Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
RP's avec les DP

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> La ville -> Le parc
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 745
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 17:56 (2014)    Sujet du message: RP's avec les DP Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Coucou les gens, après un sondage, j'ai créé des topics pour faire des Rp's tout seul, avec nos deux ou trois persos. Ici, vous pouvez RP's avec vos deux ou trois persos. Ne postez pas plusieurs fois pour un seul RP's, puisque vous faite un RP's seul, postez le en une seule fois. Voila, je sais j'explique mal, dites le si vous n'avez pas compris, j'essaierais d'être plus claire. =3
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 392
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Sam 1 Fév - 12:17 (2014)    Sujet du message: RP's avec les DP Répondre en citant

Je me promenais dans le parc par une journée ensoleillée en repensent a ma rencontre avec Louna cette chasseuse que j'aimais bien. Je m'assis sur un banc blanc du parc pour profiter du soleil. J'aimais bien le soleil même si préférais la pluie. Elle étais si rafraîchissante. C’était elle qui faisait vivre les fleurs. Qui faisait vivre la planète. Je ne comprenais pas pourquoi des gens n'aimaient ni la pluie ni la neige. La neige était si belle elle tombait comme des plumes d'ailes d'ange. La pluie elle se reflétait et on aurai dit des diamants transparents. Je soupira. Aaaaaa que j'aimais la pluie et tout ce qui y touche j'adore aussi le froid. Je me releva du banc ou je m'étais assise. Je me mit a marcher dans le parc ou j'allai quand j'étais petite. Je marchais en rêvant quand je me pris les pied dans quelque chose de dur. Je tomba la tête la première dans la terre. Je me releva furieuse, qui m'avais fait tomber que je lui règle sont compte. Bien sur je n'allais pas taper c’était idiot et je n’étais pas comme ça. Quand je me fut relever je remarqua un groupe de fille qui gloussaient. En tête de leur petit groupe deviner qui cette peste de Précieuse. Elle faisait ça gentille mais je savais que c’était une vrai peste.Comme je l'avais percer a jour elle s'en donnait a cœur joie pour m'humilier avec tout son petit groupe de servante. Je les considérais comme telle car elle la suivait tout le temps comme des petits chiens. Je la regardât glousser comme un dindon avec tout son petit groupe. Je me dirigeas vers elle furieuse. Je lui dit d'une voie rageuse : qu'est ce qui te prend j'aurai pus me faire mal, t'est folle. Précieuse et et ses petit chiens répondirent d'une voix faussement désoler : Désoler !!!!!!!!!!!! je rétorqua : Arrêter de me prendre pour une idiotes ce petit manège ne marche plus avec moi. J'étais furieuse. J’hésitais tout de fois a dire ce que je pensai mais comme je les haïssait enfin surtout Précieuse les autre je les plaignait. Elle supportais la peste toute la journée. Mais bon je dit : Tu n'a vraiment rien d'autre a faire espèce de peste. M'adressant ensuite a ses suivante : Et vous ça ne vous embête pas de rester avec cette fille. Vous ne vous rendez pas compte qu'elle vous manipule !!!!!!!!!!!! Je me retourna et je partie. Juste avant jeu le temps de voire le visage de Précieuse empourprer. Je savais qu’elle allait me attraper. Cela ne manqua pas. Elle cria : Attends tu t'enfuis , tu a peur. Je lui répondu avec tout le mépris que je pouvais dans ma voie : je n'ai pas peur je ne voie pas l’intérêt de parler avec toi et ta bande de petit chihuahua. Les filles que j'avais insulter rougirent a leur tours : Ne nous insulte pas. Tu n'en a pas le droit. Je leur répondis en faisant volte face : Et pourquoi je ne voie pas ce qui m'en interdis. Elle balbutièrent : par ce que par ce que... je soupira : Mes pauvre vous n'avez aucune répartie. Je leur tourna le dos et repartie : tchao amusé vous bien. Moi je vais faire des chose plus intéressante que de me pavaner. Précieuse rougi encore plus. Je rigolais : t'aurai vu ta tête on dirai une tomate. Hahahahahahahaha Précieuse se précipitas vers moi en criant : Espèce de peste je vais te faire ravaler ton arrogance. Je l’esquivait en riant encore plus. Je me mit derrière un banc je voulait voire si précieuse tout a sa colère allait le contourner ou au contraire foncer dedans. Cela ne rata pas elle fonça dans le banc comme si elle ne l’avait pas vu. Elle se le pris en plein dans le tibia. J'éclatais de rire pendant que ses « amis » se précipitaient pour voire si elle allait bien. Je riait au larme ; je me retournais et partie. Je me dis en rentrant : Elle ne vas sûrement pas rester la. Il faut m'attendre au pire. Mais je n'avais pas peur d'elle. Je ne m'en faisait donc pas. J'airai peut-être dut.
Quelque jour après par un matin pluvieux et venteux, j'allais sortir me promener un peut sous la pluie je habillais en vitesse. Je déjeunais mes tartine de myrtille des bois quand on frappa lourdement a la porte. Je me leva en rechignant il étais 8 heur et c'était un jour de repos pour les étudiants. Mes parents eux étais partie travailler. Qui me de dérangeais en plein déjeuner. J'ouvris la porte et là surprise, je vis des personne haut placer de l'Amphore. Ils avaient l'air renfrogner. Comme j'avais l'habitude que des conseiller viennent . Je leur dit furieuse qu'il ai gâchez ma journée : Mon père n'est pas là, Il est parti au travail. Je ne peut rien pour vous !!!!!!!! Mais les repentants de l'Amphore me répondirent d'une voie fatiguez : ce n'est pas pour ton père c'est pour toi qu'on est venu. Là j’avoue je fut surprise je ne m'attendais pas à ça . Je rétorqua sur la défensive : Et que me voulez vous ???????????? Ils me dirent d'un air lasse : Tu ne le sais vraiment pas ?
Non . Pour une fois je n'ai rien fait . C’était vrai je n'avais pas fait de grosse bêtise a l'école cette semaine. Et je n'avais rien fait de répréhensible. Les envoyer se radoucirent et demandèrent : Dans ce cas peut ont entrer pour t'expliquer ????????????? Je leur répondis d'une voie absente je cherchais toujours ce que j'avais fais : Oui oui entrez entrez. Je les suivirent a l 'intérieure. Ils s’assirent sur le canapé que je leur indiquait et commençais a m'expliquer des chose insensé comme quoi l'autre jour au parc... je réfléchie que c’était il passer au parc ce jour là. Puis soudain tout me revins en mémoire. Voyant que mon visage renfrogner s’éclaircissait les envoyer me demandèrent : ça y est tu a retrouver la mémoire ?????? je leur dit ce que je savais : L'autre jour j'étais au parc pour me promener quand... J allais dire la peste mais je me ressaisie Précieuse arriva avec son groupe d'amis. Elle me fit un croche pied et je tombais par terre.La les messager m’arrêtèrent : Tu fais erreur Précieuse et ses amies passait par le parc pour se rendre a leur boutique de vêtement préférer. Quand c'est toi qui c'est interposer devant elles et a pousser précieuse. D ailleurs c'est pour cela que nous somme venu. Je me défendis : je n'ai jamais pousser précieuse. Je...Les messagers me coupèrent sévèrement : Jeune fille sachez qu'on ne nous interromps pas comme ça, cela ne va pas jouer en ta faveur. Laisse nous continuer !!!!!!!!!!!!!!!!!! je hocha la tête toujours persuadez que je n'avais rien fait de répréhensible. Ils continuèrent donc : Quand tu a pousser précieuse elle est tomber et s'est pris les pied dans les pied d'un banc. Elle s'est cassé la cheville. En ce moment elle est immobiliser et ne peux plus bouger. Je me défendit une nouvelle fois je n'ai absolument rien fait de se que vous m’accuser et cette fille je l'ai croiser on a « discuter » mais je ne l'ai pas touchez c'est vrai. Je me calma quand je me rendis compte que je criais. J'étais outrée par cette accusation. Cela ne sert a rien de nier nous avons des témoins. Précieuse souffre terriblement. Mais comme nous allons dire que c'était un accident nous n'allons pas t'y envoyer trop longtemps. De plus que tu est jeune. A mon avis 1 heure aurai suffit mais le père de Précieuse fait partie du conseil et il voulais t'affliger 5 heurs là bas. Nous avons batailler ferme mais nous avons réussi a minimiser ta sanction. Bien que je ne savais pas ou il allais m'envoyer je soupira de soulagement. Au début nous avons penser qu'une visite chez toi te ferais passer l'envie de recommencer mais du coup tu y va pour 3 heurs de suite un mercredi après tes cours. J’explosai de colère:Mais ou voulez vous m’emmenez a la fin ????????? Soudain je compris j’allais allez a la plage de cristal 3 heurs de suite. Cool !!!!!!!!!!!!!!!! J'avais toujours rêver d'y aller. Ou en parlai comme un endroits horrible mais moi je voulais le découvrir moi même . Je fit de mon mieux pour cachez ma joie. J'arborais une mine triste. Les envoyés me dirent : désoler pour toi mais c'est comme ça tu assume les conséquence de tes actes. Je n'avais rien faits mais j'avais tellement envie d'aller sur cette plage que je ne releva pas. Les envoyer partir et me laissèrent seul je laissa exploser ma joie. Mon père rentra une heure après. Bien sur il avait appris ce que j'avais « fait » je lui expliqua la vrai version de l'histoire et lui il me crue. Il voulait même aller voire le père de la peste pour lui dire ce qui c'était réellement passer. Mais je lui dit que ce n'étais pas grave que ça allait lui faire de la mauvaise publicités. Je voulais y aller. Mais bon si en plus je passait pour une gentille fille c’était bien. J'allais sur la plage de cristal dans 3 jour et je frémissait d’excitation.
""_____________________
Tara est une gamine qui pense que la ville n'est que corruption, Précieuse une petite peste prête à tout pour arrivé à ses fins et Karen une gamine bavarde qui n'a aucun instinct de survie…
Je ne sais pas comment je vais m'en sortir avec ces trois-là.
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:07 (2018)    Sujet du message: RP's avec les DP

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> La ville -> Le parc Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky