Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
[pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Sam 18 Jan - 17:35 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Je marchais dans la foret sans regarder ou elle allais. Je pensai a ce que ma sœur m'avais dit ce matin.Nous jouions a cache-cache dans la forêt. J'étais asse timide mais avec elle toute mes crainte s'envolait. Tout le temps sauf aujourd'hui. A l'aube je chassais pour trouver de quoi manger quand une bande de personne du même age que moi arrivèrent. Je venais d'attraper un magnifique poisson et j'étais asse fier de ce que j'avais attraper et j'allais le ramener vers mon arbre pour le manger quand ils arrivèrent. Ils étais 3 ou 4. Leur arriver n'étais pas très discrète. Ils criaient fanfaronnaient et marchais comme des ogre. Je me dépêchas de me cacher derrière un arbre. Ils étaient turbulent comme tout. Je rigolât dans mon coin. Qu'il étais idiots, il n'avais vraiment rien dans la cervelle. Je riais tout en pensent: Pourvu qu'il ne me trouve pas pourvu qu’il ne me trouve pas. Manque de chance les idiots avais tourner la tête et il m'avais vu la derrière l'arbre. Je sentie mes jambe se dérober sous moi quand 2 personne de la bande me souleverent et me jetèrent a terre. Le chef de la bande, ben, dit: Tu fais quoi la layla,  les chat on sais qu'il adore les poisons, mais toi tu devrai aller  voire une sorcière. Les chat noire  c'est toujours louche. Et il éclatèrent de rirent. j'en avais mare c’était toujours ben et sa bande qui l'attaquais. Les autre hybride ne la portais pas dans leur cœur mais il la laissais tranquille. La bande  de cette abrutie eux continuais a la martyriser. J'avais envie de leur répondre: Mes  pauvre je vous plaint, vous avez rien d'autre a faire de votre journée que de me suivre. Ou  bien c'est par ce que vous m'aimer trop. Apres je sourirais de façon ironique et je leur tournerais le dos et je m'en irais. Mais a la place  je balbutia: heuuuuuuuuuu Puis je me mis a pleurer lâcha mon poison et m'enfuie en courant dans la forêt. je pleura un bon moments au pied d'un arbre. Encore il m'avais encore humilier.Un jour je prendrai ma revenche et la ils allais voir de quoi je suis capable. Je regarda le soleil, et me dit: Oh zut il faut que je me dépêche. Je vais voire sari on avais prévu de se retrouver a midi au pied du chêne. Il faillais d'abord que je passe a la rivière pour me rafraichir le visage.Une fois la chose faite je me dépêchât de retrouver ma soeur au chêne. Voyant que j'avais pleurer elle me pris dans ses bras et me demanda ce qui n’allais pas de sa douce voie. La éclatante en sanglot et lui raconta tout. Contre toute attente elle se mit dans une colère noir je ne l'avais jamais vu comme ça. Elle me dit la phrase qui me tracasse depuis toute a l'heure: Ma petite Layla il faut que tu prenne ta vie en main si tu veux un jour réussir quelque chose. Choisit ton destin et ne laisse personne t' arrêtée. je la regarda en écarquillant les yeux. Puis j''acquiesçais. Elle rajouta d'une voie plus douce: Bon je crois que ce n'est pas le bon moment  pour jouer. A demain. Et elle partie comme ça me laissant seul. je me mit a marcher. C'est comme ça que j’arrivai devants le buisson de ronce. Comme tout le monde au debut j'eu un mouvement de recule en l’apercevant. On racontais des chose tellement affreuse sur ce qu'il y a de l'autre côté. Moi j'avais toujours eu envie de  voire l'envers du décors. La phrase de sari me revins en mémoire. Cette fois j'allais prendre mon destin en main. J’essayais de passer mais la barrière résistait. Je persistait, j'y arriverais. Je montrerais a tout le monde que je peut accomplir quelque chose. Je me désista après être tomber plusieurs fois et m'être tordu la cheville, après m'être a moitié déchirer les habits en m’accrochant au ronce, Et  enfin après m'être écorcher jusque au sang sur les ronce. Je trotina a cloche pied a cause de ma cheville jusque a un arbre et m'assit. Soudain je me mit a pleurer : Je  suis nul je suis même pas capable de franchir un buison de ronce. je ne vaut rien, les autre on bien raison de se moquer de moi. Je m’écroulais par terre en me tenant la cheville: Je me suis tordu la cheville en essayant de passer se stupide buisson.
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 20 Jan - 18:39 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Tu ne savait pas pourquoi tu était là. Tes pas t'avait guidé dans cette forêt, et tu t'y enfonçait de plus en plus. Au fond, tu savais que c'était pour la trouvée. Mais ta sœur semblait être douée à cache-cache... Tu avais le regard haineux, et pourtant pas différent de d'habitude. Tu as toujours le regard haineux. Quelque soit les circonstances, tes yeux sont toujours infestés de haine. Tu ne t'en souciait même plus. Les mains dans les poches, tu finit par arriver au plus profond de la forêt. Il ne te semblait pas avoir marcher pendant si longtemps. Sachant que plusieurs kilomètres séparent l'orée de la forêt et cette immense barrière devant laquelle tu te trouvais, tu devait marcher depuis plusieurs heures. Tu t'était arrêter de marcher et tu contemplait à présent l'épais buisson de ronces avec ton regard froid. Ce n'était pas des ronces ordinaires. Celles-ci devaient être trois fois plus grosse que des épines ordinaires. Mystérieux, impénétrable. Tu aurais put aimé ce buisson. Mais il empestait les hybrides. Car tu avais beau le nié, tu avait toujours l'odorat d'une hyène, donc plus développer que celui d'un humain. Pourquoi fronces-tu les sourcils? Serait-tu énervé parce que tu te remémore tes origines? La colère est un signe de faiblesse... C'est parce que tu t'en rend compte que tu donne un coup de poing à l'épais buisson? Bien joué, maintenant, tu saigne abondamment de la main droite, ce qui augmente ta fureur. Tu t'apprêtait à partir de cette forêt qui t'avait rejeté quand tu entendis des geignements. Une proie. Pensas-tu instinctivement. Tu longea la barrière de ronce et tu la trouva. Une hybride chat, très mal en point. Elle semblait sérieusement blessée et elle pleurait. Tu ne la connaissait pas, mais tu la haïssais. La colère t'envahissait sans que tu puisse la contrôler. La forêt t'avait rejeté. La forêt avait tué ta sœur. Elle devait payé. Car les hybrides étaient la forêt, et la forêt était les hybrides. Ta sœur d'enfance à tué Sweet, c'était une hybride, donc toute la forêt était coupable. C'était du moins ta façon de penser. Tu pris le temps de calmer ta fureur, puis tu fis quelques pas vers l'hybride. Tu ne voulais pas l'emmener à l'Amphore. Cela te rapporterait de l'argent, certes, mais tu t'en moquais. Tu préférais t'occuper toi même des hybrides que tu trouvais. Tu étais un monstre, un assassin qui ne pense qu'a la vengeance. Tu savais que les hybrides étaient méfiant, tu ne t'approcha donc pas d'avantage. Tu mis tes mains derrière ton dos, et tu chercha le manche de ton couteau d'entrainement, que tu ne quittait jamais depuis la mort de Sweet. Tu le serra pour te dire que de toute façon ce n'était qu'une hybride, c'était pour venger Sweet, il n'y avait pas de place pour la culpabilité. Les hybrides n'était pas des êtres humains, à tes yeux, ils n'avaient pas plus d'importance que de simples animaux destinés à l'abattoir. Rassuré, tu lâcha discrètement ton couteau et tu t'appuya contre un tronc d'arbre.
-Sa fait mal, hein? J'imagine que vous ne pouvez rien pour moi non plus puisque vous ne vous soignez pas vous même. Dis-tu en montrant ta mains droite qui était désormais répugnante avec tout le sang qui en coulait. Cela te faisait très mal, mais tu ne le montrait pas. Tu avais parler sur un ton neutre, mais empreint d'une petite ironie méprisante.
-De toute façon, je n'aurait pas eu besoin de votre aide, question de fierté. L'hybride risquait de partir en courant, mais vus son état, il y avait peu de chance. Tu avais tentée une approche plutôt froide, tu te montreras sympathique après qu'elle t'ait dit son nom.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 18:51 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Je pleurai toujours quand quelque un arriva. Il me regardât quelque minute d'un air de dédain et me dit d'une voie froide : -Sa fait mal, hein? J'imagine que vous ne pouvez rien pour moi non plus puisque vous ne vous soignez pas vous même. Il montra sa main ensanglanter. Je frémis je n’aimais pas le sang encore moins le sang des autre. J’allai rétorquer quand il dit :-De toute façon, je n'aurait pas eu besoin de votre aide, question de fierté. Je me ravisa, Je ne le connaissait pas je ne pouvais donc pas lui parler. Il était froid comme la glace et ne me donnait pas envie de lui parler. A ce moment précis j'avais plutôt envie de m'enfuir, mais ma cheville ne me le permettais pas. Une lueur de crainte brilla dans mes yeux. Je la cacha de mon mieux mais je suis comme ça je ne pouvais pas ne pas avoir peur. J’essayais de me relever mais je retomba directement au pied de l'arbre. Je ne pouvais pas faire confiance a cette humain car je voyait bien que c'en était un. Je me faisait cette réflexion quand je sentie une odeur bizarre émaner du jeune humain. Je fronça le née. L'odeur que je sentais étais étrange.Une odeur presque indétectable. Je mis ça sur le compte du fait qu'il devais fréquenter souvent les hybride ou celui de mon imagination. Je regarda l'humain qui m'avais agresser alors que je n'avais rien fait. Tout a coup je me remis a pleurer a chaude larme. Je releva la tête et toujours en sanglotant les yeux rouge et la voie tremblante je murmura : Pourquoi tu est venu me voire je ne t'avais rien demander ???????????? J'étais sincere je n'avais pas l'habitude qu'on vienne me voire quand je pleurai. A par ma sœur personne n'étais jamais venu. Je pleurai tellement souvent. Après avoir dit cette phrase, je me remis a pleurer de plus belle. Je ne sanglotais pas par ce que j'avais mal. C'était plutôt la frustration d'avoir encore échouer, encore une fois. Je pleurai toute les larme de mon corps, la tête enfoncer dans mes genoux et l'air désemparer.
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Ven 21 Fév - 17:48 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Tu ne fut même pas épris de pitié. Tu te moquait bien de la raison pour laquelle cette hybride pleurait, au contraire, cela ne faisait que nourrir ton esprit de vengeance. Tu trouvas sa réponse pitoyable, cela accentuait le coté ''pauvre petite faon blessé qui à perdus sa mère dans la forêt'' de la créature. Car c'est comme cela que tu la considérais, une chose, inutile, en trop dans ce monde, nuisible. C'est comme cela que tu la voyais, c'est comme cela que tu voyais les hybrides en général. Ils ne se préoccupait pas de leur congénère, ils abandonnaient leur gosse quand ils pouvaient se débrouiller tout seul, comme pour se débarrasser d'un poids, leur façon de vivre te dégoutais. Tu ne serait pas un peu rancunier? Ou peut être trop en faite. Et te voilà qui recommence à bouillir de colère, ne serre pas ton poings comme ça, tu va finir par briser tes propres os.... Façon de parler, bien évidemment. Tu te força à mentir au lieu de sauter à la gorge de cette hybride. Rien que le fait de devoir faire semblant d'être compatissant te dégoutait. Malgré tout, tu t'approcha et t'agenouillas près d'elle. Une approche brutale, risquée, mais tu n'avait pas envie de perdre ton temps pour cette chose. Un coup de couteau dans le cœur, c'est tout ce qu'elle méritait. Elle et toute son espèce. Tu lui dit d'un ton froid, si froid qu'elle pourrait croire sentir le souffle de l'hiver sur elle:
-Et moi, si j'ai quelque chose à te demander, j'ai le droit de venir te voir? N'importe qui aurait deviné que tes intentions n'étaient pas bonnes, vu le ton que tu prenais. Mais et cette hybride? Se doutait-elle qu'elle avait affaire à un meurtrier, sans fois ni loi? Pour toi, ce n'était pas le cas. Selon ton point de vue, tu n'était pas un meurtrier. Car tuer des hybrides n'était pas mal, après tout, ils ne valaient rien, si? C'était comme chassé le lapin. Et la chasse était d'autant plus facile quand l'animale était blessé... Tu en auras finit rapidement, pas besoins de s'amuser à la manipulée, tu voulais rentrer tôt. Tu la regardait avec des yeux brillants, brillants de mystère. Un mélange de haine, d'ironie, une certaine assurance et même un brin de curiosité. Voila tout ce qu'on pouvait voir dans tes yeux. Il émanait de toi une certaine fierté, comme un véritable chasseur est fier d'avoir capturé sa proie. Maintenant qu'elle était dans le filet, il ne manquais plus qu'as lui donner le coup de grâce. Tu te demandais tout de même ce qu'avait fais cette hybride naïve pour se retrouver dans un état pareil. Tu avait déduis qu'elle avait tenter de franchir l'infranchissable, la Barrière de ronces, vus qu'elle en était près. Décidemment, elle était vraiment très naïve à première vue... Personne n'as jamais réussir à la franchir, ceux qui s'y sont risqué y ont laissé leur vie. Les ronces sont si épaisses, si piquante, si touffues...personne ne peut en ressortir indemne. Un simple coup de poing avait suffit à t'écorcher la paume entière d'une de tes mains. Cela te piquait, tu aurait bien aimer mettre un bandage. C'est vrai que beaucoup se tordrait de douleur... Pas toi. Tu avait déjà connut pire, bien pire... Mais tu n'était pas du genre à être nostalgique.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Sam 22 Fév - 17:18 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Il commençait a sérieusement m'énerver je voulais lui répondre " va t'en je t'ai pas parler tu m’horripile" mais je resta figer comme pétrifier dans la glace. je me demandais encore ce qu'il me voulais quand  il me répondis:-Et moi, si j'ai quelque chose à te demander, j'ai le droit de venir te voir? Que me voulais t' il celui la . Je ne le connaissait pas je ne l'avait même jamais vu alors il pouvait partir " ouste le mioche" bon ce n'étais pas un gamin il étais plus âgé mais les gens qui ne comprenne rien a rien  ça m’énerve je ne voulais pas lui parler c'etait pas compliquer. Mais il ne comprenais pas. Je puisai les quelque goute de courage qu'il me restai et  redressa la tête je plongea dans les yeux noisette de cette humain. Son regard reflétais de la haine, du mépris de la colère.  Pourquoi me  détestais t il je ne lui avait rien fait. certes j'avais pleurer mais si ça avait ça il  serai parti et il étais  rester. Ce que ces yeux reflétais ne me mis pas a l'aise au contraire je fut encore plus apeurer. Mais je refusa de me laisser démonter.  Il devais bien ressentir autre chose que de la colère je regardai au plus profond de lui même. je ne vie rien d'autre que du  froid de la glace. Je refusait quand  même de croire que cette humain n'avait pas une petite parcelle d'humanité justement. Selon moi chaque personne possède sa pare de lumière. celle de ce garçon étais juste enfouie loin, très loin. Tout a coup je sentie a nouveau cette odeur emmenant de ce garçon, qu'étais ce? je n'avais pas la réponse a cette question. je la rangea donc  dans un coin de mon cerveau. Je demanda: Bon alors que me veut tu? je voulais ma voie froide. J'avais dit ce que je voulais dire je sentais mes blessure me bruler et je me retins de pleurer.  je remarqua alors  que l'humain avait la main qui saignait. je frissonna je détestais le sang et encore plus celui des autres. Je questiona le garçon humain , cette espèce bizarre qui nous fuyais; certe certain d'entre nous étais asse agressif mais la plupart étais inoffensif: tu me déteste et je ne sais pas pourquoi mais même si je ne le sais pas je ne vais pas te laisser comme ça et tu  dit que tu ne voulais pas te faire soigner donc je vais juste te conseiller de prendre ses herbe. je lui montra les herbes qui étais non loin de la. Tu les applique sur ta blessure sa ne la guérira pas mais cela apaisera la douleur. Et ses herbe la fond de bon bandage très solide enroule les autour de tes plais. Après c'est comme tu veux aplqie mon conseille ou pas je m'en fou. Je repris mon souffle je n'avaient jamais autan parler et j'étais moi même ettoner. Surtout que c’était pour une personne qui me haïssait. je regarda mes pied. j'étais mal a l'aise pourquoi l'avais-je aidé mystère. je décida de ne plus parler j’avais fait asse d’effort pour aujourd'hui. 
 
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 25 Fév - 23:21 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Tu fut étonner. Très étonner par la réponse de l'hybride. Pourquoi te donner des conseils? Comme si tu allais l'écouter! Tu n'avait que faire de ces herbes ridicules. Les désinfectants et bandages de la ville iraient très bien. Tu détourna le regard pour fixer tes yeux noisettes sur les herbes. Elles semblaient fraiches, leur couleur était dune couleur verte tendre. Leur odeur était sucré, tu aurait presque envie de les manger. Tu les pris dans tes mains glacées, les fixas de ton regards froids également, et lança un regard furtif à l'animale. Puis, tu les broyas dans ta main en sang. Tu les réduits en miettes puis tu les répandit au sol. Tu lança un regard de défis à l'hybride, l'aire de dire: ''Tu me donne des conseils, je les réduits à ça, tu ne m'ait d'aucune utilité, toi et tes conseils ridicules.'' Ne voulant pas laisser un silence s'installer, tu plongea ta main valide dans le sac à dos que tu portait. Tu avais une petite faim, tu sortit donc une barre de chocolat. Tu adorais le chocolat. C'est à l'époque où tu était un chasseur que tu l'as découvert. Mais tu n'es pas du genre à être nostalgique.... Tu effaça cette pensée en brisant le barre de chocolat en deux partie. Tu en tendis une vers l'hybride.
-Du chocolat? Demandas-tu d'une voix moins froide que d'habitude. C'était un pouvoir étrange que le chocolat avait sur toi. Il te rendait moins froid, plus ''normal''. Tu ne savait pas pourquoi, mais cela ne te déplaisait pas. C'était comme ça, il n'y avait pas d'explications, tu aimait le chocolat, cela te faisait oublié ta rancœur. La question du Pourquoi ne se posait même pas. Après tout, tout le monde avait un petit truc bien à lui pour se remonter le moral, alors toi aussi y avait droit, non? Un instant, tu te demanda si cette hybride avait jamais mangé du chocolat. Probablement pas. Enfin, tu n'en savais rien, mais le chocolat, sa se trouve surtout chez les chasseurs. Qui à déjà vu un barre chocolaté en plein milieu de la forêt? Peu de monde, sûrement, si ce n'est personne. Tu feras peut être la même chose le jour où tu trouveras ta sœur... Avant de te venger, tu lui donneras du chocolat, se serait égoïste de ne pas le partager. Mais pour l'instant, ce n'était pas ton souci. Tu devait d'abord faire payer à cette hybride. Elle n'avait rien fait? Bien sûrs que si. Enfin, à tes yeux. Tous, ils étaient tous responsables. Sans les hybrides, Sweet serait toujours en vie. Un seul a contribuer à sa mort, mais tu les mets tous dans le même panier. Tu les juges, alors que tu ne les connais même pas, bien qu'au fond, tu sois toi même un hybride. Mais tu t'en fiche. C'est comme sa, et puis c'est tout. Tu hais les hybrides. Tu hais les chasseurs. Quand aux gens de la ville, ils ne t'intéressent pas. Y a-t-il une seule personne vivante en ce monde que tu aime? La réponse, très probablement est non. Ta bande de copain avec qui tu traine à l'école, c'est juste une distraction, tu n'en a rien à faire d'eux. Remarque, eux non plus ne t'apprécie pas réellement, du moins la plupart. Vu ton caractère, cela n'est pas étonnant... Mais sa te va bien. Cela t'agace quand quelqu'un ''t'aime bien''. Faut dire que tu n'as pas l'habitude...Bref, revenons à cette hybride...C'était une mi-chat apparemment. C'était des animaux que tu appréciais, sauf quand ils étaient à moitié humain. Tu avais un chat, entièrement noir, qui s'appelait Eclipse. Tu l'aimais bien, il n'était pas sale, mangeait ce qu'on lui donnait, et il n'était pas agressif non plus. Il était plutôt d'une nature calme. Rien à voir avec cette hybride pleurnicharde. Car depuis la première seconde où tu l'avais vu, elle pleurait.... Même si ses pleures s'était calmées à présent. Elle semblait mal à l'aise et regardait ses pieds, regrettant peut être ses conseils. Tu guetta sa réaction avec beaucoup d'attentions.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 20:07 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Il pensait quoi cette humain que j’allais accepter son chocolat et si il étais empoisonner. je leva la tête pour lui répondre que je n'en voulais pas mais je sentie mon ventre gargouiller je rougie; C'était vrai que je n'avais pas manger depuis ce matin j' étais partie chasser mais on m'avais attaquer et ensuite  cet étrange garçon.  Soupirai j’acceptai: je veux bien! je me méfiait tout de même cette humain.  je sentie le chocolat c'est bon il avait l'air non empoisonner. je mordis donc dedans a pleine dent. je songea en mangeant que ce garçon n'étais pas si méchant. J'avais raison chacun avait une part de lumière en soi et bizarrement pour c’était le chocolat. Mais pourquoi avais t' il réduit mes herbe en bouillie elles l'aurai aider?  bon après si il veut avoir mal  c'est son problème je lui ai juste donner un conseil. Mais je ne le regrettais pas je l'avais aider après si il n'en voulais pas libre a lui. je serai bien partie et je l'aurai planter la mais -1 çà ne se fait pas et je suis un peu près bien élever a part mes crise de larme
-2 je ne pouvais pas me lever je n'avais plus mal assise  mais je ne pouvais pas me lever. 

je resta donc assise, vulnérable c'est ainsi que je me sentais. certes si on m'agressait je... que ferais-je je ne savais pas. Soudain mon regard croisa celui de leo. bien vite je le détournera et mon regard tomba sur mon poignard. je frissonna. Si l'humain s’en allait et me laissai seul si on m'attaquait aurai-je le courage de m'en servir. Enfin sont quelque personne tentais vraiment de me faire du mal pas quelqu'un comme Ben et sa bande eux étais plus idiot qu'autre chose. Mais si on m'attaquant vraiment auraai-je la force nesesaire et la presence d'ésprit de m'en servir je m'interonpie dans me penser  et guetta la  reaction de l'humain.
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 17:51 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Elle sembla hésité, mais rougissante, accepta le chocolat. Tu mangea aussi ta part à pleine dents. Pendant un instant, tu oublias cette hybride, te concentrant sur ce que tu mangeais. Mais ce fut de courtes duré, car à peine tu eus finit ton chocolat, que tu portait ton regard sur la semi-chat. Elle semblait anxieuse. Peut être qu'elle se doutait de quelque chose. Normal: Les hybrides ont le don de sentir les choses. Même l'humain le plus futé ne pourrait pas dupé un hybride: Son coté humain lui dicterais de  se concentré uniquement sur ce qu'il voit ( Et donc d'être en confiance) mais son instinct animal lui dirais de se méfier. Après, certains hybrides écoutent cette partie d'eux, d'autres non. Bien que tu renies ta nature d'hybride, tu avais appris  à faire confiance à ce ''sixième sens''. Tu imaginais mal vivre sans. Soudainement pris par une vague de folie, tu sortis vivement ton couteau de ta poche et menaça l'hybride. Tes yeux luisaient de rage. Il n'y avait aucune explication rationnelle à ton changement de comportement. Cette hybride allait mourir de tes propres mains, telle était ta volonté...
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 14:57 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

L'humain mangeais lui aussi son chocolat. Je fini avant lui et le dévisagea: il avait l'air paisible. rien a voire avec celui  que j'avais rencontrer quelque instant plus tôt. Paisible en apparence mais ses yeux étais remplie de rage refouler. Contre qui ?je ne sais pas mais elle étais bien la haut fond de ses yeux. Ailleurs je ferma les mien et huma l'air une deuxième fois. Je sais c’était risqué mais je devais être sur de ce que j'avais sentie. Aucun doute possible, c’était bien ça, je ne m'étais pas tromper : une tempête approchait. Déjà les arbre agitais leur branche doucement et le temps étais humide. Cet humain il avait une odeur particulière. Il ne sentais pas comme les humain ni comme la forêt c’était un mélange de parfum dangereux. Cet senteur m'avais déjà interpeller la 1ere fois. Cela dit je n'avais pas rencontrer beaucoup d'humain et ne pouvais jugé si l'odeur leur appartenais. Je frissonna et vie quelque goutte tombé des cieux et s' écrasé sur la terre. Je ferais mieux de me trouver un abris. Si l'être qu se tenais devant moi avait perçu l'arriver de la pluie. Si c’était le cas il n'y laissa rien paraître  ; il devait avoir d'autre problème. De toute façon pour moi les humain ,enfin ceux que j'ai rencontrer ce qui ne me fait pas une certitude, étais sourd et aveugle. Il ne ressentais pas quand la nature changeais. Du moins la plupart mais cet humain n'étais pas « normal » cet épisode me rappelais celui que j'avais vécu il a 2 ans. C'est un de mes plus beau souvenir. Le soleil brillait pas un nuages en vue ,les oiseau chantais. Je me promenais dans les bois avec ma grande sœur. On ramassait des fleurs et des champignons. On riais parlait, criais. Je cherchais d'autre trace de gibier et sentie que l’orage allait apparaître. J'en parla à ma sœur . Au début elle ne voulait pas me croire mais j'ai tellement insisté qu'elle a finit par m’ écouté. Nous avons juste eux le temps de nous abriter que déjà l'orage grondais. Les nuage s'était amonceler et on ne voyais plus la moindre parcelle de ciel bleu. Pour passé le temps nous avait fait grillé ce qu'on avais attrapé. On n'a manger rie et raconté des histoires. C’était une soirée inoubliable. Pour moi cette histoire étais magnifique mais ne correspondais en rien a ce que je vivait a présent . Si ce n'est que le pluie arrivait. Le garçon devant moi n'hésiterais pas à m'abandonner. Enfin je n'en sait rien, pour l'instant il avait plutôt l'air de réfléchir. Je ne lui faisait pas confiance pour autant. Le chat qui étais en moi me soufflai qu'il étais dangereux. Dangereux ou pas si il n'avais pas sentie la pluie je devais le prévenir. J’ouvris la bouche pour lui parler mais vif comme l'éclair et si soudainement que je ne pus rien faire il dégaina son couteau et commença a me menacer. Trop abasourdie pour pleurer je restais immobile tétaniser. Ses yeux étais plein de haine et je savais enfin contre qui : contre moi et ceux de mon espèce, envers les hybride mi animaux mi humain. Il étais comme posséder par un démon. Son cœur a l’instar de ses yeux semblais s'être obscurcie. Le visage détendue et réfléchie de tout a l'heur avais disparue. Le couteau descendait lentement vers moi sans que j' esquissa un geste. Je réussi tout de même au pris d'un immense effort a murmurer : pourquoi ?
Je me tue. De toute façon même si j'aurais voulu rajouté quelque chose je n'aurai pas pus. Le couteau étais sir ma gorge. Un mince filet de sang coula de mon coup pour finir sa course dans l’herbe. Cela du débloquer quelque chose car je réagis enfin. Je cria pas très fort mais asse pour qu'il entendent. J’essayais de repousser le couteau et y parvins de quelque centimètre. Mais le garçon étais plus fort que moi. Je parvenais a faire que le couteau ne touche pas encore ma gorge mais il m'approchais dangereusement. Dans un effort insensé pour le repousser je mis ma main dans ses cheveux sans le faire exprès. Je me tue. La forêt semblait être devenue silencieuse. Les animaux s’étaie cacher alerter pour échapper à l'orage. J’écarquillai les yeux. J'avais sentie quelque chose dans ses cheveux, des sorte d'oreille de,,, de hyène. Je devais me tromper ce n'étais pas possible. Je viens de trouver, cet odeur particulière quand il s'est approcher je l'ai reconnue. J'avais réussi a le faire reculer de quelque centimètre. Je balbutia : tu- tu a des oreilles !!!
tous correspondait mais je n'arrivait pas à y croire. A croire que cet humain méprisable et qui faisait peur étais en fait de la même race que moi. Que 2 sang coulait dans ses veines, celui d'animal et celui d'humain. Que cet être abominable, j’exagère peut être je ne le connais pas bien mais je ne veux pas le connaître plus. Que cet personnes sadique étais un hybride.

""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 14:31 (2014)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present Répondre en citant

Fou de rage, tu tentais d'égorger ce petit chaton égaré, mais l'hybride résistait. Voulant sauver sa vie, elle se débattait furieusement, repoussant le couteau qui menaçait de s'enfoncer dans sa gorge. Elle te tirait les cheveux en arrière pour te faire reculer, mais elle ne tiendrait pas longtemps. Soudain, elle mit la main sur tes cicatrices: Il ne restait pas grand chose de tes oreilles de hyène, la cime seule était toujours là. Mais elle avait deviné la nature de ces morceaux de chaire camouflés dans tes cheveux en bataille. Elle venait de le balbutier. Tu venais de l'entendre, de sa propre bouche: 
-Tu, tu as des oreilles! 
Tu ne bougea plus. Tu te tenait devant elle, immobile, couteau à la main. Vos regards se croisèrent. Le désarroi se lisait sur ton visage. Depuis que tu es arriver en ville, personne n'as jamais su ton secret. Même pas ta famille adoptive. Tu l'avais toujours bien cacher. Et aujourd'hui, tout s'écroulais, à cause de ce chaton. Vous êtes restés quelques secondes, comme ça, à vous dévisager sans réagir. Le temps était comme suspendu. Mais tu ne tardas pas à reprendre tes esprits et t'enfuis en courant, abandonnant l'hybride. Tu courus, courus, sans t'arrêter. Plusieurs kilomètre séparaient la barrière de ronces et les champs. Mais tu était un bon coureur. La nuit tombait, alors que tu était sortis ce matin. Tu traversas les champs et la grande route d'une traite et arrivas enfin en ville. Tu étais épuisé d'avoir tant courus. Tu arpentas les rues en marchant, essoufflé. Jamais tu n'avais semblé aussi vulnérable qu'aujourd'hui. Tu t'arrêtas devant l'immeuble. de tes parents adoptifs. Tu escaladas le balcon des voisins du dessus et entras par la fenêtre de ta chambre, qui était tout le temps ouverte. Tu posas ton couteau sur ton bureau. Tu ne t'étais pas rendu compte que pendant toute la durée de ta course, tu l'avais garder en main. Tu sortis discrètement de ta chambre et prit des bandages dans le placard de la salle de bain. Tu enrobas ta main blessée et, heureux de ne pas avoir été vu par les autres habitants de cet appartement. Tu t'allongea sur ton lit, ton chat à coté. 
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:28 (2018)    Sujet du message: [pv leo] Penser au passe pour mieux voir le present

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky