Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Laura, une fillette sans âge.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Présentations -> Présentations validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mer 18 Juil - 02:00 (2018)    Sujet du message: Laura, une fillette sans âge. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Votre personnage
 
Prénom: Laura
Age (Pour rappel, la durée de vie moyenne est de 65 ans) : 10 ans
Sexe : Féminin
Statut (Hybride (Préciser l'animal dans ce cas), chasseur, citadin) : Hybride Lapin
Forêt, Amphore ou neutre ? :
Ce qu'il aime: Le dessin, la solitude, le silence, la nature, les mots, réfléchir.
Ce qu'il n'aime pas : Parler pour rien dire, les émotions trop forte.
Autres : Elle est très mauvaise dans toute les activités physiques exception faite de la course.
 
 
 
Son physique:
Un visage rond, un corps frêle supportant mal les émotions fortes, de long cheveux ondulé blond comme le blé, Laura à un physique banale pour une enfant de son âge. Elle parait complétement négliger mais c'est parce que ce à quoi elle ressemble lui importe peu. Ainsi, sa chevelure est constamment emmêler, son visage souvent taché et ses mains, ses coudes et ses jambes parsemer de coupures et d'égratignures. Même ses vêtements sont rarement propre mais, au contraire, souvent déchiré ou grossièrement raccommoder ( la couture n'ayant jamais été son truc). Cela n'est pas du principalement à sa maladresse mais surtout au ses fuites répété dans la forêts. Car si les autres hybrides ne la pourchasse pas, elle est quand même en majorité humaine; du fait de sa petite taille et de sa nature , elle reste une proie facile pour certains gros prédateurs. Heureusement, elle à de longues oreilles de lapin blanches qui lui permettent d'entendre n'importe que bruit inhabituel. Son odorat, de ce fait très développé, ainsi que sa vue, qui est, elle, mauvaise, surtout de loin ( en d'autre mot, elle est complètement myope), sont aussi celle des lapins, en une certaine mesure ( elle distingue tout de même, contrairement aux lapins, tout le cercle chromatique). Elle à ainsi un physique ordinaire, bien que frêle, avec quelque attribut en plus ( tel que ses oreilles mais aussi une petite queue blanche de lapin) qui la désigne clairement comme une hybride.
Pourtant, si son physique est celui d'une enfant de dix ans, sa voix est celle d'une personne âgée de cinquante ans. Une voix posé, douce et terriblement triste. Une voix où transparait tout ce qu'elle à vécu, tout ce qu'elle a dut affronté pour survivre jusque la. Laura ne parle pas souvent, elle aime trop les mots pour en gâcher un seul, pourtant, malgré son jeune âge, elle n'a pas besoin de hausser la voix pour être entendue. Ses mots possède un charme indéfinissable qui captive et leur douceur n'est que vérité. Elle n'élève donc jamais la voix. Cela est due tant à son caractère calme qu'à sont manque de force dans les corde vocales. Voudrait-elle crier qu'elle ne le pourrait pas. Pourtant, cela ne l'a jamais déranger, n'étant pas de temperament à hurler ou même à s'exclamer fort.
Son physique dit donc "dix ans" , sa voie dit, elle, "cinquante ans"; quant à ses yeux, plus bleu que l'azur, plus pure que la neige, ils murmurent "mille ans". Mille ans de souffrance, de peur, de réflexion. Mille ans de fuite et de rencontre, de perte et de découverte de soi. Ses yeux n'ont rien rejeter; tout ses fantômes, ses joies, sa tristesse et sa foie en la nature sont encore présents dans ce bleu limpide, sans un nuage. Un abysse sans fin se trouve dans ce regard, un regard qui semble connaitre toutes les vérités, tout ceux qu'il croise. Des yeux qui se pose sur les choses comme si tout était important mais rien ne méritait d'être jugé. Un regard où chaque moment de son passé est visible mais reste illisible. Plus profond que ceux de beaucoup d'ancien, ces yeux complètent parfaitement son visage lunaire, sur lequel les émotions percent rarement.

Son caractère:

Ce n'est pas parce que Laura n'exprime pas ses émotions qu'elle n'en ressent aucune. C'est plutôt que, vivant seul depuis des années, elle en a oublié que ses expressions étaient aussi importantes que ses mots. Son visage renvoie donc peu ce qu'elle pense et il est extrêmement difficile de lire ses expressions. Au contraire, elle, aime lire les expressions de ceux qu'elle et plonger dans leurs yeux afin de connaitre ceux qu'ils sont. Malheureusement pour elle, ou heureusement pour tout les autres car elle est plutôt du genre… perturbante, elle vit plutôt loin de toute civilisation et à plus tendance à éviter ses semblables qu'a les accueillir à bras ouvert. Car si elle est plutôt curieuse, elle est aussi extrêmement méfiante et ce trait de caractère l'emporte souvent sur cette curiosité. Ainsi, dès qu'elle voie quelqu'un approché, elle à tendance à se caché jusqu'à ce qu'elle soit certaine qu'il ne représente aucune menace pour elle. Alors, elle sort de sa cachette doucement mais ne fait un pas vers l'inconnu, trop timide et fondamentalement discrète pour cela, attendant qu'il vienne lui parler, si cela se produit. Pendant tout ce temps d'attente, en général, elle mémorise son visage afin de le dessiner plus tard. Ainsi, dans son carnet à croquis, elle a des portrait de toute les personnes qu'elle a déjà croiser, même brièvement, même sans leurs parler. Elle a une mémoire en béton, elle n'oublie jamais rien, ce qui, dans son cas, ressemble d'avantage à une malédiction qu'a un don. En effet, elle n'a toujours pas oublier cette fameuse nuit où tout à basculer et est condamné à vivre ce cauchemar, presque chaque nuit, sans avoir la chance d'oublier. Néanmoins, elle laisse ses cauchemar à la nuit et, alors que le soleil se lève, elle se rend compte que ces fantômes font partie d'elle. C'est ce qu'elle a vécu qui à fait d'elle ce qu'elle est, qui lui a permis de développé cette sensibilité et cette réflexion qui la caractérise. C'est aussi son passé qui à fait d'elle une jeune hybride sauvage et méfiante, incapable de pleurer mais tellement comprehensive qu'elle pourrai pardonner, maintenant, à celle qui à ruiné sa vie.
Laura est donc une jeune fille calme et posé, qui préfère réfléchir plutôt qu'agir. Malgré son jeune âge, elle reste plus mature que bien des adultes. Pourtant, elle se garderai bien de les prendre de haut, trop équilibré pour oublier qu'elle était un être vivant tout comme eux. Pourtant, son manque de formule de politesse et sa tendance à aller droit au but pourrait être pris comme de l'impertinence. Ce n'est pas le cas, elle ne sait juste pas se comporter devant un autre être humain et, si elle respecte les être vivant, elle ne voie pas l'intérêt de toute ces formules de politesses qui empêche de dire ce que l'on pense vraiment. Elle considère d'ailleurs l'hypocrisie comme le pire des mensonges, et le fait donc remarquer à ses quelques rencontres lorsqu'ils ne sont pas honnête, n'ayant pas conscience que les humains ne veulent pas toujours qu'on les mette face à ce qu'ils ont au fond d'eux et à leurs propres contradictions. Elle déstabilise alors ses rencontres, par ses paroles innocentes et profonde à la foi ou ses actes, conséquent bien que minime. Pourtant, si elle s'en rend compte, elle ne fait pas cela à dessein. Laura ne calcule pas, elle vit.
Lorsqu'elle ne croise personne, lorsque personne ne vient la déranger, la jeune hybride dessine. Elle esquisse des portrait, croque la nature et ses habitants, dessine ce que les gens ont à l'intérieur ou imagine des scène, pargois farfelue, parfois réaliste, qu'elle retranscrit sur son carnet. Quant elle ne dessine pas, elle pense, réfléchie et, lorsqu'elle s'en souvient, de sa propre survie (bizarrement lorsqu'on parle de sa santé, de se nourrir, se vêtir…, sa mémoire la laisse tomber).

Son histoire:

Il était une fois une enfant, une petite hybride lapin plus précisément. Discrète et calme elle vivait avec sa famille qui lui correspondait en tout point. Son père, sociable mais indépendant, calme mais vif aimait sa femme de tout son cœur. Sa mère était, elle, protectrice et douce, innocente et lumineuse, elle était la femme que Laura aurait pue devenir si elle avait continué à grandir au milieu de cette famille aimante. Pourtant, la vie en décida autrement.
Laura et ses parents ne vivait pas seul dans leur "terrier", bien qu'elle fut fille unique. En effet, Anima, 'Nima', la tante de la jeune fille du côté maternelle vivait aussi avec eux depuis que Laura avait deux ans. Ainsi, elle l'aimait d'un amour inconditionnelle, la considérant comme un membre de la famille, n'hésitant pas à lui poser des questions auquel elle répondait avec plaisirs. Car si ses parents étaient les personnes qu'elle aimait le plus au monde, mis à part peut-être sa poupée cousu par sa mère: Esmeralda, elle trouvait en sa tante un je ne sais quoi qui leur manquait, une finesse d'esprit qui était la seul chose capable de rassasier sa curiosité.
Pourtant, si "Nima" était à l'origine de sa curiosité, elle fut aussi celle de sa méfiance - enfin, en partie, car cette méfiance avait tout de même toujours été en elle- pour tout les hybrides ( pour les citadins ou chasseurs, elle ne savait pas encore, n'en ayant jamais rencontré). En effet, cette femme, qu'elle aimait si profondément, fut aussi celle qui anéantie sa famille. Pourtant, Laura ne la détestait pas, elle lui avait briser le cœur mais jamais elle ne pourrait la détester, elle l'avait trop aimé pour ça. En outre, maintenant, elle comprenait pourquoi elle avait fait ça. Bien sûr, elle ne l'approuvait pas – comment la pourrait-elle, elle avait tué ses parents!- et cela ne l'excusait absolument pas mais elle comprenait, avait saisie ses raisons.
Cela venait, sans aucun doute, de l'amour de ses parents pour la culture humaine. En effet, ses parents avait toujours été curieux, pas de la même curiosité que Laura qui voulait surtout tout connaitre à propos de la nature, mais d'une curiosité plus noble ( selon Laura), la découverte de l'autre. Ils voulaient savoir pourquoi les hybrides étaient si mal vu, pourquoi les citadins s'étaient enfermer dans une ville avec des murs autours, comment les chasseurs fabriquaient-ils les chaussons au pomme… Nima, elle, ne voulait qu'une chose, que les hybride restent vivant et pensait qu'un contact, même minuscule, avec les chasseurs ou les citadins, pouvaient tous les condamner. Pendant longtemps, ils n'ont fait qu'en discuter, se disputant parfois, sans toutefois vraiment élever la voix. Laura ne pris alors jamais cela très au sérieux, préférant dessiner avec un baton au sol lorsqu'il se parlait des champs ou de la ville. Pourtant une soir, alors qu'elle avait " six-ans-presque-sept", le drame eu lieu. Ce soir là, elle gribouillait sur le beau carnet "plein de vrai papier" que son père lui avait ramener alors qu'il avait été, déguiser bien sûr, au marché dans les champs. Alors qu'elle se demandait si son papa serait mieux avec sa belle veste bleu ou avec son tee-shirt marron, elle entendit la voix de sa mère. Un cri. Terrifiée, la fillette sauta sur ses jambe; sa mère ne criait jamais. De plus, ce cris était un cri de terreur pure. Alors, après avoir remit rapidement tout son matériel de dessin dans une sacoche en toile, elle se précipita à l'intérieur, aussi vite que ses petites jambes lui permettaient. Alors qu'elle arrivait enfin au "terrier", elle s'arrêta net. Ses parents était là, baignant dans leur propre sang. À leur côté, un couteau à la main, une femme, Anima. Elle les regardait tristement, des larmes coulant le long de son visages:
" Je suis désolé, je ne peux pas vous laissez y retourner, vous nous mettriez tous en danger."
Alors, elle se retourna et aperçut sa nièce, tétanisé sur le pas de la porte. Sans attendre, Nima se précipita sur la fillette et l'attrapa violement par les épaules avant de lui crié, les yeux écarquillé, plein de démence:
" Ne fréquente jamais les humains! Tes parents ont essayé de s'en faire des amis et voila le résultat. Il ne faut pas les fréquenter, ils sont mauvais. Reste à l'abris, ma chérie."
Enfin, Laura fini par réagir. Ses muscles qui, un moments avaient été tétanisé se remirent en marche et son cerveau, bien qu'encore sous le choc, redevint actif. Alors, car elle avait du mal à y croire, elle se dégagea doucement des mains de sa tante avant de se précipiter vers ses parents, sans même un regard pour leur assassin qui s'enfuyait dans la forêt profonde, et de se mettre à sangloter. Elle pleura ainsi deux jour, sans s'arrêter. À l'aube du troisième jour, enfin, elle s'arrêta sécha ses dernières larmes et se leva. Elle avait fait son deuil. Alors, seulement, elle leur creusa, dans la terre meuble, des tombes avant de partir, sans un regard derrière elle, emportant seulement son carnet et ses crayons tout neuf.
Depuis, elle vie dans la forêt, dormant près des gros arbres, changeant chaque jour, ou presque, de lieu, n'ayant de de réel endroit où aller, plus de "maison". Pourtant, elle s'accommode très bien de cette vie de "nomade". Depuis le meurtre de ses parents, il y a trois ans environ, elle n'est jamais revenue vers son ancienne maison, ni revue sa tante. Elle ne sais d'ailleurs pas ce qu'elle est devenue. Maintenant, Laura vit donc sereine et en accord avec son passé.

 
Ses liens


Aucun, elle vit seule et sans autres attache qu'elle même.
 
 
Vous
 
Surnom : Titi!
Age : 17 ans 9 mois et six jour environ ( je vous fait cadeaux des heures)  
Comment avez-vous découvert le forum ?: Est-ce bien utile de répondre à cette question ? C'est bien évidement Elie qui m'a plonger dans ce monde de taré qu'est le RPG.
Est-ce votre premier forum de RPG ?: Je crois que c'étais le premier, oui mais je me rappelle plus vraiment sorry.
Codes du règlement : MUFFIN 
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 19 Juil - 20:01 (2018)    Sujet du message: Laura, une fillette sans âge. Répondre en citant

Tout me semble bon pour elle, elle est validée ! Bon jeu avec elle ^^.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:11 (2018)    Sujet du message: Laura, une fillette sans âge.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Présentations -> Présentations validées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky