Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Sam 14 Déc - 18:24 (2013)    Sujet du message: Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
S'enfoncé dans l'inconnue. Cela lui faisait pensé a la liberté. La jeune fille ne s'était jamais aventurée si loin dans la forêt. A vrai dire, c'était la première fois qu'elle y allait. La verdure était magnifique, luxuriante. Pauvres gens de la ville, dire qu'ils s'interdisaient un paysage si beau et agréable! Pas un bruit ne parvenait aux oreilles de Liù, à part le vent qui traversait les branchages qui pourtant semblaient si impénétrables. Liù n'avait pas peur de se faire attrapée. L'Amphore elle-même tremblait de peur a l'idée de venir ici! Liù retint un rire moqueur. Elle pensait a tord, mais après tout, ce n'était qu'une ados, elle ne connaissait pas toute les lois de l'Amphore. Elle s'imaginait mal ces trouillards venir dans la forêt. La jeune fille marchait paisiblement, un sourire maintenant normal aux lèvres. Préciser qu'elle ne sourit pas ironiquement est important, c'est tellement rare qu'elle rie de cette manière. Elle avait l'impression d'être une petite fille insouciante. Cette forêt lui faisait un effet vraiment étrange! Elle était si grande aussi. Beaucoup disent qu'elle recouvre toute la surface du globe, ne laissant qu'un petit espace a l'océan qui semble déjà immense. Liù arriva a un grand arbre a la forme étrange. Imposant, il s'enroulait sur lui même comme une tresse. Il semblait millénaire, ses énormes racines sortaient du sol de toute part. Liù décida de faire une pause ici. S'aidant du tronc entortillé, elle grimpa sur une branche assez grosse pour porter dix personnes. Elle s'allongea et regarda amusée un petit écureuil qui courait le long de l'arbre, si vite qu'elle eut a peine de le voire passer. En un éclair, le petit rongeur avait disparut. Liù était seule, ailleurs qu'en ville. Elle ne s'était jamais sentie aussi paisible. Elle aurait aimé resté ici toute sa vie, sans jamais revenir. de toute façon, elle ne manquerait a personne. Mais elle abandonna vite cette idée: Il n'y avait personne a embêter ici. Cela faisait du bien de temps en temps, mais cela doit être ennuyeux au bout d'un moment! Liù se mit en position fœtal. ''Au fond, j'suis pas si différent qu'eux. J'suis tout aussi sadique, c'est juste qu'on a pas l'même intérêt. Moi ma cible c'est eux les gens d'la ville, mais l'Amphore, c'est la forêt et les champs. Tout ça c'est qu'un jeu, l'Amphore s'amuse a fixé les règles, et moi j'les enfreints. C'est fait pour ça les règles après tout, c'est pour savoir jusqu'où on peut aller. A quoi bon fixé des règles si on n'les enfreints jamais?'' Pensa Liù intérieurement. Elle avait toujours eu cette étrange façon de penser. Soudain, la jeune fille entendit un bruissement de feuilles non loin. Elle regarda en bas et attendis discrètement, sans bruit, camouflée par le feuillage touffus de l'arbre. C'était peut être un hybride? Ou une bête féroce? Mais la jeune fille ne s'emballait pas trop. C'était sûrement juste le petit écureuil de tout a l'heure.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 12:38 (2013)    Sujet du message: Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna] Répondre en citant

je marchait dans la forêt en repensent a Liu cette collégienne au caractère exceptionnelle et farouche.
Je m’arrêtait un moment comme je commençait a me rendre compte que j’étais arriver dans une parti de la forêt que je ne connaissait pas je me dit "bas au moins Liu cette fille qui n'avait pas sa langue dans sa poche n'allais pas me crisper ici." Alors que je me faisait cette réflexion j’entendis un bruit. Je ne savait pas ce qu'il y avais dans cette partit de la forêt alors je préférait me cacher. Mais soudain un petit écureuil me fit sursauter,et je tomba sur une branche morte qui bien que j’étais plutôt fine craqua sous mon pois. Devinait que j’étais découverte je me relevait bien décider a affronter un chasseurs ou un hybride en colère mais quand j' aperçut ce qu'il y avait devant moi   je me dit que c’était 1000 fois pire que un hybride ou un chasseur en colère,c’était Liu. Choquer que elle aussi elle allais dans la forêt je lui reprochais aussitôt qu'est que tu fais la ???????????? tu m'a suivie c'est ça!!!!!!!! et rajoutât d'un ton insolent tu ne peut pas te passer de moi c'est ça. En regardant bien elle avait l'air aussi étonner de me trouver la. elle de devait pas me suivre. Mais alors que faisait elle la je ne m’imaginais pas que d'autre personne que moi pouvait vouloir aller dans la forêt pour ............. je ne sais pas. Elle allait vite ce reprendre j'en suis sur et alors j'ose pas imaginer le gachie sans aucune règle pour retenir cette fille qui il faut le dire étais asse courageuse .
 En ville j’étais respecter et en forêt j’étais super agile  et je m'entrainais souvent avec le temps j’étais devenue super forte pour me battre.ça allais faire un massacre car elle n'avait pas non plus l'air d'être  inculte. En plus je ne savais pas pourquoi elle etais la mais ça m'etonerais qu'elle pensais a notre rencontre je lui dit Tu viens souvent la ?
je ne savais pas ce qu'elle allait répondre mais j'étais sur que ça n'allais  être amicale.
   
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 14:40 (2013)    Sujet du message: Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna] Répondre en citant

Liù fut surprise de la personne qui surgit des feuillages. Elle laissa échapper un rire en voyant Tara tomber par terre, mais elle se releva vite. Liù descendit de l'arbre avec agilité. Tout sourire, elle regarda Tara avec son regard de d'habitude. Celui qui donnait envie de lui mettre une gifle. Les sourcils froncé, les yeux pétillant et un sourire arrogant, discret, mais qui devenait très voyant avec le reste de son visage. Mais Liù allait au-delà de l'expression du visage. Tel un loup, elle faisait parlé tout son corps. Elle s'adossa contre le tronc d'arbre et prit une position décontracté, comme si elle se fichait complètement que Tara soit là. Un pieds contre le tronc, les bras croisés et les épaules en arrières avec la tête fièrement levé. Ne cachant pas son arrogance, elle regardait Tara de haut. Elle ressemblait à un paon avec la queue en éventail, à un cerf combattant avec ses bois imposant. Liù était une fille insupportable, elle ne le niait pas. Mais sous cette apparence, se cachait la petite fille de 4 ans, qui courait dans le parc avec sa mère, riant aux éclats. Sa personnalité de feu n'était qu'une carapace, très épaisse, la protégeant de sa solitude. Liù disait qu'elle aimait sa solitude, et c'était peut être vrai. Mais pas avec tout le monde. En ville elle voulait être seule certes, mais pas ici. Ils n'étaient pas très loin, mais c'était pourtant deux mondes différent. Si différent que même la carapace pourtant presque indestructible de Liù prenait une fissure. C'était cette vérité là qu'elle refusait de croire. Alors même si elle était comme ça, même si il était vrai qu'elle avait un sale caractère... Liù n'était pas tout a fait ce que les autres pensaient. La seule personne capable de lui faire comprendre ça, c'était cette Louna, ou bien si elle était encore en vie, sa mère. Mais tout cela n'effleurait même pas l'esprit de Liù. Elle pensait qu'elle était comme ça, un point c'est tout. Elle se savait elle même insupportable, mais elle ne voulait pas changé. Elle ne voulait pas devenir faible, faire semblant d'être une ''gentille fifille'', dire des choses qu'elle ne pensait pas.... En bref, elle pensait que si elle était comme ça, c'est parce qu'elle n'avait pas peur des autres, mais que si elle changeait, elle se ferait contrôler par les gens de la ville. Liù elle ne demandait qu'une chose, la liberté. Et ce n'est pas l'Amphore ni une quelconque règle qui la priverait de la liberté qu'elle s'était accordé. C'est pour cela qu'elle répondit sans hésitation, l'aire toujours aussi hautain, disant ce qu'elle avait envie de dire sans se cacher par politesse ou n'importe quelle autre morale idiote.
-Oui, effectivement, je ne peux pas me passer de ton regard rageur, c'est si drôle de te voir t'énerver toute seule. Dit-elle sur un ton moqueur. Liù espérait que Tara était plus intelligente qu'elle ne le paraissait et qu'elle comprendrait qu'elle avait d'autre choses a faire que de s'amuser a la suivre. La jeune fille était trop fière pour faire une chose de ce genre. Liù se demandait qu'est ce qu'une fille de l'amphore faisait là. Mais la jeune fille n'en avait pas grand chose a faire et la question ne la tourmenta pas plus que ça.
-Tu viens souvent là? Demanda Tara. L'adolescente fut étonnée de cette question. Qu'est ce que sa pouvait bien lui faire? Pourquoi lui montrer de l'intérêt autre que les injures, et les batailles verbal? A quoi elle s'attendait? Que Liù lui réponde gentiment et qu'elles se fassent une discussion de salon? Sûrement pas, se serait bien trop ennuyeux.
-T'es en panne d'inspiration ou t'es sérieuse? Tu crois quoi, que j'vais perdre mon temps a t'raconter ma p'tite vie? Si c'est ça, rentre chez toi gosse de riche, j'ai pas qu'ça a faire.. Liù avait encore une fois décider de jouer la cartes de l'arrogance. Cette gamine l'amusait, elle était sur qu'elle avait plus de talent que ça. Mise a part son mouvement de faiblesse de la veille, Tara semblait entêté. Liù lui faisait confiance pour récupéré sa répartie. Sinon, le jeu ne valait pas le coup d'être jouer, et Liù l'ignorerait royalement. C'était ce qu'elle faisait quand ses adversaires étaient trop faibles d'esprit pour répondre autres chose que des coups de pieds. Ils ne s'y amusaient pas longtemps généralement. Liù ne comptait plus le nombre de fois ou elle s'était fait renvoyé temporairement, mais cela lui était égal.

( Les gens de l'Amphore arrivent maintenant, dans ton RP?)
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mar 17 Déc - 19:34 (2013)    Sujet du message: Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna] Répondre en citant

Je rêve ou quoi elle m'avait répondu que je ne savait plus quoi dire ça se voie qu'elle ne me connaît pas je ne suis jamais a cours d’ides. Si je lui ai dit ça c'est que j’essayai être sympa mais apparemment elle ne le méritais pas je voulais qu'on essaie de devenir …........................ non pas amie mais pas ennemie non plus. En même tant elle ne me déplaisant pas celle fille là elle avais quelque chose en plus qui fait que je ne la détestais pas peut être son caractère. Mais elle m'avais insulter en me disant ça et je n'allais pas me laisser faire. Non mais franchement pour qui elle se prenais elle croyait peut être que j’étais la petite fille chérie a son papa c’était mal me connaître elle allais voir comment je suis vraiment. Je me dit a moi même Tu ne sais pas a qui tu a affaire. Je lui dit d'un ton moqueur tu sais je pourrait bien te dénoncer mais je ne le ferait pas tu sais pourquoi non car je pourrais avoir des ennuis et tu ne le mérite pas même si je pourrais très inventer une histoire pour que tout te retombe dessus du genre en pleurant : je suis désoler je ne voulais pas faire une entorse au règlement je l'ai vu sortir de l'Amphore et je voulais savoir se qu'elle allais faire , je te l'ai dis dés que je suis rentrer car je sais qu'on ne doit pas sortir de l'Amphore je sais j'aurais du t'avertir dés que je l'ai vu sortir mais après je l'aurais perdu et je voulais savoir si elle fessais quelque chose contre la ville. En m’arrêtant de pleurer tu voie pour moi c'est un jeu d'enfant en plus je suis sûr qu'on me croirais. Mais comme je te l'ai dit je ne le ferais pas car tu m'amuse ,avant toi on ne m'avais jamais tenue tête. Bon asse parlé de que faire si je la dénonçais je m’apprêtais a lui lancer une chose qu'elle n'allais pas oublier de si tôt.
Franchement tu.................... je ne fini pas ma phrase au loin j'entendais un bruis sourd qui ressemblait au bruis des martèlement de sabots de chevaux de l'Amphore. Mais qu-est ce qu'il faisait là avants il n’étais jamais venu enfin pas a ma connaissance. Il fallait fuir mais qu'est qu’il se passe je n'arrive plus a bouger les jambes, j’étais comme paralyser. Oh non c'est la fin je me dit ils vont me trouver et mon père va le savoir et il ne me fera plus confiance et il me fera suivre et je ne pourrais plus aller dans la forêt . OH NON.
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mer 18 Déc - 16:37 (2013)    Sujet du message: Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna] Répondre en citant

Quand Tara fit l'imitation d'une petite fille pourrie gâter, Liù eut pitié. Elle était ridicule. C'est vrai que c'était simple de rejeter la faute sur les autres, mais tellement lâche. Liù était déçue. Elle pensait que Tara était du genre à assumer, qu'elle ne prenait pas de raccourcie. Elle ne croyait pas qu'elle se cachait derrière les autres, que c'était une peureuse, mais maintenant... Le jeu, valait-il vraiment la peine d'être jouer? La jeune fille se posait maintenant la question. Mais peut être que c'était juste une provocation, Liù l'espérait. Mais elle n'était pas très douée pour devinée les pensées des autres, d'habitude, elle n'essayait même pas de voir a travers eux. Elle se fichait de ce qu'ils pensaient, ce qu'ils ressentaient. Cela faisait de Liù une personne assez égoïste. Mais ce qu'elle était, elle ne s'en préoccupait pas non plus.
-Tu vois pour moi c'est un jeu d'enfant en plus je suis sûr qu'on me croirais. Mais comme je te l'ai dit je ne le ferais pas car tu m'amuse, avant toi on ne m'avais jamais tenue tête. Liù déduit que elle pouvait très bien le faire. Cela ne la dérangerait pas, Liù n'avait pas peur de l'Amphore (Et c'était bien là le problème) mais elle trouvait ça lâche, et elle n'aimait pas les gens lâches. En y réfléchissant bien, Liù n'aimait personne, sauf peut être sa mère et Louna. Mais Liù se dit qu'elle devrait attendre un peu, Tara avait plus de potentiel que ça, du moins, elle l'espérait.
-Franchement tu... Tara fut coupé par un bruit de sabot. Ses yeux s'écarquillèrent tandis qu'elle restait figée et tremblante, comprenant en même temps que Liù de qui il s'agissait.

Flash back:
La petite fille courait, riant aux éclats. Elle traversa une immense route qui semblait déserte pour se retrouvé devant- une immense champ de blé. Liù hésita un peu, elle se retourna et vit sa mère qui allait bientôt la rattrapé. Décidée a ne pas se faire avoir, Liù franchit le mur d'épis doré, se faufilant a travers comme un poisson a travers l'eau. Les épis de blé qui lui fouettaient les jambes ne la dérangeait pas, au contraire. Elle entendait sa mère derrière elle qui criait, toujours en riant:
-Je vais t'attraper petit monstre! Cela encouragea Liù a redoublé de vitesse en lui répondant, amusée:
-Jamais! Les épis disparurent soudainement, laissant place à une petite ligne d'herbe. Devant la petite fille de quatre ans, se trouvait des arbres immenses, plus nombreux que Liù en avait jamais vu. Intrigué, elle stoppa sa course et avança a pas gracieux vers la forêt. obnubilée par cette verdure luxuriante, Liù n'eut pas le temps de voir sa mère jaillir des champs pour l'attraper, la soulver en l'aire et la reposé en tournant. Le rire se remit a tordre le ventre de Liù, quand elles entendirent soudain un bruit. Des inconnus sur des chevaux sortirent des champs. Une grande femme blonde descendit de sa monture, prit sa mère par les bras l'obligeant a monté sur le cheval.
-Qu'est ce que vous faisiez dans les champs? Vous vous apprêtiez a entré dans la forêt? Dites nous pourquoi, ou c'est travaille sur les plages de Crystal a vie! La mère de Liù se débattait, tandis que la petite pleurait. On la sépara de sa mère et on la ramena en ville. Tout c'était passer très vite. Liù se trouvait chez elle, assise sur une chaise pleurant toute ces larmes. Elle demanda a son père pourquoi Maman n'était plus là.
-Parce que d'après ce que tu m'as raconté, tu as traversé cette route. Ne fait plus jamais ça, je te l'interdit, et la loi aussi.
-Pardon papa...
-T'excuse pas, sa ne change rien, les excuses ne servent a rien, surtout quand on va dans cet endroit. Si j'apprend que tu as refait ça un jour, je te laisserait allé sur les plages de Crystal, c'est la que sera ta place. Et en plus tu devrait déjà y être. Estime toi heureuse que je sois indulgent. Ne t'inquiète pas pour ta mère, il parait qu'elle y allait souvent, elle ne mérite pas de rester en ville. Au moins, sur les plages, elle ne risque pas d'y retourné, bien fait pour elle. Maintenant, monte dans ta chambre, j'en ai assez de te voir pleuré, tu fait du bruit en plus. Liù avait eu un instant de réfléxion, elle avait essayé de comprendre le sens de ses phrases. Il avait dit ça, sans peine, sans émotion. Pour lui, c'était des phrases qu'il balançait comme ça, mais pour Liù, c'était toute sa vie que cela allait changer. C'est a partir de ce jour là qu'elle est devenue agressive, renfermé, égoïste, peste, arrogante et tout le reste de sa très longue liste de défaut d'aujourd'hui. Depuis, elle ne s'était plus jamais excuser. Depuis, elle n'avait plus jamais pleuré devant les autres, sauf ce fameux jours où elle avait rencontré Louna. Depuis, elle avait perdu toute l'insouciance d'un enfant. A quatre ans, c'était jeune. Trop jeune.

Liù se rappela soudainement ce mauvais souvenir de son enfance. Elle avait enfin réussi à se rappeler en intégralité de ce passage de son enfance. Sa mère était donc sûrement toujours en vie. ''Papa,tu me le paiera. Tu paiera pour m'avoir menti, pour avoir parler d'elle ainsi, pour m'avoir enlevé mon sourire a quatre ans.'' Le bruit des sabots se rapprochaient et ramenèrent Liù a la réalité. Elle ne devait pas se faire prendre, elle avait d'autre choses a faire pour l'instant. Sans réfléchir, elle prit Tara par le bras et se mit a courir a toute vitesse, plus profondément dans la forêt, espérant semer les gens de l'Amphore. Avec un peu de chances, ils ne les avaient pas repérer. Elle courrait en tenant fermement le poignet de Tara, feignant de demander si elle lui faisait mal ou non. Après tout, si cette gosse de riche allait dans la forêt, elle ne devrait pas avoir peur d'un petit poignet tiraillé, sinon elle resterait bien sagement chez elle, la tête pleine de préjuger sur cet endroit inconnu, peuplé de légendes toutes plus dingue les une que les autres. La seule que Liù pensait vraie était celle des hybrides. Mais penser à ce qui se trouvait dans cette forêt n'était pas vraiment le problème. Elle longeait désormais une petite rivière a l'eau calme. C'était la première que Liù voyait une rivière. Les gens de la ville se privent vraiment de choses magnifique! Cette petite eau s'écoulait paisiblement, serpentant entre les arbres centenaires -ou millénaires?- la jeune adolescente ne put s'empêcher de continuer sa course dans l'eau, ne se souciant pas de savoir si cela plaisait à Tara qu'elle trainait derrière ou non. Malgré le contre courant, Liù avançait sans difficulté dans la rivière qui avait un niveau bas. Elle s'arrêta de courir seulement quand elle n'entendit plus les coups de sabots. Elles ne s'étaient pas fait repérer. Tant mieux.

(Suite Rivière?)
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:04 (2018)    Sujet du message: Seule contre la haine de deux personne que tu aime [PV: Tara & Louna]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky