Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> Les champs -> Orée de la forêt
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 11:29 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?


« NAT, OU T’AS FOUTU LE SAC DE FEUILLES MORTES ? »


Mon neveu ne tarda pas à me rejoindre dans la grange, tandis que j’entendais au loin Logan me crier qu’il fallait que j’arrête de crier si je voulais pas réveiller tout le village quelques kilomètres plus loin. Le gamin était dehors, si je voulais qu’il m’entende, ‘fallait bien que je donne un peu du coffre. 


« On en a plus, on a tout utilisé la dernière fois. 
-Je sais, j’suis pas encore devenu sénile tu sais. J’demandais le sac, pas les feuilles.
-Ha ! J’ai dû mal le ranger… T’as regardé derrière les petits tonneaux qu’on a achetés la dernière fois ? 
-Logan et son rhum moisi… Si, l’est bien là, merci p’tit. Dis à ton père que je vais en forêt. » 


 Nat acquiesça et sortit de la grange, tandis que je récupérais le sac vide. 


J’avais besoin de feuilles mortes pour mes plants de pomme de terre, et le meilleur endroit pour en trouver, c’était bien entendu la forêt. Je prenais un râteau  pour remplir le sac plus facilement, sans oublier bien sûr mon arbalète que je mis en bandoulière, avec une corde et des flèches toutes neuves. J’y allais d’un pas plutôt méfiant, puisqu’on ne savait jamais sur quoi on pouvait tomber une fois là-dedans. J’connaissais pas trop la forêt, et j’étais toujours mieux chez moi de toute façon. J’avais autant envie de rencontrer des hybrides que des gens du village, autrement dit, je préférais les allers-retours vite fait bien fait, sans rencontre incongrues. 


Le temps de remplir ce gros sac en toile, et on en parlait plus. Il me fallait marcher quelques minutes avant d’atteindre l’orée. Je m’enfonçais légèrement entre les arbres, mais pas besoin d’aller trop loin non plus : L’avantage d’habiter loin du village, c’était justement que les chances de croiser quelqu’un par hasard étaient minimes, pas envie qu’on me demande ce que je faisais dans la forêt, ça me regardait. Parce qu’ils avaient l’air d’être un peu parano avec ça au village, ils se prenaient vraiment la tête pour des broutilles. Enfin Bref. 


Sans perdre de temps, je commençais à remplir mon sac, avant de m’arrêter dans mon geste, ayant cru discerner un mouvement. Mais je ne voyais rien aux alentours. Bah, normal, ça regorgeait d’animaux dans cette forêt, forcément y’avait du mouvement un peu partout. J’haussais les épaules et continuait ma besogne, tout en marchant un peu histoire d’équilibrer ce que je prenais : Sinon, ça ferait un gros trou sans feuilles en plein milieu.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Juin - 19:15 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

Ce fut Rey qui s'envola dans les airs, cherchant du regard sa mère. Volant aussi vite qu'elle pouvait, elle vola en sa direction alors que la doyenne observait certaines meutes d'hybrides. La jeune fille faucon n'eut pas à parler pour attirer l'attention de sa mère. Moins de temps de parole, plus de temps d'action. Elle pointa la direction d'où elle venait et Kyobo commença à s'y diriger à grande vitesse. Elle plana quelques secondes en cercle au-dessus de l'endroit et sentit son corps se raidir de colère à la vue qui se trouva devant elle.


Un humain.


Un vulgaire chasseur qui se baladait comme si la forêt lui appartenait. Il ne semblait même pas faire quelques chose de sensé. Il ramassait des feuilles mortes ? Décidemment ses humains, ils avaient vraiment des habitudes plus que bizarres. Grâce à sa vue perçante elle put évaluer qu'il était plus agé que la plupart des chasseurs qui voulait chercher des ennuis à la forêt. Hmm, juste un autre humain qui avait oublié que la forêt n'était pas un marché gratuit. Rey arriva rapidement derrière elle.


« Quel est la procédure mère ? Je l'attaque ? Vous l'attaquez ? » elle tournait autour la matriarche avec excitation. « Ou on le tue à deux ? » Aaaah, les enfants... Si impatient et plein de bonne volonté. Pensa Kyobo, attendrie.


« Mon enfant, salir nos serres sur lui serrait une perte de temps. » Kyobo toucha doucement l'épaule de sa fille avant de retourner son regard sur l'humain. « Va surveiller l'orée. S'il y en a d'autres nous devons être au courant. Moi je m'occupe de renvoyer ce... parasite chez lui. »


Ignorant la moue déçue de son petit faucon, (Oui, ce surnom était ridicule mais Solas l'utilisait tout le temps et ça lui venait sans son contrôle à présent.) elle replia ses ailes et piqua droit vers l'inconnu. Au dernier moment, elle écarta ses ailes, pour ralentir sa chute aux derniers moments, et balaya l'endroit par cette action. Le vent produit par son arrivée fit voler toutes les feuilles mortes qui tourbillonèrent autour d'elle, et une part de son cerveau retenu avec fierté l'effet dramatique. Elle bomba le torse, ses yeux d'or foudroyant l'humain. Les bracelets à ses poignets tintièrent doucement alors que ses ailes se tendaient à leur maximum pour écraser l'humain de leurs présence.


Avec ça, il devait déjà être bien impressionné/effrayé à son apparition, mais la Matriarche n'allait pas s'arrêter là.


« Je vous laisse une minute, pour quitter cette forêt. Dépassez ce délais, et je vous fais sortir moi-même» siffla-t-elle avec mépris.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 13:36 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

Elle m’avait coupé en plein dans ma besogne, arrivant comme ça avec ses grandes ailes, me surprenant assez pour que je sursaute de stupeur, dégainant aussitôt mon arbalète par reflex. Allons bon, c’était pas un volatil géant, c’était une hybride. Imposante, avec des ailes assez grandes pour l’envelopper toute entière, d’un tout autre genre que le loup qui s’était perdu dans mon champ il y a quelques temps. Elle avait un air autoritaire, s’imaginant peut-être que j’étais un des ces crétins qui pensaient que les hybrides étaient des sauvages. J’en avais pas rencontré beaucoup, mais assez pour savoir qu’ils étaient aussi malins que les humains (autrement dit, pas grand-chose dans la cervelle non plus). Je restais cependant tendu, voyant qu’elle se montrait menaçante.

J’avais pas besoin de ça… J’voulais juste ramasser des feuilles mortes et me barrer vite fait de cet endroit, pas envie d’avoir à faire la conversation avec une hybride, qui en plus voulait apparemment me virer. J’avais presque terminé de remplir mon sac, ça me prendrait à peine cinq minutes, et ensuite, qu’elle s’inquiète pas, moi aussi j’avais envie de rentrer chez moi.

« Occupez vous de c’qui vous r’garde, j’remplis ce sac encore cinq minutes, et vous en faite pas j’vous l’débarasse le plancher. ‘Croyez quoi, que j’ai envie de rester là toute la journée ? » Râlais-je en me remettant au travail.

Je relâchais mon arbalète, tout en me souvenant qu’elle n’était pas loin. ‘Pas que j’avais pas confiance, mais on sait jamais. Enfin c’était quoi le problème ? Si c’était son carré de feuilles, qu’elle me l’dise, moi j’pouvais bien marcher plus loin et m’servir ailleurs. Après, hybride ou humain, je faisais pas trop la différence, l’un comme l’autre j’préférais encore éviter de trop en croiser.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Jeu 14 Juin - 22:03 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

Kyobo écarquilla les yeux et sentit la colère lui monter au nez. Comment ça « Occupez vous de ce qui vous regarde ?! » Ses plumes prirent une apparence ébouriffée devant cette attitude désinvolte. Il continuait à remplir son sac comme si de rien n'était et cela l'insupportait. Les humains ne pouvaient pas se permettre d'aller et venir comme ça, comme si ces terres les appartenaient ! Ils chassaient sans vergognes les hybrides quand ils montraient le bout de leur bec. Kyobo, toujours avec ses ailes déployées, elle fit un pas pour bloquer le chasseur dans son chemin.


« Ce qui me regarde ? Vous êtes dans MA forêt. Si vous aimez pas qu'on marche dans vos champs alors vous comprenez qu'on ne veut pas de vous entre nos arbres. »


Elle lança un coup d'oeil à son arbalète et eut un rire jaune. Mais bien sûr, juste cueillir des feuilles. Elle allait lui accorder qu'il n'avait pas tirer à son arrivée, mais le simple fait qu'il sente le besoin de venir ici armé... Cela dénonçait la brutalité de ces êtres. Incapable d'aller chez quelqu'un sans un couteau dans la manche. Traîtrise et couardise. Pitoyable.


« On ramasse ses feuilles armé ? Vos cueillettes semblent être de nature... Musclés. » elle repoussa ses longs cheveux noirs par-dessus son épaule. Malgré son âge avancé, elle portait toujours ses peintures de guerre, prouvant qu'elle était toujours prête à en découdre. « A défaut de me répéter, Je vous ai accordé une minute pour 'débarrasser le plancher'. Et celle-ci touche presque à sa fin. »


Elle fit craquer ses doigts à la fin de sa phrase. Pas nécessairement pour être menaçante. Cet humain semblait être plus énervé qu'intimider. Les paroles et parades ne fonctionnent pas sur ce genre d'homme. Des actions par contre.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 18 Juin - 15:31 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant



Ha, parce que la forêt entière était une propriété privée maintenant ? Une terre nous appartient quand on passe du temps et du travail pour l’entretenir, j’savais pas qu’les hybrides prenaient soin de chaque mètre carré de cette fichue forêt. Et en plus elle prenait un air condescendant, avec ses grandes ailes déployées qui étaient p’têtre impressionnantes, mais j’étais pas prêt à m’battre : la bagarre c’était un truc de gamin, moi j’avais passé l’âge, et p’is j’étais pas là pour ça, alors qu’elle se calme l’hirondelle, j’voulais pas d’embrouilles moi. Je n’en revenais pas qu’elle me reproche même de porter une arbalète : Même au village on ne m’faisait pas la remarque (enfin, pour l’peu que j’y allais, très rarement donc), porter une arme j’crois que c’était plus de la prétention que d’la provocation. Moi, c’était surtout que j’aimais pas m’balader sans, c’est tout. Tout le monde avait droit d’avoir de quoi se défendre, z’étaient bizarre ces hybrides…


«Hé ho, ça va, ça va, si vous voulez j’vous les rend vos satanés feuilles, et j’m’en vais. Et si mon arme vous dérange, bah, j’vois pas où est le problème. Maintenant, puisque vous revendiquez que cet endroit vous appartient, je ne conteste pas ça, moi j’y connais rien aux histoire d’hybrides et j’m’en fou d’ailleurs, vous pouvez pas m’dire où c’est que j’peux trouver des feuilles mortes sans qu’ça empiète sur la propriété de qui qu’ce soit ? Que personne vienne me chercher des noises après.»


J’allais pas insister plus que ça, parce que moi les règles hybrides, je savais même pas s’il y en avait, j’y connaissais rien, mais c’était p’têtre pas non plus demander la lune que de savoir où j’pouvais en trouver assez des feuilles mortes. Une fois Logan m’avait proposer de l’engrais venant d’la ville, mais ce truc ne m’inspirait pas du tout confiance. Les feuilles mortes, ça avait toujours fait ses preuves, mais j’avais encore jamais vu d’hybrides en allant en chercher. En fait, les seuls hybrides que j’ai jamais vu, y’en a eu un ou deux  qui s’étaient échoués chez moi parce qu’ils avaient des problèmes, d’autres qui m’achetaient un peu de mes récoltes en hiver à l’orée, et récemment, y’avait eu ce gamin arrogant dans mon champs. A part ça, on en croise pas souvent.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Mer 20 Juin - 11:22 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

 
Mais… Mais c’est qu’il faisait tout pour l’énerver celui-là. Il parlait de manière nonchalante, presque insolente, alors que l’hybride le menaçait de lui botter les fesses hors de son territoire. Kyobo prit une grande inspiration et se pinça l’arête du nez avec son pouce et son index. Les humains étaient têtus, elle le savait, mais à chaque fois sa patience en prenait un coup. Les grandes ailes tachetées s’étaient repliées, détendant ses épaules pour éviter de rajouter de la tension dans sa position. Après avoir calmé ses nerfs, elle fit deux pas pour se retrouver face à face avec l’humain et siffla :
 
« Je vais parier sur le fait que vous êtes lent d’esprit et me répéter une dernière fois : toute la forêt appartient aux hybrides. En empiétant ici ce n’est pas moi, mais tous les hybrides que vous insultez. » elle le regarda, les yeux plissés. « Loin de moi de vouloir garder chaque feuille de la forêt, c’est parce que vous vous imposez chez nous sans nous demander notre avis qui que je me vois obligé de vous chasser. Peut-être si vous étiez civilisé… » Mais ça, cela se voyait dans le regard de l’hybride, elle en doutait fortement.
 
Rey poussa un cri au-dessus d’eux et Kyobo ne leva même pas les yeux pour savoir que sa fille faisait des cercles menaçants. Prête à descendre en pique si sa mère semblait avoir des problèmes. La doyenne restait toujours devant Marshal, refusant de détourner le regard ou faire un pas en arrière. C’était à lui de bouger.
 
« Si je venais dans vos champs sans vous demandez votre avis je sais comment vous me traiteriez. Mais contrairement à vous, j’aurais la décence de m’excuser. » D’accord, ça c’était complétement faux. Kyobo évitait de s’imposer chez les autres mais si elle était bien trop fière pour offrir des excuses à qui que ce soit. Surtout à des humains.
 
(J’ai éclaté de rire quand Marshal l’a appelé ‘l’hirondelle’ ! XD Après la mascotte, l’hirondelle. On l’épargne pas la pauvre !)
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 28 Juin - 13:06 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

Ha, bah si c’était qu’ça, fallait l’dire tout de suite… ‘Fallait dire que j’étais pas vraiment féru des formules de politesses, mais entre mon unique voisin qui est aussi malin qu’une belette, et ces abrutis du village que je suis parfois forcé de voir quand Logan me sort de ma maison… Disons que les êtres humains m’entourant ne me prédisposaient pas à la politesse.


 Je fronçais les sourcils en entendant un cri dans le ciel, qui sonnait menaçant. En v’là une autre qui volait en cercle. Bah, on était dans la forêt, normal qu’il y ait plusieurs hybrides, mais j’avais l’impression que c’était aussi un comité d’accueil pas très accueillant. Mais bon, moi, j’avais envie d’en finir au plus vite, et comme tout ça me passait par-dessus là tête, autant lui dire ce qu’elle voulait entendre que j’puisse vite rentrer ensuite.


« Hé bah désolé d’être entrer sans vot’ permission. J’peux ramasser des feuilles de chez vous, s’il vous plait ? »


Voilà, c’était assez civilisé pour elle ? Mon ton était agacé, puisque tout ce blabla me donnait l’impression de perdre mon temps : Je devrais déjà avoir fini ma besogne depuis un bout d’temps. Pas que j’ai une dent contre elle, mais j’aimais pas faire la conversation. Perte de temps, j’avais toujours du boulot qui m’attendait à la maison. Tss, non mais avec ses grands airs, elle était quand même gonflée.


« J’tiens à dire quand même qu’y a pas si longtemps, un d’vos gamins s’est pas gêné pour faire la ronflette dans mon champ. Apprenez à éduquer vos p’tits jeunes avant d’me faire la moral. Sans vouloir vous offenser, bien sûr.  »


Puisqu’elle voulait que j’sois poli, hé ben allons-y pour être poli… Qu’elle me demande de lui demander son accord pour que j’rentre dans la forêt, ok, j’comprenais aussi, mais j’allais pas non plus me laisser traiter de ‘lent d’esprit’. Quoique, d’un autres côté, avec tout ces imbéciles de chasseurs qu’on pouvait croiser, je pouvais comprendre sa démarche : Moi non plus j’avais pas envie qu’un de ces idiots vienne fouiner dans mon foyer. Mais, j’oubliais pas non plus que les hybrides étaient pareils que les humains : Pas un seul pour rattraper l’autre.  





(Haha, mes excuses pour Kyobo x'). C'est qu'il ne fait pas trop la différence Marshall, lui il voit juste qu'elle a des ailes ^^.)
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Juil - 23:12 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

 
Kyobo poussa un soupir exaspéré. Ces humains… Ils pensent qu’en quelques mots tout s’arrange mais il était prêt à partir s’il prenait ses fichus feuilles. La doyenne leva la main, Rey piqua en sa direction et entrelaça ses doigts avec celle de sa mère. Atterrissant gracieusement à ses côtés. Rey était moins agressive que Lua mais cela ne l’empêcha d’envoyer un regard sombre à l’humain devant elles.
 
« Rey, notre invité va gentiment rentrer chez lui après avoir ses feuilles. Accélérons le processus veux-tu ? »
 
Sa fille hocha doucement la tête et étendit ses ailes. Après avoir fait un petit saut elle se mit à les battre, de plus en plus vite pour faire tourbillonner et attirer le plus de feuilles dans la zone. Marshal du mettre un bras devant ses yeux pour éviter de prendre la poussière dans les yeux mais Rey ne remarqua pas ça, trop concentré sur sa tâche.
 
Lorsqu’elle jugea que c’était suffisant, elle reposa ses pieds au sol et attrapa de nouveau la main de sa mère. Kyobo ouvrit une de ses grandes ailes, encerclant son enfant par reflexe. Ce n’était pas pour la protéger. Elle l’avait éduqué pour qu’elle sache se battre dès son plus jeune âge mais son instinct maternel refaisait surface par moment. Solas lui reprochait souvent qu’à part quelques gestes elle ne montrait pas son affection pour ses enfants.

 
Kyobo renifla et donna un coup de pied dans la masse de feuille qui se trouvait dans la petite clairière à présent.
 
« Suffisant, humain ?
 
« ça doit l’être ! » fit la voix fluette de Rey, toute fière d’elle. Cependant devant le froncement de sourcil de sa mère, elle baissa la tête et fit un pas en arrière. Ce n’était pas parce que Kyobo s’adressait à un humain que ses enfants devait perdre son temps avec eux aussi.
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Sam 7 Juil - 14:34 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

J’haussais un sourcil face à leur petit manège, tandis que la petiote désormais posée au sol me fixait avec un regard noir. Un peu le même que j’arborais quand je me retrouvais forcé d’entamer la conversation avec les gens. J’aimais pas ces abrutis du village et puis c’est tout, et cette hybride semblait penser pareil de moi. Bah, elle avait bien raison, les chasseurs n’avaient en général rien d’intéressant à dire, mais les hybrides étaient pas bien mieux non plus. Et c’tait sans parler d’ces tarés de citadins.

Elles se mirent à faire des trucs avec leurs ailes, m’obligeant à me protéger les yeux pour pas m’recevoir toute la poussière en plein visage. Et vas-y qu’ça tourbillonne, qu’ça tourbillonne… Hé, j’avais pas demandé un coup de main, j’étais capable de ramasser des fichus feuilles traînant par terre quand même ! Mais bon, cette mégère allait encore se vexer et péter deux câbles si j’étais encore pas poli, alors autant en finir vite et pas trop réengager la conversation. C’est qu’j’avais pas qu’ça à faire moi.

« Ouai, merci les hirondelles, ça ira, ça ira…Fis-je toujours en maugréant. ‘On va remplir ce truc… V’là… J’peux vous dire bon vent maintenant ? »

Avec le tas juste devant, remplir ce fichu sac était vite fait. Voilà enfin une bonne chose de faite, j’espérais en avoir pour assez longtemps pour pas avoir à repasser de sitôt. Rho bordel, ce s’ra encore marrant ça, d’revenir ici… J’faisais comment moi, maintenant ? J’devrais attendre trois éternités qu’un hybride se pointe à l’orée pour d’mander à ramasser un pauvre tas d’feuilles ? J’en avais d’jà rencontrer à l’orée (deux ou trois seulement), ceux qui se montraient étaient toujours content de m’acheter à manger, surtout en hiver, et pourtant celle-là faisait du zèle. S’ils se contredisaient entre eux, moi, j’y pouvais rien, mais faudrait qu’ils se décident à un moment.

Enfin bon, de toute façon, j’aimais pas trop traîner dans la forêt, j’y allais que lorsque c’était nécessaire. Elle f’rait mieux d s’plaindre envers les chasseurs qui mettaient des pièges en forêt pour le gibier ou encore de ces imbéciles qui croyaient tout et n’importe quoi à leur sujet, moi j’voulais juste de la tranquillité. J’pensais qu’une maison à l’écart des autres habitations suffirait, mais non, même là, j’me retrouve encore à devoir discutailler pendant trois heures pour une tâche qui était pourtant pas compliquée.

M’bref, maintenant que c’était fait, j’pourrais p’têtre enfin rentrer. Et puis vu comment elle avait insisté pour que je file illico d’ici, je la voyais mal me retenir davantage.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
La Renarde
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 618
Localisation: Entre les pages d'un livre
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Juil - 18:41 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo] Répondre en citant

Rey émit un bruit étrange : entre un étouffement et un cri d’outrage lorsque Marshal les appela ‘hirondelles’. Kyobo avait dû expliquer de nombreuses fois l’animal auquel elle était liée. Ses plumes ne rappelaient pas celle d’un grand aigle, ou d’un Pigalle à tête blanche. L’avantage maintenant qu’elle était doyenne était qu’on ne lui posait plus la question, bien trop intimidés à l’idée de la vexer.
 
Ceci n’était cependant pas le cas de Rey qui était fière de ces ailes de faucon. Kyobo posa une main sur l’épaule de sa fille qui était prête à se jeter sur l’humain. Un soupir échappe ses lèvres devant toute cette agitation.
 
« Oui, oui, vous pouvez partir. Nous n’allons pas vous stalker jusqu’à chez vous, on a autre chose à faire. Rey, si tu ne te calmes pas je te mets en patrouille avec ta sœur.
 
« Quoi ? » La colère de Rey retomba et elle poussa un gémissement. « Mère ! »
 
Kyobo leva les yeux au ciel. Ses trois filles ne s’entendaient pas forcément bien entre elles. Shin était la plus silencieuse des trois et évitait souvent les traques et patrouilles contre les humains. Cela la séparait grandement de ses deux sœurs. Rey et Lua avait du mal l’une avec l’autre puisque Lua se démenait pour la cause de leur mère, se voyant comme l’héritière de la doyenne, et Rey trouvait qu’elle se prenait trop la tête à ce sujet. Leur mère avait mérité sa place de doyenne et Lua n’avait pas encore gagné sa place comme ‘héritière’ comme elle s’appelait. Rey se mit à marmonner dans ses plumes de l’injustice dont sa mère faisait preuve. Elle vit le regard peu convaincu de Marshal et leva les bras en l’air, toujours offensée : « Une hirondelle ! » s’exclama-t-elle. « Mes plumes ne sont même pas noires ! »
 
Kyobo leva les yeux au ciel et fit un signe au chasseur de partir avant tourner les talons. Sa fille gonfla le torse et se mit à trottiner derrière sa mère, râlant à voix haute sans s’essouffler.
 
(Si tu veux continuer ce rp, Marshal peut croiser Solas sur le chemin du retour ? Vu qu’il est aveugle il demanderait un coup de main et Marshal peut se retrouver à le ramener à Kyobo ? Le pauvre XD)
""_____________________
Lalwendë a rarement de bonnes idées.
Racolène aime jouer avec le feu.
Lysandre a peur de son propre sang.
Roxane veut juste boire une bonne bière.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:56 (2018)    Sujet du message: Doyens n'a jamais rimé avec sagesse [ PV Kyobo]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> Les champs -> Orée de la forêt Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky