Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> La ville -> Le parc
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 21:36 (2014)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Tu était avec ta bande de ''copains'', vous discutiez, et rigoliez bruyamment comme à votre habitude. Les mères et les enfants vous contournaient, estimant que vous n'étiez pas de bonne fréquentations. Trop rudes, trop bruyant, trop immatures. Tous avaient entre 17 et 20 ans, mais ils se comportaient comme des adolescents. Pas capables de se faire cuir un œuf, de garder leur petite sœur, de prendre de bonnes initiatives. Des moins que rien, qu'on laissait tranquilles, car on ne s'en préoccupait pas vraiment. Combien de fois leur parents leur avait dis de chercher un travail? D'approfondir les études? D'arrêter de trainer avec cette bande de gamins, alors qu'eux même en faisait partie, et était des ''gamins'' autant que les autres membres de cette bande? Il serait bien impossible de compter ce nombre. Mais malgré ça, ils restaient ensembles, à discuter et à rire bruyamment. Car c'était la seule chose qui les réconfortais. Ils savaient qu'ils avaient ''foiré'' quelque choses dans leur vie, tous avaient fais au moins une '' grosse connerie''. Ils n'avaient pas de ''statut'' dans l'Amphore, de simples citoyens, qui ne se rendaient pas compte qu'ils se transformais peu à peu en sujets. Oui c'est sa, des sujets qui devaient se soumettre aux lois de l'Amphore ou être envoyer sur des plages pour ramasser des cailloux auxquels on donnait tant de valeurs. Oui c'est vrai, les lois, ils y avaient aussi des citoyens qui les choisissais et les approuvais. Mais quelle personne resterait indifférente devant toute la barbarie qui régnait, sans qu'on n'en sache rien? On s'en fiche des hybrides, ils ne sont pas important, ils sont dangereux. Si l'Amphore n'était pas là pour assurer cela, est ce que les trois quarts de la population penserais ainsi? Ou bien sont ils influencé par l'Amphore? Que diraient-ils si ils voyaient ce qu'on faisait aux hybrides une fois capturés? Savait-ils seulement ce qui leur arrivais une fois là-bas? Probablement pas. Aucun de ceux qui se trouvaient ici ne savaient ce qu'avait été ta ''grosse connerie''. Bien que tu ne la considéras pas comme cela, tué des hybrides ne restais pas un acte insignifiant, même si tu pensais le contraire. Une heure passa, le soleil commençais à décliner dans le ciel, et la planète voisine se faisait plus visible, comme toutes les nuits. Le parc commença à se vider, tes ''copains'' commençaient à partir, et c'est ainsi que peu à peu, tu te retrouva seul, ou presque. Dans le parc restais un vieil dame âgée, et une mère avec une poussette. Des enfants jouaient au loups vers la sortit du parcs, mais ils furent bientôt tous partit. Il n'était pas spécialement tard, il ne faisait pas encore nuit. A vrai dire, c'était pour la plupart des gens l'heure du repas du soir. Tu n'avais pas faim, tu n'avais pas non plus envie de voir ta sois disant ''famille'' plus niaise qu'autre chose. Tu irais t'acheter un sandwichs tout à l'heure. Tu s'allongeas sur un banc, et resta un moment ainsi, sans bouger, à regarder le ciel. En particulier cette planète étrange, qui semblait à la fois si près et si loin d'ici. Elle était la jour, on ne le voyait que vaguement, mais elle était là. Par contre, la nuit on pouvait discerné parfaitement ses contours. Tu soupiras. Tu t'en foutais pas mal de cette planète, tu était très bien sur la tienne. Dire que certain pensaient pouvoir y aller.... Tsss, ils se prenaient pour quoi, des oiseaux? Le jour où tu verras un homme voler dans le ciel, là tu pourras croire à ses bêtises sans queue ni tête. Mais ils étaient bien peu à croire en cela, la plupart des gens ne se posaient même pas la question. Tu faisais d'ailleurs partie de ces gens là. Toute formes d'espoir était pour toi ridicule, c'était juste un truc qu'on sortait pour se donner une raison d'aller jusqu'au bout d'un but inutile. Ton estomac se mit soudain à gargouillé. Dire qu'il y avait à peine dix minutes, tu n'avais pas faim... Tu détestais l'incertitude. Les gens qui doutaient t'énervais au plus au point. En faite, qu'est ce qui ne t'énerve pas? Pas la peine de te lever si brusquement, désoler de t'avoir énervé... Mais tu dois te rendre à l'évidence que c'est vrai : Tu es faible. Détruire ce banc à coup de poing et de pieds ne changera pas l'affaire... Arrête, on te regarde bizarrement, quoique c'est normale. Bien, maintenant que tu es à peu près calmer, va te l'acheter ce sandwichs. Tu te dirigeas vers la sortie du parc. Un mouvement attira ton attention -Oui mon vieux, tu as toujours la perspicacité d'une hyène, ce n'est pas tout d'avoir coupé les oreilles et la queue- tu te retournas.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Louna
Chasseur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 162
Localisation: au restaurant en train de manger des maki
Surnom: Mini
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 14:43 (2014)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

Je courais dans les couloirs de l'établissement pour fuir une personne que j'avais bousculé sans faire exprès. Mais au lieu de m'excuser, j'étais partie en courant. De peur que cette personne ne me cours après ou quelque chose comme ça, je me cachais derrière les escaliers. Je restais quelques minutes à cet endroit puis je partie du collège. Je courais pour allé chez ma tante quand j'aperçue une boutique de chocolat. Je continua à courir toujours dans la même direction et je m'arrêtai pour revenir sur mes pas. Je regardai ces chocolat et ces gâteaux. Cette boutique, je la connaissait bien car j'y allais souvent. Je rentrai dans le magasin pour m'acheter l'une de ces pâtisseries. Je vie que la même vendeuse était toujours derrière le comptoir et me posai toujours la même question, ce que je désirais.  Mais toujours aussi timide, je n'arrivais même pas à dire quelques mots même si je connaissais bien ce magasin. Mais ce n'étais pas ma timidité qui allait m'empêcher d'acheter mon gâteau. Je voulus parler mais la vendeuse ne me laissa pas le temps de sortir un mot de ma bouche. Puis elle me dit: « Puisque je te connait assez bien, je devine que c'est un chou à la crème que tu veux ? » Je répondit par un petit oui de la tête. J'avais les larmes aux yeux comme à chaque fois que je parlais à une personne. Quand j'avais donné l'argent que je devais et que j'avais mon petit paquet avec mon gâteau dedans . Je partie en courant de la boutique. Cette fois, je n'avais pas pleurer ! Je m'arrêtai de courir quand j'arrivai au parc. Je m'assis sur un banc et tout en mangeant ma gourmandise, j'admirai le ciel. Il y avait un joli couché de soleil que j'avais rarement le temps de voir, puis aussi une planète. Cette planète, je ne l'avais jamais vue auparavant. Je décida donc de la dessiner sur mon cahier. Ce dernier me servais à m'exprimer. je savais bien dessiner, enfin, c'était ma cousine qui me disait ça souvent. Mais ce que j'aimais par dessus tout, c'était écrire. Je décrivais tout ce que je voyait et que je trouvait intéressant. J'aimais aussi écrire des histoires. J'en avais déjà écrite au moins une dizaine. 
Quand je finis de la dessiner, je posa mon cahier à coté de moi. Pendant un moment je le contemplai, cette belle planète. Mais je fut couper de mes pensées par un bruit étrange. Je me cachai derrière un arbre, et j'y restai un moment. Puis je glissa ma tête pour voir si il y avait quelqu'un. Je vis une femme avec une poussette et une autre personne. Je partis en courant et silencieusement pour ne pas être aperçue, puis je sortie du parc. J'étaie presque arrivée chez moi quand je me rendit compte que j'avais oublier mon cahier. Ma tante, qui était au pas de la porte, me dit dit de venir. Je lui répondit que j'avais oublier quelque chose au parc. Mais elle m'interdit d'y retourné. Je me dis que ce n'était pas ma mère et que ce n'était pas à elle de me dire ce que je devais faire. Donc je pris mon courage à deux mains et je repartis en direction du parc avant que ma tante ne s'en aperçoive. Cette fois je ne courais pas, ce qui est une chose rare chez moi, mais je trottinait. Je retournais à l'endroit où j'étais installée. et quand je vis mon cahier je me mis à courir. Et maladroite comme je suis, je trébuchai sur une branche qui sortais du sol. Je tombai par terre et me relevai immédiatement. J'entendis des pas approcher et je me remis à courir. Mais dans la précipitation, je me trompais de coté et parti dans l'autre sens. Quand je me rendis compte de mon erreur, je fis demi-tour et partie du bon coté. Mais dans cette course contre le temps, je me tordis la cheville et tombai encore une fois. Ce n'était pas la première fois que je me tordait la cheville, mais cette fois je m'étais vraiment fais mal. Je restai comme une idiote par terre quand le bruit de pas que j'avais entendu tout à l'heure réapparu. Je voulais partir en courant mais ma cheville me faisait trop mal. Il fallait que j'attende que la douleur passe. De toute façon, je ne voulais pas appeler au secoure à cause de ma timidité, et si quelqu'un venait et m'aidait, je partirais en courant si je peux ou bien je pleurerais devant cette personne.
""_____________________
la terre n’appartient a aucun homme c'est l'homme qui appartient a la terre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 13:59 (2014)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

Intrigué, tu contournas une rangée de jeunes arbres qui te séparaient de la source du mouvement. Tu t'arrêtas à quelques mètres d'une petite fille d'environ dix ans. Elle était tombée, voila ce qui avait attiré ton attention. Elle marmonnait, visiblement désappointée d'avoir trébucher. N'y trouvant rien d'intéressant, tu allais faire demi-tour quand tu te rendis compte à quel point elle lui ressemblait. Ces longs cheveux roux, ces petites tâches de rousseur... Oui, elle lui ressemblait en tout point, sauf pour les yeux. Sweet avait les yeux gris sombre, cette petite là les avait marron. Tu restas plusieurs instants immobile, la fixant avec insistance. Tu ne pouvais plus détacher ton regard de cette gamine, submergé par le souvenir de ta soeur. Sweet avait deux ans de plus que toi, donc dix ans le jour de sa mort. Hypnotisé, tu mit un moment avant de reprendre tes esprits et revenir à la réalité. Tu t'approcha de la fillette et tu lui demandas:
-Tu te relèves pas? 
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Louna
Chasseur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 162
Localisation: au restaurant en train de manger des maki
Surnom: Mini
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin

MessagePosté le: Jeu 10 Sep - 18:18 (2015)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

j'étais encore étalée par terre quand un garcon, plutot un jeune homme passait devant moi. Il allait continué son chemin comme si je n'étais pas là mais il s'arretait et tournait son regard vers moi. Il me fixa un long moment, quoi? J'ai quelque choses sur le visage? C'étais ce que j'aurais voulue dire et c'étais ce que j'aurais si s'aurait été ma cousine. Mais je n'en avais pas le courage, j'étais bien trop timide pour lui dire sa, en plus il était bien plus grand que moi. Je ne savais pas pourquoi il me regadais comme si ma peau étais entreint de devenir verte ou en une autre couleur, mais j'aurais voulue savoir la raison de son long regard. Mais au lieu de sa je ne ressue qu'une simple question: "tu te relève pas?" Bon je me plainniais pas pour une fois que quelqu'un ce préocupais de moi, et en plus il m'avais adrèssé la parole alors qu'au dépars il était près à partirs sans jetter un seul coup d'yeux vers moi. Quel étonant garcon! Il fallais bien que je lui répond,Mais est ce que j'en avais le courage??? Je priyais dieu pour ne pas partir en courant pour éviter de parler avec des personnes. J'étais vraiment désésperante. Je lui repondait : "heuu... Ou... Oui." Je me relevais et reprenais : " heuu... Désolé." puis je partie en courant. Et voila encore une fois, pourquoi je partais en courant à chaque fois que j'étais devant une personne? Pourquoi? Pourquoi? POURQUOI??? j'en avais mare, mare de ne pas etre celle que je veut etre. J'étais maladroite, inatensionner, Et j'étais timide. Je m'arretais car je m'étais encore tronpée de direction. Je repassais a l'endroi ou il y avait ce garcon. La prière que j'avais faite n'avais pas vraiment marcher mais de quoi je me plainniais elle ne fonctonnait jamais.
""_____________________
la terre n’appartient a aucun homme c'est l'homme qui appartient a la terre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Ven 19 Fév - 18:22 (2016)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

La petite, paniquée, bredouilla de rapides excuses avant de s’enfuir en courant. Stupéfié, tu restas incrédule et immobile quelques secondes avant de te reprendre. La ressemblance était vraiment troublante, sauf pour les yeux. La surprise étant désormais passée, tu songeas à la rattraper. Cependant, tu n’eut pas à te donner cette peine : La rouquine revenait sur ses pas, toujours dans une course folle. Tu l’interpellas :

« Hé petite ! »

Tu stoppas sa course en l’attrapant par l’épaule, faisant tout de même attention à ne pas lui faire mal. Pas un seul instant tu pensas qu’au lieu de ça, tu pourrais surtout lui faire peur. Tu oublias donc un instant les codes sociaux de la ville qui voulaient que l’on n’aborde pas ainsi une personne dans la rue, et demandas :

« Tu es perdue Sweet ? »

Tu n’y avais pas vraiment réfléchi, c’était presque automatiquement que tu l’avais appelée ainsi. Par son nom à elle, celui de ta chère sœur. Tu pensas d’abord à une erreur : Sweet était morte. Mais réfléchis bien Léo… Ne sois pas idiot. Regarde là, tu le vois qu’elle lui ressemble. Grâce à elle, Sweet renaîtra. Tu songeas à t’excuser et partir sans demander ton reste, mais ce ne serait pas une bonne idée. Reste donc là, parle lui, tu verras que j’ai raison : C’est Sweet. Docile, tu compris vite qui pouvait être cette fillette, physiquement semblable à ta sœur qui n’aurait pas grandie. Il était évident qu’elle avait besoin d’aide, au vu de la manière dont elle courait partout et en tous sens. Et toi, tu pouvais peut-être l’aider. Parce qu’elle lui ressemblait, tu pouvais certainement lui venir en aide, quel que soit son problème.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Louna
Chasseur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 162
Localisation: au restaurant en train de manger des maki
Surnom: Mini
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin

MessagePosté le: Lun 31 Juil - 09:28 (2017)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

Je ne savais pas trop si je voulais que le jeune homme m'arrête dans ma course ou si je voulais que celui-ci ne me remarque pas. En même temps il m'avais déjà remarquée. Mais faite en sorte qu'il me laisse passe sans rien dire, sans rien faire. J'étais déjà morte de peur à l'idée de repasser devant lui, et s'il me parlais je le serais encore plus. C'était presque un homme et moi j'étais qu'une gamine, seule, dans la nuit et totalement inoffensive. Quand je passa vers lui, une nouvelle fois je baissa la tête pour ne pas croiser son regards. Mais celui-ci s'adressa à moi : " Hé petite ! " 
Je fis comme si ne n'avais rien entendue. Mais le jeune homme m'attrapa le bras. J'étais terrifier. Je le regardais les larmes aux yeux et la peur dans mon regards. Je voulais partir et rentrée. 
Mais que me voulais cet homme ? Au départ quand il était passer devant moi il n'avais même pas fait attention à moi, et la il m'interpellait et m'empêchait de me laisser partir. 
Il reprit parole : "Tu es perdue Sweet ?"
Sweet ? Qui était Sweet ? J'avais de plus en plus peur. Et je ne pouvais plus retenir me larmes. Je baissa la tête et me mis a pleuré. J'étais en sanglot. Je ne savais pas quoi faire. Et je n'avais pas la force de lui répondre
""_____________________
la terre n’appartient a aucun homme c'est l'homme qui appartient a la terre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Dim 6 Aoû - 16:34 (2017)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

La petite leva vers toi un regard terrifié, les larmes aux yeux. Elle avait peur de toi ? D’un certain côté, cela paraissait évident : On ne pouvait pas dire que tu avais une aura des plus rassurantes, tu avais même plutôt tendance à paraitre menaçant avec tes larges épaules et ton regard ambré luisant dans l’obscurité. Visiblement trop apeurée, Sweet – puisqu’elle lui ressemblais tant, ne répondit rien, baissant la tête avant de fondre en larme. Elle pleurait. Pourquoi ? Tu ne l’avais jamais vue pleurer. Sauf quand elle se faisait mal, et encore, elle pleurait avec le sourire en disant qu’elle était plus forte qu’une égratignure.
 
La Sweet que tu connaissais ne pleurait pas. Elle oui. Ses cheveux étaient plus lisses aussi. Mais tout de même, elle lui ressemblait, et c’était la seule raison qui te poussait à insister, serrant davantage le poignet de la petite pour la forcer à relever la tête. Tu voulais une réponse. Il y avait intérêt à ce que personne ne passe par là à ce moment, car là tu avais l’air de chercher les ennuis, ce qui était un peu vrai : Cette fillette n’avait rien demandé, elle ressemblait juste à ta sœur défunte. Mais c’était suffisant pour te faire réagir, certaines similitudes étant troublantes, bien que la petite n’aie pas l’air d’avoir la même attitude : Timide, apeurée, loin de la chasseuse battante que tu avais connue. Mais tu étais trop hypnotisé par les ressemblances pour voir les différences.
 
« Tu m’écoutes ? Réponds. »
 
Tu lui parlais d’une voix certes un peu froide, mais aussi assez pressante. Tu en avais assez de ce silence prolongé, la brusquant un peu en tirant légèrement sur son bras.  

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Louna
Chasseur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 162
Localisation: au restaurant en train de manger des maki
Surnom: Mini
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 19 Aoû - 17:55 (2017)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

Il me serrait encore plus fort le bras. Mais que me voulait-il ? Pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi avoir tan trainé pour rentrer ? Quelles était ses intention ? Qu’allait-il faire de moi ? Et surtout que devais-je faire pour m’enfuir ? Et oui ! Je voulais encore fuir ! Toujours et encore fuir. Mais en même temps que pouvais-je faire de plus ? Le regarder droit dans les yeux et lui dire de e laisser tranquilles ? Mais je ne faisais clairement pas le poids. Il devait avoir une dizaine d’années de plus que moi. Et j’avais bien trop peur de lui. Je pleurais de plus en plus, par la peur et aussi en espérant qu’il me laisse partir. Je ne pouvais même pas espéré me débattre. Mais il c’était peut-être le moment, car il était perdu dans ses pensé. J’hésitais…  Quand il me dit : « Tu m’écoutes ? Réponds. »
je me contenta juste de lever la tête vers lui sans rien dire.
""_____________________
la terre n’appartient a aucun homme c'est l'homme qui appartient a la terre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 735
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Lun 21 Aoû - 20:46 (2017)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

Elle ne te répondait pas, ne faisant que pleurer davantage. Je trouvais la situation plutôt agaçante, cette gamine commençait à te faire perdre ton temps, mais toi, tu étais plus patient. Tu tenais toujours fermement son bras, sans penser qu’il était finalement assez normal qu’une gamine soit effrayée par ce comportement. Tu faisais deux fois sa taille, avait deux fois son âge, et tu pourrais très bien te faire arrêter si quelqu’un te voyais en train ainsi en train de lui chercher des ennuis. D’habitude, tu n’aimais pas les enfants, ayant du mal à supporter les deux filles de tes parents adoptifs.
 
Mais cette petite… Elle lui ressemblait tellement. Pourtant, elle lui ressemblait aussi si peu : Sweet aurait déjà dégainé son petit canif pour se défendre. C’était une arme bien piètre, mais à 10 ans, elle n’avait encore guère besoin de plus. Mais les enfants citadins n’avaient pas d’armes. La culture des chasseurs avait quand même bien plus d’avantages que celle du troupeau citadin, même si tu n’oubliais pas que les chasseurs t’avaient trahi. Les citadins étaient ce qu’ils étaient, mais leur manque d’intelligence et de discernement, à force d’être guidés par le régime autoritaire de l’Amphore, les rendait inoffensifs. Eux au moins, ils avaient la décence de déprécier les hybrides.
 
Tu lui lâchas le bras, la fixant de tes yeux ambrés luisants dans l’obscurité et restant un moment silencieux, réfléchissant. Elle parlait peu, visiblement. Tu parlais peu aussi, assurément. Ton regard était toujours aussi impassible, tandis que le sien, paraissait effrayé. Tu cherchais dans ses yeux l’éclat malicieux qu’avait Sweet, ta grande sœur. Ta véritable grande sœur. Mais tu ne le trouvais pas, elle n’exprimait rien d’autre que de la crainte à ton égard. Son obstination à garder le silence allait finir par devenir lassante, même pour toi, tu lui reposas donc ta question :
 
« Qu’est-ce que tu fais là ? »
 
Malgré que son comportement ne corresponde en rien à la chasseuse que tu avais connu, tu ne pouvais empêcher de voir l’image de Sweet en la voyant. En fait tu te fichais complètement de ce qu’elle faisait là. Tu voulais juste qu’elle te parle.

""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Louna
Chasseur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2013
Messages: 162
Localisation: au restaurant en train de manger des maki
Surnom: Mini
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 兔 Lapin

MessagePosté le: Dim 15 Oct - 13:45 (2017)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai] Répondre en citant

Il me lâcha enfin le bras et me regardait. Je voulais lui cri dessus, hurlé de toutes mes forces, mais rien ne sortait de ma bouche, comme d’habitude… Je n’aimais pas la personne que j’étais, je voulais changer mais malgré mes efforts il n’y avait aucun changement, rien. Comment changer ? On ne pouvait pas changer ce qu’on était. Pourtant je n’abandonnais pas. Je voulais changer celle que je suis.


Bon aller ma petite Shai on va réussir à changer même si pour cela il me faudra une éternité. Première étape : parler à ce jeune homme, qui est très grand et effrayant. Mais il ne faut pas juger sur l’apparence, il est peut-être juste un peu maladroit avec les personnes.
C’était un peu ridicule de ce motivé pour juste parler à une personne ?  Je ne savais pas mais de toute façon tout restait dans ma tête. A par s’il pouvait lire dans mes penser, mais non c’était impossible.  Il fallait que j’arrête de m’inquiéter pour tous et pour rien.
J’ouvris la bouche pour essayer de prononcer quelques mots mais je ne pus. Le jeune homme me dit : « Qu’est-ce que tu fais là ? »
Qu’est-ce que je faisais là quel importance pour lui ! En quoi cela lui intéressait ? C’était ce que j’aurais voulu prononcer mais les mots qui sortis de ma bouche fut très différents : «  heu… je… je… je me balade »


Vraiment ? C’était ce que j’avais dit ? vive le changement, même pas capable de lui dire ce que je pensais vraiment. Pourtant qu’est ce qui m’en empêchait ? La peur ? Je ne sais pas mais probablement.  


En vérité je ne me sentais pas beaucoup à l’aise mais au moins je n’avais plus envie de pleurer. J’essuyai mes larmes. Et maintenant que faire ?
  
""_____________________
la terre n’appartient a aucun homme c'est l'homme qui appartient a la terre.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:47 (2018)    Sujet du message: La découverte de sentiments, quand le noir rencontre le blanc [PV: Shai]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au delà de ce monde Index du Forum -> La ville -> Le parc Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky