Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
[ pv leo] Quand on manipule le manipulateure

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 370
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 17:39 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Je soupira: ça recommençais mon père m'envoyais encore chercher des fleurs dans  la forêt je n'avais pas que çà à faire moi. Puis soudain une idée me traversa l'esprit: si j’allai dans la forêt je rencontrerais sûrement des hybride. chouette quelqu'un a martyriser je me réjouissait. je devait d'abord passer par la route ou passait de rare voiture je ne regarda donc pas ou j’allai. je réfléchissait a ce qu'il m'étais arriver ses dernier jour. Avec cette hybride billie j'avais ressentie un telle sentiment je n'arrivais pas a l'expliquer c’était chaud ça réchauffais le cœur. Le destin dut rire que je ne regardais pas devant mais me laissa tranquille.  Jetais donc dans mes penser: quelle étais ce sentiment je ne savais pas. Je remarqua que j'avais fait tomber la clé de la prison en fin le double que je m'étais fait faire pour... je ne savait plus pourquoi. Je regarda autour de moi pour savoir ou elle étais. Si je ne la retrouvais pas et bien  temps pis je demanderais d'en refaire une. je vie au milieu de la route un objet qui brillait je courus voire ce que c’était espérais que ce serai ma clé effectivement c’était bien elle. Cette fois le destin ne pus résister cette fille l'avait trop tenter: il envoya une voiture sur la route juste au moment ou j’allai chercher ma clé.  je me redressa quand j’entendis un bruit de voiture qui arrivait va vive allure. Je me précipita rapidement  sur le côté vite fait ma je me tordis la cheville avec mes talon pas f ait pour courir. Heureusement j'étais arriver sur l'herbe. Je tomba tout de même je pensait : Oh non je vais me salir c'est bête j'avais mis ma robe préférer. Je ferma les yeux pour ne pas voir le désastre quand soudain je sentie quelqu'un me rattraper. Je me retourna et aperçue un humain. IL ne regardais pas dans ma direction. C’était un humain et j'allai le manipuler comme les autre et je pouvais en faire mon allier. Comment allai je faire pour le manipuler... je sais j'allai jouer le rôle parfait pour ce genre d'occasion . Je n'avais jamais eu l'occasion de la tester, tout les garçons de ma classe étais de gros lourdaud qui ne méritais pas que je m’intéresse a eux. Je commença mon plan : je me releva e me planta en face de ce garçon Je me mit a battre des cils et parler d'une voie douce : Merci beaucoup de m'avoir sauver sans toi j'étais fichue. Mon plan étais simple : je tombais fictivement amoureuse de lui et il tombais dans mes bras . Facile et simple mon plan avec 99, 99% de chance de réussir. Je le regarda d'un air charmer : Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi courageux tu m’impressionne. Je fit semblant de rougir mais en fait je pensait : Il est pas moche mais ma mon style je préfère les garçons blond. Je vais le mettre dans ma poche. Je détourna le regard comme par timidité Excuse moi de mon indiscrétion mais comment t'appelle tu si tu ne veux pas me l dire je comprendrais et te laisserai tranquille. Je papillonna encore des cils et le regarda en essayant de paraître amoureuse. A et moi c'est précieuse enchanter de te connaitre. 
""_____________________
je suis heureuse car je n’oublie jamais le simple bonheur d'être en vie.... DONC ARRÊTE DE CHOUINER ET MANGE DU CHOCOLAT!!!
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 671
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 8 Avr - 20:31 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

Tu marchais. C'est ce que tu faisais toujours. Oui, marcher était une de tes activités principales. Des fois, tu t'arrêtais pour manger un sandwich ou t'allonger sur un banc. Tu prenais un cour de philo des fois. Il t'arrivais aussi de rentrée chez toi pour prendre des affaires, dormir, ou quand il pleuvait pour rester au chaud. Le reste de ton temps, tu le passais à errer dans les rues, comme un chat de gouttière. Tu avais beau être une semi-hyène, c'était peut être à un chat que tu ressemblais le plus. Quoi que... Tu portait très bien ton caractère de hyène. Mauvais, égoïste, manipulateur, impitoyable. A bien y réfléchir, le chat passait après. Cependant, il est vrai que tu pouvait te montrer ''normal'', en particulier quand tu mangeais du chocolat, on dirait que tu es une autre personne dans ces moments là, un vrai gamin...D'ailleurs, comme toujours, tu en avait plusieurs tablettes dans ton sac à dos. Si tu t'apparentais à des chats, c'est parce que en réalité, tu aimait bien ces animaux. Ils ne nécessitent pas qu'on s'occupe trop d'eux, ils sont indépendants, pas trop bruyants et de bonne compagnie. D'ailleurs, tu prendrais bien Éclipse, ton chat, pour être moins seul dans cette ville. C'est vrai après tout, il allait finir par devenir aussi ennuyeux que ta famille adoptive si il continuait à y passé ses journées... Tes fausses petite sœurs ne seraient pas contente d'être privées du chat, mais ce n'était pas ton problème, elles n'avaient qu'à s'en trouver un bien à elles. Décidé par cette nouvelle résolution, tu t'apprêtais à faire demi-tour quand tu t'aperçus que tes pas t'avaient guidés devant la Grande Route. Celle souvent appelée ''La grande route où aucune voiture ne passe presque jamais''. C'était un nom long et inutile, mais le plus souvent, quand on la mentionnait on utilisais cette expression, ou quelque chose qui s'en rapproche. Enfin non, pas exactement. On la pensais. Chaque fois qu'on la voyait. C'était ton cas, et tu pensais que c'était pareil pour tout le monde. Peut être que c'est faux, mais tu était sûrs que au moins la moitié des gens qui se retrouvent devant cette route pensent ''La grande route où aucune voiture ne passe presque jamais'' et disent ''La grande route'' ou quelque chose dans le genre. Il y avait aussi ''la frontière avec les champs, les chasseurs ou les sauvages'', tout dépendait de l'amabilité et de l'estime des chasseurs qu'avait celui qui parlait. ''La grande route de l'autre coté de la ville'', ''La Route'' avec un R majuscule...Il y avait en faite des centaines de façon de nommer ce qui séparait les champs de la ville. Mais une seule te restais et revenais toujours dans ton esprit en la voyant: ''La grande route où aucune voiture ne passe jamais''. Au fond, vous n'étiez peut être pas tant que ça à l'appeler de cette façon. Mais c'était pour toi tellement évident. Tu te souviens... C'était Sweet qui t'avait montré cette route la première fois. Et c'était ainsi qu'elle la nommait. Tu restas un moment sans bouger, à contempler ce paysage qui t'était familier. Remuer les souvenirs n'était pas bon pour toi. Pour toi souvenir est synonyme de haine qui est synonyme de vengeance. Il faut vraiment que tu te détende et que tu pense à autre chose... Tu ne t'aperçus même pas qu'il y avait une fille pas loin. Ou plutôt, tu ne t'y intéressais pas, même si c'était plutôt rare de croiser quelqu'un ici. Soudain, le mot ''Presque'' qu'il y avait dans ta façon de nommer cette route servait enfin à quelque chose. Une voiture passa. C'était si rare, cela devait faire à peine la deuxième fois que tu en voyais une ici. Tu la regardas sans la quitter des yeux. Dans sa course folle, la voiture sembla ne pas voir la fille qui était en plein milieu. Quelle idiote cette voiture, passer juste au moment où il y à quelqu'un au milieu alors que c'est toujours désert... Quelle idiote cette fille, se trouver au milieu de cette route pile le jour où une voiture daigne rouler dessus, alors qu'il n'y en à jamais... Le destin est cruelle. La vie est cruelle. Le hasard est un jeu cruel. Comment savoir lequel des trois s'amuse à nous tourmenter tout au long de notre existence? Lequel existe vraiment? La vie existe bien sûrs, mais cela est-ce une raison de l'accusée? Non, pas pour toi. Toi, c'est plutôt les gens que tu accusent. Le destin n'y est pour rien dans tout cela, c'est la faute de cette fille, c'est elle même qui serait responsable de sa mort. Car personne n'est responsable de quelqu'un d'autre. La voiture n'y aurait été pour rien, après tout, cette fille n'avait qu'as pas se trouver au milieu de la route à ce moment là. C'était ainsi que tu voyait les choses. Mais de toute façon, la question ne se posait même pas, puisque l'inconnue avait réussi à éviter la voiture de justesse. Cette dernière était partie sans demander son reste, sans même daigner vérifier si tout allait bien. La fille s'était jetée sur toi. Elle ne semblait pas t'avoir vue, en même temps elle voulait seulement sauvé sa vie à ce moment là. Elle semblait être prête à tomber, mais étant donné que tu ne voulais pas être entrainer dans sa chute, tu la rattrapas de justesse, sans même lui adresser un regard. Agacé d'avoir été déranger dans ta réflexion, tu t'apprêtais à repartir pour aller chercher Éclipse. Mais cette fille était un véritable moulin à parole, pas de chance, hein?
-Merci beaucoup de m'avoir sauver sans toi j'étais fichue. Dit-elle d'une voix théâtrale.
-Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi courageux tu m’impressionne. Cette fille était ridicule. On aurait dis qu'elle rejouait la célèbre pièce de ''Roméo et Juliette'', mais c'était pathétique.
-Excuse moi de mon indiscrétion mais comment t'appelle tu si tu ne veux pas me le dire je comprendrais et te laisserai tranquille. Elle clignait beaucoup trop des yeux à ton gouts, de plus son bla-bla t'exaspérais. Tu semblais être tombé sur une gamine paumé qui cherchait désespérément de sortir avec quelqu'un juste pour flâner devant ses copines. Ennuyeux.
-A et moi c'est précieuse enchanter de te connaitre. Tu soupiras. Si elle s'apprêtait à traverser la Grande Route, c'est qu'elle allait dans les champs ou la forêt. Tu te fichait de savoir pourquoi. Mais après tout, autant essayé. Tu décidas de voir ce qu'elle avait dans le ventre, si elle se montrait utile, elle pourrait t'aider à retrouvé ta sœur hybride. Ce serait plus facile à deux. Après tout, cela ne te couteras rien d'essayer de la manipuler. Si sa ne marche pas, tu ne risque rien, sa arrange bien l'Amphore que tu débarrasse les hybrides après tout. Bien que toi, tune le fait pas pour elle, car l'Amphore ce n'est pas vraiment ton problème. La politique ne t'as jamais intéressé.
-Ouai, moi aussi. Je m'appelle Léo. De rien. C'est vraiment la seule chose que tu as trouvé... T'es pas fait pour les long discours toi. Contrairement à elle, tu ne pris pas la peine d'avoir des aires ''nians-nians'', tu feras ça plus tard, seulement si c'est nécessaire. Vu comment elle avait l'air d'être naïve, ce seras plutôt facile de lui demander de rechercher ta sœur sans relâche.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 370
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 17:11 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

le garçon s’appelait Léo c'est ce qu'il avait dit en tout cas. Il m'avais donner sont prénom c'était déjà un commencement. Il ne semblait n'avoir rien remarquer. Il avais même l'air de me trouver naïve. Parfait. j’allai continuer mon petit jeu. Bientôt sans même qu'il ne s'en aperçoive il serai mon allié. En tous cas je jouais parfaitement le rôle de la fille idiote: Léo c'est jolie c'est un diminutif? peu importe Léo c'est mieux. En tout cas merci encore une fois de m'avoir sauver. je le regarda attentivement pour en savoir plus sur lui. Alors il étais plus âgé que moi  de 3 4 ans mais ce n'étais pas grave. J'adorais les défis comme celui là. Ce serai encore plus drôle comme ça. je continue mon inspection l'air de le regarder avec admiration. Alors il étais négliger ses cheveux étais en bataille, ses vêtement n'en parlons même pas quelle mauvais gout. En regardent bien on voyais qu'il avais un chat et qu'il l'aimait bien j'avais fini mon inspection. je planta mes yeux dans les siens, ambrés et souris: J adore tes yeux il me font chavirer a chaque fois que je les vois. Il me font penser au chat que je croise de temps en temps dans la ville j'adore ce chat magnifique. les chats sont un de mes animaux préférer. oh desoler je parle trop pardon pardon pardon. Pour moi se mots ne voulais dire quelque chose que si on le pensait et a ce moment ce n’étais pas la cas. d'ailleurs je ne me rappelle pas l'avoir déjà prononcer sincèrement une fois. en tout cas si j'arrivais déjà a le gêner ça ne serai pas mal. je me mis a le regarder et me demanda ce que je ferais quand il serai a moi. je ne m'étais jamais poser cette question. mon plan étais simple mais après je ferais... je sais l' illumination ne trompais pas dans mes yeux ne trompais pas mais je la fit passer pour un regard passionner pour Léo. j'allais m'en servir pour faire un grand ménage sur le hybride et arrêté encore plus de gens. je n'avais pas fait ça avec d'autre gens mais lui n'avais pas l'air trop idiot et naïf contrairement au autre mais ce ne changeais rien il serai a moi. mais pour la première phase de ce plan machiavélique plus vite j'arriverais mieux ce serai. aller je me lance... je n'avais rien a dire. mais parfois un regard suffisait je le savais bien. je me mis sur la pointe de pied et je planta un baiser sur sa joue, berk, et je me planta en face de lui et le regardant. si je devais faire des sacrifice je n’hésiterais pas.
""_____________________
je suis heureuse car je n’oublie jamais le simple bonheur d'être en vie.... DONC ARRÊTE DE CHOUINER ET MANGE DU CHOCOLAT!!!
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 671
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 15 Avr - 20:02 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

-Léo c'est jolie c'est un diminutif? Peu importe Léo c'est mieux. En tout cas merci encore une fois de m'avoir sauver. Dit-elle.
-Non, je m'appelle Léo, c'est tout.
Tu te demandais où elle était allé chercher ça. Qui s'amuserait à porter un diminutif ? Pour toi, les prénoms se disaient en entier. C'était comme cela que l'on s'appelait, c'était une identité. On ne le changeait pas comme bon nous semblait. Les rares fois où un de tes ''copains'' t'avait appelé ''Lobo'', tu le lui avait fait regretté. Pourquoi Lobo, hein? C'est vrai que ce n'est pas si ressemblant... Lobo, sa veut dire ''Loup''. Tu n'as rien d'un loup. Tu ne fait pas attention à ta ''meute'', autrement dis aux autres, tu n'es pas loyale envers ta famille contrairement à ce animaux qui s'occupe de leur petit, qui chassent pour toute la meute. Ensembles, ils courent après le cerf, cette proie si dangereuse, mais poussé par la faim, et la seule envie de nourrir la meute, ils le pourchassent. Ils hurlent ensembles, jouent, apprennent à chasser, à survivre. Toi, tu ne fait rien avec tes congénères. Tu ne t'intéresse pas à eux. Leur grâce et leur finesse, vous mettent en opposés avec tes allures rudes sans aucune finesse, ni grâce. Leur férocité et leur sauvagerie ne pouvaient même pas avoir un point commun avec toi, qui était un assassin. Car vous ne vous battiez pas pour les raisons. Le canin se battait pour sa meute et son territoire, toi seulement pour la vengeance. Après, pour ce qui est du loup solitaire...Non, même pas là. Tu ne ressemble en rien à un loup, tu es plus du genre ''félin''. Normal, tu es à moitié hyène après tout. Lobo était juste un surnom comme ça, c'était celui que te donnait tes potes derrière ton dos. Tu détestais ce surnom. Tu détestais le simple fait que l'on t'en donne un, quel qu'il soit. Tu t'appelais Léo, pas autrement. C'était comme ça, point. Un chat était un chat, Léo était Léo. Ainsi était ta vison du monde. En parlant de vue, la fille te détaillait de la tête au pieds, comme si elle tentait de regarder au plus profond de toi, voire ce que tu était et non pas ce que tu semblais être. Tu détestais ce regard-là. Tu trouvais cela d'une arrogance sans nom, que prenait les gens se croyant permis de lire dans les gens comme si c'était des livres ouverts. Nul n'était autorisé à avoir ce regard-là sur toi. Tu t'apprêtais à plonger dans l'une de tes colères noires quand elle reprit:
-J'adore tes yeux ils me font chavirer à chaque fois que je les vois. Ils me font penser au chat que je croise de temps en temps dans la ville j'adore ce chat magnifique. Les chats sont un de mes animaux préférer. oh désoler je parle trop pardon pardon pardon. Dit-elle d'une voix écœurante.
Tu trouvais ces mots fades, sans goûts, sans intensité. Trop de blabla. Tu préférait les gens directe qui allaient au cœur des choses. En faite, même un long discours pourrait t'intéresser, tout dépendait de son contenue. Les discours de cette fille étaient ennuyeux à mourir. De plus, ils n'avaient aucun sens. Tes yeux, c'est la première fois qu'elle les voit, sa première phrase ne veut rien dire pour toi. ¨Pour la deuxième, c'est vrai qu'il suffit de te regarder pour voir que tu à des yeux d'une couleur étrange. Tu dis qu'ils sont noisette, mais ils sont bien plus que cela. Ils sont plus proche de la couleur de l'ambre, comme les yeux de certains chats. En réalité, ce sont des yeux de hyène. Quand à sa troisième phrase, le ton était incorrecte. Il était trop rêveur, un peu comme quand on pense à une pizza alors que l'on meurt de faim. Quand on parle de notre animal préférer, à moins d'en être fanatique, on à un ton plus naturel. Mais en y réfléchissant bien, elle a à peu près le même depuis le début. Sur-joué. Voila ce que c'était. Tu ignorais ce qu'elle jouait exactement, mais bon. Le principale, c'est qu'elle ne sache pas que toi aussi tu voulais la manipulée. Soudain, elle se mit sur la pointe des pieds et t'embrassa sur la joue. Tu n'y comprenait vraiment rien. Tu la connaissais à peine et elle te draguait en reproduisant une pièce de théâtre? Surtout que ce n'était qu'une gamine d'environ quinze ans. Elle ne serait peut être pas très utile pour chercher ta sœur...Autant la planter là, de toute façon, tu n'en as pas besoins. Enfin c'est ce que tu dis, en attendant, cela fait des années que tu cherche et que tu n'as toujours pas trouvé une seule trace de ton ancienne sœur. La forêt est grande, certes, immense même, la ville ressemble à une fourmilière à coté. Tu ne saurais dire combien elle avait d'hectares. Enfin ça, personne ne le savait. Car d'abords, personne n'était autorisé à y faire des recherches, car cela pourrait entrainée une alliance avec des hybrides d'après le président Fire. Ensuite, les gens de la ville était trop peureux pour oser s'y aventurer, quand à la moitié de chasseurs qui étaient avec la ville, ils avaient pas que ça à faire. Tient, d'ailleurs pourquoi la moitié des chasseurs sont du coté de la forêt et l'autre moitié pour la ville? Bien sûrs, en mettant de coté ceux qui n'en avait rien à faire. Ta famille de chasseurs elle, n'avait pas vraiment d'avis sur la question. Ils n'avaient rien ni contre les hybrides, ni contre les humains. C'était pas leur problème, de leur propre avis. Ils disaient que les histoires contant que les gens de la ville allaient un jour, détruire la forêt et les champs avec, n'étaient que des histoires à dormir debout. Toi tu savais que bientôt, cela seras réel, mais tu t'en fichait également. Quelle importance de toute façon? Les hybrides n'auront que ce qu'ils méritent, et les chasseurs eux trouveront un coupable qui n'en est pas un et feront tout pour le tuer, histoire d'avoir le sentiment d'avoir fais quelque chose même si leur pertes est inévitable. Qu'ils ne se sentent pas inutile, pour se faire passer pour des héros dans leur petites communauté... Quand Sweet fut morte, c'est toi qui fut déclarer coupable, sans jugement. Tu ne leur pardonneras jamais. Pour en revenir aux raisons empêchant les recherches scientifiques sur cette mystérieuse forêt, la troisième était cette barrière de ronces. Beaucoup ne croyait pas à son existence, rare sont ceux qui l'ont vu. Même les hybrides. Ta famille n'y était jamais allé pour voir. Ils n'avaient pas que ça à faire. En tant qu'humain, tu y était allé après plusieurs longues minutes de marches il y à peu. C'est là que tu avait rencontré cette hybride... Tu n'avait pas envie d'y repenser. Elle avait découvert ton secret... Tu ne savais pas quoi faire. La tuée pour la faire taire? D'un certain coté, tu ne voulait pas. C'était la seule personne à connaître ton secret. Ta famille de chasseurs te croyait mort, très certainement...Ta sœur ne savait pas que tu était ''devenu'' un humain. En gros, c'était vraiment la seule à savoir. Et tu ne savait pas pourquoi, mais cela t'intriguais. Tu voulais savoir ce qu'il se passait, comment réagissait quelqu'un qui connaissait ta véritable nature. Comment toi, tu réagirais en te considérant à nouveau comme tel en présence de cette hybride. Car il ne faut pas rêver, pour toi tu es un humain. C'est ce que tu dit et ce que tu veut penser. Mais et ce que tu pense réellement? Sais-tu ce que tu es? Plus important encore, sais-tu qui tu es? Un hybride abandonné par sa famille? Un chasseur chassé? Un humain perdu? Et si un jour tu te disait que tu était.... Léo. Léo, celui qui à été hybride, chasseur et humain. Léo, un garçon meurtrier qui à encore une chance de changer? Non? Vraiment pas? Tu t'entête à rester dans ta haine? Très bien. Reste y, seul et malheureux. De toute façon, plus personne ne s'en préoccupe. Bref, revenons à cette barrière de ronces... Elle empêche quiconque de passer de l'autre coté. Tout ce qu'on peut voir par dessus, c'est des arbres plus vieux, plus gros, plus grand et plus effrayants que ceux que l'on trouve déjà dans la partie de la forêt connue. Même le chêne tourbillon paraitrait ridicule fasse à eux. Enfin, c'est ce qu'on racontait. Quand tu y était allé, la seule chose que tu avait put voir, c'est un enchevêtrement de branches, de feuilles et d'ombres. Tout était très difficile à distingué, la vue était brouillé par l'obscurité et la barrière. C'est vrai qu'avec tous ces arbres, le soleil avait parfois un peu de mal à passer...Personne n'y était arrivé? Et personne n'y arriverait jamais, la preuve avec cette fameuse hybride qui c'était écorchée de partout en tentant désespérément de passer à travers. Quelle idiote... Elle pensait réussir un tel exploit? Naïve. C'était le premier mot qui te venait. En parlant de naïveté, en voilà une qui se tenait devant toi , attendant une réponse à son petit bisous qui ressemble à ceux que font les gosses à leur mère. Baby-sitter, c'était pas le métier idéal pour toi...Mais bon. Sa ne coutait rien d'essayer. Car peut être qu'elle était plus douée qu'elle en avait l'aire. Décidé, tu la prendrais à l'essaie. Tu avais même déjà une petite idée pour la première épreuve... Mais tu n'en étais pas encore là. Pour l'instant, tu devais juste brosser cette fille dans le sens du poil, et le tour serait jouer. Cela t'épargnerais beaucoup de longues heures de recherches dans la forêt. Bien évidemment, tu ne t'arrêterais pas. Non, tu continueras de la chercher, c'est juste que tu y mettras moins de temps et d'énergie.
-J'aime bien les chats. Tu ne réagis même pas au bisous qu'elle t'avais fait sur la joue, tu répondis juste à son charabias qui n'avait point de sens. Avec juste une phrase, simple, qui était une vérité. Ce n'est pas que tu ne savait pas quoi dire d'autre, c'est juste que tu n'en éprouvais pas le besoin. C'était tout ce qu'il y avait dire, il n'y avait rien de superflue. Bon, c'est vrai que tu pourrait développer un peu plus... Pour une fois dans ta vie, tu décida d'appliquer mon conseil:
-J'ai un chat noir du nom d'Éclipse. Toi, tu n'en as pas? Demandas-tu d'un ton normal.
Sa aussi, c'était pas tout le temps le ton normal. Mais bon, peut être était-ce vraiment l'occasion de prendre de bonnes habitudes? Je m'emballe un peu là... N'empêche, rêver n'as jamais fait de mal à personne. Donc en faite, ces cinq minutes qui se sont écoulées depuis que tu ''connait'' cette fille, rien n'as changer. Après tout, pourquoi la réalité aurait-elle été le cas inverse? C'était assez étrange ta dernière question. La plupart des gens auraient demander si elle avait un chat. pas si elle n'en avait pas. Pourquoi? aucune idée. C'était comme sa, les gens avaient une certaine façon de parler, et cela allait à tout le monde. Sauf toi apparemment. Ce n'est pas si grave après tout, c'est ce que tu pense? Oui c'est vrai. Mais bon, même si ce n'est pas grand chose, c'et toujours un trucs en plus qui te démarque des autres. Tu cherche la solitude ou quoi? Pourtant tu n'es pas seul, enfin pas vraiment. Tu as ta bande e copains, même si tu t'en fiche un peu d'eux, tu n'es pas seul. Ou alors c'est justement parce que tu à l'impression de n'aimer personne réellemnt et la solitude te pèse sur le moral, tu est seul dans tes sentiments. C'est sa qui te manque, mais bien évidemment, tu préfère penser que j'ai tort. Au faite, il faudrait se souvenir de son nom à la fille, parce que la mémoire des prénoms, on sait que c'est pas ton truc. Donc c'était... Un truc qui fait bien gosse de riche; Sa commençait par un P...Pauline? Non, ce n'était pas vraiment ça, plus précisément, c'était...Oui c'est ça! Précis, Pré, Précieuse! Sa y est, tu le tenais! Bon, maintenant tu l'enregistre bien dans ta petite tête et tu ne l'oublie plus. Encore deux ou trois questions banales qui servait à faire connaissances -mais de ton point de vue, ne servait à rien- et tu pourrait lui poser la question. Celle qui était impérative pour la première ''épreuve''. Tu ne comptait pas commencé en douceur. Cette fille là, Précieuse, peut être n'avait-elle jamais tué d'hybride? Pour savoir si elle en était capable, tu devait lui poser cette fameuse question.

(J'ai fait un de ces pavés moi Oo)
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 370
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Lun 28 Avr - 14:04 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

je fut décontenancer par sa question. Je ne m’attendais pas à ça mais je souris en regardant le sol un sourire mesquin méchant. j’espère juste qu'il ne l'avais pas vu mais de toute façon il ne faisait attention a moi. je pensa qu'il fallait que je baisse le niveau, c'est vrai j'en faisait peut-être un peu trop. bon je m’étais éclater a faire la fille amoureuse mais qui joue le  jeux a fond. maintenant  essayons un autre type de fille... quel type? alors mauvais caractère jouer moi même  sadique a font. non pas ça tout de suite quand je suis sur de l'avoir avec moi je lui exposerai mes plan. alors je peut changer ne ce que je veut. je pris mon sac et jeta vite un coup d’œil dedans. rien de bien super mais je trouva une tablette de chocolat que mon père m'avais donner ce matin si j'avais un petit  creux  pendant la mâtiner. Comme si j'allai manger ça c'est bourrer de matière grasse. je soupira j'aimais bien le chocolat mais je ne devais pas en manger autrement je p pourrai me tacher mes robes mais je préférais bien les fraises au  chocolat. ce matin là pourtant je remercia mon père de m'avoir donner cette tablette de chocolat. grâce a elle j'avais un plan. vous pouvez vous demander comment je pouvais avoir eux un plan grâce a une tablette de chocolat. c'est très facile. un jour en remarquant j'avais vu une fille shai je croie qui allait acheter des chocolat. je ne la connaissait que de nom mais j’avais entendu dire qu'elle  étais tellement timide qu'elle avais même pleurer quand un professeur l'a interroger. et oui c'est ce caractère que j'allai joué: la timidité. je grimaça discrètement j'allai devoir me salir. je regarda si je n'avais rien dans mon sac. si super une robe qui étais au moins de l’année dernière. je la fit tomber "accidentellement" dans l'herbe et du fait qu'elle étais verte ça ne se vit pas trop. de toute façon Léo semblais perdu dans ses penser. je me pinça et me força à pleurer. je tomba a genou sur ma robe et sanglota: non je n'ai pas de chat mais j'aimerai tellement en avoir un. je chouinait comme un bébé mais aucune importance je ne sais pas si ça allait marcher mais je m'amusais comme une folle. si je le décontenançais ce serais déjà bien mais bon ça m’étonnerais. je vais rester comme ça jusque qu'a qu'il me réponde quelque chose. alors là je verrai bien si il vaut le coup et je changerai de style. si il ne convenait pas et bien tant pis je le laisserai tomber, comme d'autre avant,et je le dénoncerais facile: dire que "je l'ai trouver sur la route en revenant de la forêt ou mon père m'a dit d'aller chercher des fleurs car la foret moi je ne l'aime pas je la déteste. je vous l'ai amener car c'est interdit" j'ai déjà fait ça souvent mais la personne a toujours cru que je n'étais pas fautive. une fois de plus ou de moins. enfin je n'en étais pas encore là. je verrai ça dépendait de sa réponse. lui je  lui dirai que je l’emmène  voire mon père pour le  féliciter pour je ne sais quoi et  je le dénoncerai. lui m'en faire un ennemie ce n'étais pas un problème. si il disais la réponse qu'il me faisait regretter de l'avoir choisi  alors il signerais son arrêt de mort. enfin il n'allait pas mourir mais bon. façon de parler. je continuait de pleurer pour rien pendant ce temps. a mon avis je n'aurai pas besoin de le livrer.  je le dénoncerai mais je ne m’embêterais pas a lui parler. j'avais ma petite idée la dessu je retins de mon mieux un sourire qui naissait en moi et je pleura de plus belle. si il ne répondais pas comme je le voulais il étais coincer et si il faisais l'inverse il étais a moi. dans tout les cas il étais perdu. j'en rajouta pour savoir ce qui étais le mieux j'aimais bien surjouer. non ce n'étais pas une bonne idée je vais plutôt attendre. comme je le disait si j’arrivais a le décontenancer se serai bien mais j'avais le sentiment que ce garçon étais imperturbable. c'était comme une sorte de test si il le russisait il pourrai passer aux niveau suivant si il échouais il étais perdu. je pleurais je pleurai et mes yeux s’embuait. bien sur ces larmes étais fausse mais a moitié  vrai je venait de voire que le bout de ma robe étais sale une petite tache marron sur la dentelle tout en bas. invisible aux yeux de certain mais pour moi cette tache étais énorme. fichu terre. ma robe n'étais pas asse bien étaler. quand Léo partira il faudra que je  parte après lui. pour pouvoir ramasser ma robe. au retours je prendrai quelque fleur. rose ou autre. les roses était mes fleurs préférer belle grande majestueuse. d'autre dirais qu'elle son vaniteuse pas moi je les trouve ravissante. elle me ressemble sans vouloir me venter. d'autre aurait ris mo i il en faut beaucoup pour me faire rire sincèrement. je rie souvent d'un rire doux cristallins il a l'air souvent vrai mais il ne l'ai pas. je rie pareil naturelle ou pas naturelle enfin il me semble. on ne s'entend pas rire comme les autre l'entende ce que je suis sur c'est que mon faut rire est cristallins et qu'il sonne comme un ange descendu du ciel. je pleurai en réfléchissant et en attendait en même temps qu'il me reponde ce garçon étrange. je disais que certain me comparais à un ange. je faisait tous pour que les autre croie que j'en suis un. je ne suis pas moche même plutôt jolie et je m'en sert j'ai un visage d'ange mais un âme démoniaque mais ça personne ne le sait. même si il le decouvrirai je jorais de ma beauté et de mon charme pour les reconquérir et j’accroitrai mon territoire. je joue même avec des plus âgé. oui pour moi le monde est un terrain de jeu. pas un terrain de jeu comme les enfants. mes jeux a moi ce son d’embobiner de faire du mal. je pleurai toujours. j'attendais de voire ce qu'il allais faire. 









 
""_____________________
je suis heureuse car je n’oublie jamais le simple bonheur d'être en vie.... DONC ARRÊTE DE CHOUINER ET MANGE DU CHOCOLAT!!!
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Liù
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2013
Messages: 671
Localisation: En train d'écrire
Surnom: Elie
Féminin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Personnages: Marshall, 41 ans, chasseur (Je)Noé, 22 ans, Hybride cerf (je) - Billie, 16 ans, Hybride Louve (Je) - Léo Delance, 18 ans, Citadin/Hybride hyène (Tu) - Eliott Bourmault, 19 ans, Citadin (il)

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 13:15 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

Pendant que tu réfléchissait, la fille se mit à agir bizarrement. Elle pris discrètement une robe dans son sac -Pas assez discret pour que cela échappe à ton regard presque ambré de hyène- et la lâcha par terre. Puis elle tomba à genoux et se mit à pleuré à chaude larmes en geignant:
-Non je n'ai pas de chat mais j'aimerai tellement en avoir un. Tu avait un peu de mal à la comprendre. Son comportement n'avait strictement aucun sens. Il y à quelques minutes, c'était une vraie pipelette qui parlait pour ne rien dire (Ce qui, soi-disant passant, t'agaçait fortement) et maintenant elle pleurait sans raison. Elle avait l'aire si sûrs d'elle avant, c'était illogique. Un gamin de quatre ans ne réagirais pas ainsi face à cette question. Si elle veut un chat, elle en prend un, point final. A moins que aucun chat n'ai jamais voulu se lié d'amitié avec elle, et elle est frustré...Après tout, les chats sont des animaux mystérieux qui peuvent voir au plus profond de nous. Leur regard nous transperce tel des flèches ouvrant notre être profond, ce que nous-sommes vraiment. ...Et toi, qui est tu? Pourquoi Éclipse accepte ta présence, toi qui est un criminel? Peut être qu'il est naïf de croire que tu n'est pas si mauvais que sa. C'est pour ça que tu aime tant les chats. Eux, ils t'apprécient, cela veut probablement dire qu'il reste un espoir pour toi. Bien évidement, tu ne me diras jamais oui. Car pour toi, tu ne fait de mal à personne, tu rend même service à l'Amphore, tout en accomplissant la vengeance de la mort de Sweet. C'est ainsi que tu vois les choses. Mais quelque chose, au plus profond de toi, tellement enfouis qu'il est imperceptible, même pour toi.; ce quelque chose sait que tu agis mal. Aucune importance. La mort de Sweet t'as tellement détruit de l'intérieur, que rien ni personne ne peut plus te raisonné. Ta vie ne tourne plus qu'autour de ça, tu es tout sauf libre. Tu hésitais. Cette pauvre fille, était-elle vraiment capable de trouver ne serait-ce qu'une trace de ta sœur ? Pas sûrs... Une question te traversa aussi l'esprit: Pourquoi se comportait-elle ainsi ? Quel était son but ? Soit c'était une idiote, soit elle se faisait passé pour une idiote. Dans le deuxième cas, elle devait être futée et intelligente. Tu voulais en être certain. Ne voulant pas t'attarder d'avantage, tu décida d'aller droit au but:
-Demain, on se retrouve à l'orée de la forêt. On va chasser un chat. Ou du moins la moitié. Tu ne pris pas la peine de la réconforté pour ses pleures inutiles, tu avais autre chose à faire. Ce soir, tu iras discrètement sur les plages de crystal pour dérober une ou deux pierres, histoire de tenir le mois. C'est vrai, tu pourrais manger chez ta famille adoptive, mais tu préférais acheter ta propre nourriture et manger dehors. Tu ne rentrais que pour dormir et te lavé, c'est tout. Et encore, il arrivait que tu dorme dans le parc. Ta sois disant famille ne s'en préoccupait pas, ils avaient bien trop de problèmes avec leur enfants et leur travaille. Et puis, ils se disaient que tu avais passer l'âge de demander l'autorisation de sortir. De toute façon, tu ne leur avait jamais l'autorisation pour quoi que se soit, même quand tu avais dix ans. Tu sortis de ta réflexion pour voir ce que la gamine allait répondre. Tu ne pris pas la peine de développer plus, elle verra les détails demain. Si elle était maligne, peut être comprendra-t-elle que tu faisais allusion aux hybrides en disant ''Du moins la moitié''. Si elle disait oui, tant mieux, si elle disait non, tant pis, tu te chercheras un autre cobaye.
""_____________________
Billie : "Du courage nom d’un loup, du courage ! Enfin… J’essayais d’être courageuse."
Léo : "Tu m'as aidé juste pour m'aider, moi je l'aurais fait car un cadavre à domicile c'est trop d'encombrement."
Eliott : "Il n'y aucune différence entre nous deux. Elle a juste des oreilles et une queue en plus, c'est tout."
Noé : "La peur, ça nous terrifie tous."
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
tara
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2013
Messages: 370
Localisation: dans un monde merveilleux ou demon et ange vivent en paix
Surnom: titi
Féminin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Personnages: Tara; 14 ans; citadine; Préécieuse; 14 ans; citadine. Karen; 17 ans, chasseuse de fraisiers

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 15:01 (2014)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure Répondre en citant

Mes pleurs ne lui avais rien fais, parfait. Ravie de cette question  je me releva épousseta ma robe pour qu'elle n'ai plus aucun plie et souris d'un air angélique. La question qu'il m'avais poser m'enchantais. de toute façon j'allais lui proposer d'aller dans la forêt tôt ou tard. j'avoue sue je ne m'attendais pas à ce qu'il demande en premier mais si il détestais aussi les hybride tant mieux. Enfin je ne les détestais pas vraiment plutôt il m’amusais je n'en rien  a faire. Le garçon devant moi avais l'air de les détester. il pourrais me servir.  je pencha la tête sur le coté souris et lui répondis: Je viendrai avec plaisirs. Je ne saisissais pas bien ce qu'il attendais vraiment de moi. Mais ce n'étais pas grave. je sais que j'arriverais a le prendre. De toute façon plus la proie étais difficile a attrapé plus le jeu étais amusant. bon ce n'étais  pas vraiment une proie car j'en ferais mon allier mais c'était tout comme. alors il voulais chassé les hybride et bien soit allons les chasser. de toute façon ça m'arrange. je regarda ma montre que je gardais dans mon sac. il étais déjà si tard. ce n'étais pas grave mais je devais me dépêcher ou mon père ne m’enverrai plus chercher des fleurs au pire pas grave. je commencés surtout a ennuyer. J'allais rentrer. De toute façon Léo semblais totalement s'être désintéresser de moi. je regarda ma montre en la sortant de mon sac pour vérifier l'heur. Elle étais coincer sous la tablette au chocolat de mon père. je n'avais pas vu celle si et sans le faire exprès fit tomber la tablette. je la ramassa vite et salua le brun: je dois y aller a demain vers le debut de l’après midi.  je tourna les talons et partie. je m’éloigna de Léo. Au bout d'une cinquantaine de mètre je me pencha ramassa quelque fleurs et retourna chez moi.

( desoler si il n'est pas très long et asse mal écrie ça fais longtemps que je n'avais pas écrit de rp )  
""_____________________
je suis heureuse car je n’oublie jamais le simple bonheur d'être en vie.... DONC ARRÊTE DE CHOUINER ET MANGE DU CHOCOLAT!!!
Revenir en haut
ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:51 (2018)    Sujet du message: [ pv leo] Quand on manipule le manipulateure

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Au delà de ce monde Index du Forum -> Archives -> Archives des RP's Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky