)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

« Que comptes tu faire ? »


Lalwendë soupira et passa une main dans sa longue tresse. Là était la difficulté. Elle était arrivée à un point de non retour où elle allait devoir choisir entre ses convictions et se que ses tripes lui criaient de faire.


Tuer Leo. Le meurtrir dans sa chair puisque son esprit semblait déjà être partit en lambeaux. Oui, jeter dans l’oubli les leçons de sa mère et tremper ses mains dans le sang d'un autre. Ce n'est pas notre faute ! Il ne nous laisse plus le choix. J'ai peur, je veux qu'il meure pour pouvoir dormir sans faire des cauchemars.


« Je ne sais pas. Je dois l'arrêter. C'est tout ce qui comptes et je ferai n'importe quoi pour. Me battre en face à face me mènerait à ma perte : il est évidemment plus fort que moi. Cependant je vois mal comment faire autrement. J'ai percé à jour tout son passé mais je ne peux pas l'utiliser contre lui... Il sait déjà ce qu'il a fait et il ne semble pas éprouver de regret. »


De toute façon, elle agira dés qu'elle devra agir. Pour le moment c'est surtout se préparer au pire et en ressortir vivante. Elle s'appuya sur son bâton, mordillant ses lèvres, embrassée.


« En fait j'ai pas de plan précis. » elle eut un petit rire bien que la situation n'avait rien de comique. « Il y a des choses qui ne changeront jamais. »


Puis elle croisa le regard peu convaincue de Bille avant d'ajouter.


« Mon but principal est de vous protéger. Toi, Bly, Neil, la forêt. Tant que j'ai ça en tête, je ferais tout mon possible pour y rester fidèle. »
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 706
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Ven 16 Fév - 13:23 (2018)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->
Elle maitrisait mieux ses émotions que moi, mais je compris qu'elle était tout aussi chamboulée par tout ce qu'il se passait. Lalwendë évoquant le fait que l'on connaissait beaucoup de choses sur son passé, je tentais un instant de comprendre pourquoi cet humain qui n'était pas tant humain que ça, faisait tout cela. Mais j'étais bien incapable de saisir le raisonnement d'un assassin, je devais être trop naïve encore. Lalwendë rit jaune, n'ayant pas de plan précis pour mettre fin aux agissements de Léo. Je voulus sourire un peu aussi, mais je ne réussit qu'a déglutir. J'avais toujours du mal à me remettre du fait que, il y a quelques heures à peine, un meurtre avait eu lieu. Le simple fait d'y penser me donnait des frissons.


Toutefois, les derniers mots de mon amie me firent relever les oreilles : Elle était déterminée, et j'admirais toujours plus son courage. Ses paroles me décrochèrent cette fois-ci un vrai sourire, certes un peu timide au vu des circonstances, mais j'étais touchée par ses intentions. Puisque j'avais trop de mal à m'exprimer si j'y réfléchissais avant, chose que j'avais tendance à faire souvent pour éviter de dire des bêtises, je préférais encore parler spontanément :


« Je te fais confiance pour ça, Wendë. Mais, n'oublis pas de prendre soin de toi aussi. »


C'était peut-être un peu égoïste de ma part, de demander ça... Elle, elle pensait avant tout à la forêt, à la sécurité de tous. Mais moi, je ne connaissais encore presque personne, je sortais à peine de sept ans de réclusion dans mon terrier. J'avais encore des efforts à faire, mais je ne voulais surtout pas la perdre elle. Jamais.


« Tu me le promet, hein ? De rester prudente si tu dois te retrouver face à lui ? »


Je faillis rajouter que nous aussi, on devait la protéger, mais je ne me faisais pas assez confiance pour m'en croire vraiment capable. Pourtant, je le voulais vraiment. Elle était loin, très loin, l'image de la louve forte et intrépide dont jouissais ma partie animale, mais à qui je ne rendais pas très bien honneur. 
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 517
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Sam 17 Fév - 18:32 (2018)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

Lalwendë eut un doux sourire devant l'inquiétude de Billie. Elle était vraiment quelqu'un d'adorable et de précieux. Elle aurait pu dire que c'était stupide son plan, que oui cette situation n'aurait jamais débuté sans sa fichu curiosité mais elle lui reprochait rien. La renarde hocha la tête doucement devant la demande de prendre soin d'elle même. Ça, elle allait tout faire pour continuer à vivre. Elle n'avait pas les réponses à toutes ses questions après tout !


« Je te le promets. Tu me connais, je fais de grand discours et après je sursaute au moindre craquement de branche. Tu aurais du me voir m'entraîner avec mon bâton ! J'ai réussi à me donner un coup dans le dos et le front en même temps. »


Elle rit au souvenir. Aaaah... Elle avait appris depuis, mais c'était quand même amusant de voir à quel point elle était maladroite. Même aujourd'hui, elle faisait bien des erreurs ou se retrouvait dans des situations pas possible à cause de ça. Mais bon, c'est ainsi qu'elle a rencontré plusieurs de ses amis.


« Et puis, Bly fait tout pour me protéger aussi. Malgré nos disputes on forme vraiment une famille à nous deux. Il est un peu mon père après tout. » sa voix s'adouçit.


Ça c'était sûr. Il l'a défendu de nombreuses fois face aux autres hybrides. Il l'a élevé, éduqué, protéfé et elle n'avait rien fait en retour. Elle avait tellement pris sans jamais rien rendre, la renarde avait honte rien que d'y penser. Il fallait qu'au moins elle puisse régler cette histoire avec Leo sans que Bly s'y retrouve et se mette en danger. Wendë redressa son regard vers Billie.


« Toi aussi je te considère comme ma famille. » elle attrapa sa main et la serra doucement pour souligner ses dires. « Tu m'as suivis dans mes aventures et tu es toujours là pour me rassurer même si je suis celle qui cause des problèmes à tout bout de champ. Tu compteras toujours beaucoup pour moi. »
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 706
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 23 Avr - 07:30 (2018)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre] Répondre en citant

Rassurée et amusée par sa réponse, j’hochais la tête et me détendais un peu. Enfin, si elle se disait froussarde et maladroite, qu’est-ce qu’il en était de mon cas ! Elle était de loin la personne la plus courageuse que je connaisse ! Bon, il était vrai que je ne connaissais pas grand monde… Je crois que j’étais incapable de lui accorder le moindre défaut, mais ses paroles étaient rassurantes. Je souris avec approbation quand elle évoqua Bly. Cet hybride ours était en effet très intimidant, mais était tout aussi bienveillant, et je savais qu’ils tenaient énormément l’un à l’autre, comme père et fille.

«  .Toi aussi je te considère comme ma famille. »

Mes oreilles et ma queue se levèrent d’un coup à cela, touchée par ses propos alors qu’elle saisissait ma main. Ça, plus le fait que j’étais déjà un peu secouée par les événements du jour, ça me fit craquer complètement : C’était spontané, mais j’avais envie de lui faire un câlin, une manière de m’exprimer franchement, comme elle l’avait fait plus tôt. Je libérais donc ma main et lui enlaçais le cou, souriant enfin à toutes dents.

« Avec tout ce que tu as fait pour moi, je peux en dire autant. Je suis encore trop froussarde pour mettre un pied en dehors de la forêt… Mais je serais toujours prête pour te suivre dans d’autres aventures  comme notre enquête ! »


Je la relâchais de mon étreinte, un sourire franc sur le visage :

« Tu sais, il ne faut pas que tu t’en veuilles pour tout ça. Tous ces problèmes, ce n’est pas ta faute. Et je suis contente que tu m’en fasses part, tu n’as pas à supporter tout ça toute seule ! »


Cela serait en effet plus confortable de ne pas avoir affaire à ces affreuses histoires, mais je m’étais écartée pendant trop longtemps de la vie de la forêt. Ce n'était pas parce qu'on ignorait les problèmes qu'ils n'étaient pas présents, la vie de solitaire ne me manquant absolument pas. Cependant, avec mon tempérament, je ne pouvais pas y faire grand-chose… Mais, je voulais essayer de me rendre utile comme je pouvais.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:16 (2018)    Sujet du message: Miroir et Reflets [Libre]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky